Mary

Un film d’Abel Ferrara, ce n’est jamais anodin, mais celui-ci m’a moins convaincu que d’autres avant. Pourtant c’est bien réalisé et les comédiens principaux sont excellents : Juliette Binoche, Matthew Modine et Forest Whitaker. Je crois que c’est le sujet qui m’a un peu rebuté, et aussi cette mise en perspective de ces trois destins face à leur « crise mystique » qui ne mène au final pas à grand-chose.

Un peu comme si Ferrara avait lu le « Da Vinci Code » et qu’il avait voulu en faire un film sur Marie-Madeleine. Il se base donc sur les écrits apocryphes de cette dernière et met en scène trois personnages autour du thème. Il y a d’abord Binoche qui est une actrice qui a joué le rôle de Marie-Madeleine, et a subi un véritable choc mystique et christique. Une connexion s’est produite entre l’actrice et son personnage, et elle abandonne son travail, tout en ne quittant plus la terre sainte. Ensuite, Modine joue lui le rôle du réalisateur du film en question, où il interprète carrément Jésus. Lui se retrouve sous les feux des projecteurs dans une ambiance des plus polémiques et médiatiques, avec une horde de gens opposés à un film « blasphématoire ». Forest Whitaker présente une émission sur Jésus à la télé. Certains événements de sa vie privée le déstabilisent dans sa notion de la foi et de sa quête de lui-même. Il interviewe le réalisateur de ce film polémique, et se lie avec Binoche.

Il y a un intérêt certain à découvrir ces personnages, et les voir se croiser, observer leurs bouleversements internes, mais à la fin je me suis dit : so what ? Donc je reste sur une impression mi-figue mi-raisin malgré quelques qualités, dont celle d’être un film inspiré qui traduit avec talent les tourments intérieurs de ses personnages.

L’avis des copines : Oli, la copine qui a aimé. Mister Klas, la copine qui n’a pas aimé.

Mary

3 Commentaires

  1. Commentaire qui n’a rien à voir: j’ai rêvé ou bien j’ai bien vu sur le blogomath que ton blogue est dans les dix plus visités sur je ne sais plus combien genre 13 mille référencés francophones??? Ou alors je n’ai rien compris, ce qui est aussi une possibilité… Quoi qu’il en soit, félicitations et excellente année 2006.

  2. J’aime beaucoup Juliette Binoche mais vraiment ce film ne m’attire pas.

    Si, en plus, tu penses que Ferrara a trouvé l’inspiration par le Da-Vinci Code, j’oublie tout de suite. J’ai pas réussi à le finir ce satané bouquin…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages