Opération JDA – terminée

Cuisine après JDA !

Putain ce que je suis faaaatigué. Je viens juste de terminer une partie de la vaisselle. Feignasse que je suis, je pense que je vais en avoir pour la semaine. Mais au moins les choses ont retrouvé leurs places originelles, et la cuisine est à peu près présentable.

Alors nous avions donc à cette soirée : Sébastien, Vincent, PH, Niklas, Fabien, Charles, Marie (et ses deux seins !), Lisa, Antoine, Olivier, Nath, Nico, François et Jeff (ces deux derniers sont arrivés tard, vers 3h30 je crois). J’avais libéré ma chambre de mon lit afin de pouvoir tenir à 13 pour mangeailler et guincher. C’était juste juste… ;-) Mais les gens ont naturellement permuté du salon à la chambre, voire aux toilettes où de mystérieux conciliabules se sont tenus en fin de nuit. De moins mystérieux conciliabules se sont tenus avec notamment deux personnes qui se sont soutenus dans de périlleux exercices de dégobillage en tandem. Donc à tout moment, on était tous les uns sur les autres, et c’est cool. :mrgreen:

C’était aussi l’anniversaire de Sébastien qui a pu souffler ses petites bougies en notre compagnie. Et puis il n’y avait que des gens que j’aime beaucoup, une chose finalement assez rare lors des jours de l’an où l’on se doit toujours de composer avec quelques fâcheux ou fâcheuses. Bon évidemment, il y a eu quelques catastrophes mais comme j’avais indiqué qu’on pouvait pisser sur les murs si on voulait (sauf sur mes tableaux !!), je pense que je m’en suis bien sorti. Quelques trous de boulettes, du champ un peu partout et des raisins secs écrasés, mais rien que de très banal pour ce genre de festivités.

Oui bon d’accord, la tringle à rideaux s’est pétée la gueule en plein repas sur le coin de l’oeil de PH qui nous a soutenu avoir vécu une Near Death Experience. Ce n’est pas comme si PH n’avait jamais eu d’expérience « limite » chez moi. Cela a juste montré que mes tringles ne tiennent qu’avec des clous savamment pliés (travail réalisé au marteau, un vrai truc de joaillier !), mais c’est parce que j’ai peur de ma perceuse. La première fois que je l’ai mise en route, elle m’a terrorisé, et j’ai compris que je n’étais vraiment pas bricoleur (j’ai besoin d’un hoooooomme).

Bon après, je sais que j’ai un peu été ayatollah sur le nettoyage, et que dès que je voyais un truc qui traînait : hop à la poubelle. Aussi quand une personne s’est mis à chercher frénétiquement une boite de kinder sur la table, et que PH s’est tourné vers moi en me demandant si par hasard je ne l’avais pas balancé, j’ai dit : « Ah oui tiens, ça me dit quelque chose ça… ». Evidemment, je descendais les poubelles en bas au fur et à mesure. Mais on n’a pas idée de foutre sa beu comme ça, enfin si c’est vrai que c’est assez fréquent. :mrgreen: Donc nous sommes allés faire les poubelles, bah ouaiiiii ! Heureusement, la petite boite jaune en plastique nous a sauté aux yeux immédiatement.

Mais le summum c’est tout de même quand Vince, Marie et Lisa sont partis vers 5h, et qu’en ouvrant la porte nous avons entendu : « Miaaaaaaaaou ! » (non ce n’était pas moi). Une petite chatte (de deux mois environ) toute black a immédiatement pénétré chez moi. Apparemment elle venait d’une fenêtre ouverte dans le couloir, et on ne dirait pas un chat de gouttières. Je n’allais pas la jeter dehors, donc elle est restée, et là elle est en train de pionsser (après mon unique sortie du jour pour aller acheter de la litière, du lait et du Sheba). J’ai laissé un mot dans l’entrée au cas où quelqu’un la cherche. En tout cas elle est complètement désorientée dans le couloir, et elle n’a pas l’air malheureuse dans mon appart. Vincent était intéressé pour adopter la chatte, donc c’est plutôt cool.

Ororo !

Du coup, les survivants du JDA (les derniers sont partis vers 7h) ont adopté la minette, que j’ai surnommée Ororo. Et là, tout le monde s’est foutu de ma gueule. Bande de drogués !!

Niklas étant décidément trop éméché pour rentrer chez lui, j’ai aménagé un lit de campagne dans ma chambre, et on s’est couché. Non, non, non, pas de cochoncetés. Il faut dire que rapidement la bestiole s’est allongée entre nous en ronronnant plus fort qu’un B52. Elle a su protéger nos honneurs comme la virginale épée du Roi Marc séparait Tristan et Iseult sur leur couche. Ironie du sort, c’est une chatte… ;-)

PS : Bonne année !!!

20 Commentaires

  1. superbe la minette noire sur son coussin rouge. Et sympa matoo de l’accueillir.
    Les dieux du ciel t’ont gatépour bien commencer l’année.

    Bonne année Matoo. (Et plein de bites à sucer …)

  2. Allez, comme un bon nombre de tes connaissances j’imagine… Je te souhaite une très bonne année 2006, plein de bonheurs, de joies et d’amour dans tous les sens du terme!!

  3. Monsieur a du goût à ce que je vois Ororo Munroe, alias Storm (tornade pour les refractaire à la langue de Shakespeare) mon perso préféré !!!!! Yabon!!!!:rigole:

  4. Hum….il doit y avoir quelque chose qui se trame avec les rideaux….Un de mes convives a fait omber un de mes rideaux qui tenait par….de spunaises!:mrgreen:
    Ben oui, moi aussi, j’ai abandonné l’idée de faire des trous dans le mur, mais j’ai aussi abandonnés les tringles qui tombaient souvent sur mes invités donc finalement, hop, quelues punaises et direct sur la fenêtre!:pompom:
    Sinon, très beau geste d’avoir accueilli cette chatoune!:redface:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages