La Grisette a mis son bonnet

Je suppose que vous avez déjà croisé cette statue si vous vous promenez de temps en temps dans mon quartier. La Grisette de 1830 est au bout du square Jules Ferry juste en face du canal St Martin qui se découvre tout juste. J’aime beaucoup cette oeuvre qui figure une jeune fille à la mode romantique, et qui n’est pas très connue, mais à laquelle je jette toujours un coup d’oeil en flânant.

La Grisette de 1830 - J-B. Descomps

Une grisette selon les définitions c’est une jeune ouvrière, ou bien une vendeuse de quatre-saisons, une vendeuse ambulante ou même une jeune fille aux moeurs légères, mais cette statue de J-B. Descomps qui date de 1909 ne nous en dit pas plus. En tout cas il s’agit d’un personnage pittoresque parisien ainsi iconifié.

Toute à l’heure, en allant me balader, j’ai remarqué qu’on l’avait affublé d’un petit bonnet tricoté fort seyant. C’est vrai qu’il commence à faire frisquet dehors. Je ne sais pas qui a eu cette initiative, mais je trouve cela charmant.

La Grisette et son bonnet pour l\'hiver

La Grisette c’est un peu le Manneken Pis de République. ;-)

16 Commentaires

  1. Je sais pas pourquoi mais j’adore ce post!:kiss: Trèsd belle photo je trouve, on a l’impression que c’est un trèsor caché….MatooJones est là!:book:

  2. J’ai toujours trouvé cette statue étrange. J’sais pas pourquoi. En plus, son visage est lissé par le temps, la pollution et les merdes des pigeons même si mémère a été nettoyée il y a quelques temps.

    Ca lui donne un côté triste. Mais ses copains les oiseaux l’adorent.

    Faudrait lui trouver une écharpe pour l’hiver!

  3. Je lis régulièrement ton blog. Tu es dans mon top 10 pour ce qui concerne la vie, l’émerveillement, le plaisir entre amis, le cinoche et quelques fois les bouquins. Toutefois, un gros « hic » comme on dit ici de l’autre côté de la grande marre : vis-tu dans une bulle ? Ta ville et ses banlieux explosent … Alors qu’ici on juge l’Amérique pourrie, le modèle français d’intégration fraternité-liberté-justice en prends pour son rhume … Rousseau vaut-il vraiment mieux que Locke ? On commence à en douter… Pourquoi ce silence ? Avec ton blog tu fais dans le quotidien avec oeillières roses feutrées ? Débranche ton ipod dans le métro, retirer tes oeillières et regarde autour de toi et livre nous ce que tu penses de ce théâtre …. Klostergars, Montréal :roll:

  4. klostergars> C’est bien mal me connaître que de présager que je suis dans mon Paris douillet avec mon ipod sur les oreilles, et que je me fiche de ce qui se passe à l’extérieur. Je ne me sens pas obligé de parler des sujets dont je n’ai pas envie de parler, et celui-ci en fait partie pour deux raisons.

    La première est toute personnelle, la banlieue je la connais car j’y suis né, et j’en viens, ma famille vit justement cela au coeur même. Je me sens donc particulièrement concerné, et en même temps je n’ai pas envie de faire un billet où j’évoque mon expérience alors que je suis aujourd’hui un bobo pédé parisien de base. Donc c’est tellement proche de mes préoccupations et cela me touche tellement, qu’au contraire ça ne transpirera pas dans le blog. Je sais c’est paradoxal, mais pas tant que cela.

    La seconde est beaucoup plus « rationnelle ». Nous sommes le nez dans ces problèmes, on a aucun recul pour en parler. Aucun. Je ne peux (veux) pas me permettre de diffuser un jugement à l’emporte-pièce ou bien de véhiculer les poncifs de droite, de gauche et consorts, et non plus le catastrophisme médiatique. Donc j’attends que ça se calme pour y voir plus clair, et ainsi pouvoir un peu y réfléchir.

    Cela ne m’empêche pas de me tenir au courant, et d’y penser. Car, Ô nouvelle, mon blog ne reflète pas 100% de mon existence. Je fais, dis et pense des choses en dehors même de cet outil de diffusion de mes billevesées.

    Néanmoins, j’ai réagi à un billet de l’ami Edouard qui s’interrogeait justement avec candeur sur ce phénomène « incroyable ». J’y ai mis en quelques lignes un bon condensé de ce que je pense sur le sujet.

    http://www.salebete.net/archives/000743.html

    J’espère que cela satisfera ta curiosité, et te renseignera un peu plus sur ce que je suis. Je ne parlerai jamais de choses sur lesquelles je suis trop incompétent. Et je ne permets pas qu’on me juge sur mon blog, ce que je dis, comment je le dis, c’est trop facile.

  5. Une grisette c’étail les 3définitions à la fois c’était une fille des milieux populaires qui se démerdait pour survivre au 19 ème siècle! Lors de mon prochain séjour à Paris j’irais la voir
    bravo et merci pour tes commentaires sur la banlieue

  6. Pour la première fois aujourd’hui je suis tombé nez à nez avec la Grisette. Immédiatement j’ai pensé à toi. Mieux qu’un guide touristique sur Paris, le blog de matoo ! J’irai la prendre en photo bientôt ^^ merci cher « guide » ;-)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages