Cellule F4, celle de la faim

Une histoire dingue… celle de Bruno, un médecin français, qui est arrêté à Tunis pour homosexualité. Il s’en tirera en faisant une grève de la faim au bout de quatre mois de détention. Où il ne fait pas bon être pédé en Tunisie, même si cette arrestation paraît être ubuesque, mais la souffrance de cet homme est bien tangible. Il en rapporte surtout un témoignage édifiant des conditions de détention tunisiennes, ainsi que du respect des libertés essentielles. A lire ! [Via Hou-Hou]

6 Commentaires

  1. c’est tout simplement édifiant. Pas seulement, la situation des droits de l’homme en Tunisie, ça à la rigueur c’est pas un scoop même si c’est toujours choquant de lire des témoignages de ce genre. Ce qui m’interpelle dans ce témoignage, c’est l’attitude des autorités françaises, pourtant d’habitude assez promptes à défendre les ressortissants hexagonaux… On sait bien que Chirac se félicite de la situation des droits de l’homme en Tunisie, mais y’a des limites quand même… Le témoignage n’omet-il pas certains éléments de l’affaire ?

  2. Ce témoignage est tout simplement difficile à imaginer dans un pays qui semble si proche de nous. Bon on est d’accord, Tunis n’est pas Paris et les droits de l’homme sont assez fréquemment bafoués mais, je reste comme fcrank, totalement surpris de la réaction des autoritées françaises.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages