Commitment

Un magnifique post de l’excellent Henrisson. Et cette citation que je trouve troublante troublante troublante.

Je trompe ma soif d’amour avec le sexe. Mais je suis incapable de m’engager. Après deux ou trois étreintes, je sens qu’il faudrait aller plus loin, se découvrir, découvrir l’autre, montrer son âme à nu. Je préfère me promener les fesses à l’air que l’âme à découvert.

L’Evangile selon Pilate, Eric-Emmanuel Schmitt.

4 Commentaires

  1. tu préferes ? pas sur… j’ai comme l’impression que tu as en a terriblement envie, non ?? M’est avis, que si on tombe sur le bon (l’un des bons en tout cas) on peut rester leger, se promener les fesses ET l’âme à decouvert (et le compte itou). En haut du toboggan faut y aller !(c’est de ouam mais chui un ouf moi)… vivre là, maintenant. Et laisser les pingres et aut’ vermoulus de côté.

  2. vancho> La citation est troublante, mais je suis un pro du « commitment », ça va très bien de ce côté là. ;-) Je trouvais juste génial que ce soit si bien exprimé en si peu de mots.

  3. L’article de Henrisson est très beau. Dans la citation d’Eric-Emmanuel Schmitt la troisième phrase est de trop : l’antithèse « âme » vs « fesses » n’est-elle pas un peu éculée ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages