Le départ d’Ororo

Hier soir, je rentre et je retrouve Ororo sagement installée sur son coussin rouge. Pour me saluer elle se fait promptement les griffes sur le tapis marocain et sur le futon. La salooooope ! Et puis, elle vient me ronronner dans les jambes et commence à miauler doucement. Ok j’ai compris, je lui redonne une barquette de Shéba.

Dès qu’elle a mangé, elle revient vers moi qui suis consciencieusement allé checker mes mails et mon blog. Elle saute directement sur le clavier du portable qui fait biiiiiiiiip à chaque fois que ses coussinets s’attarde un peu trop sur une touche. Et le moteur de B52 se met en route. Elle alors trouve refuge en mon giron, et commence à se donner quelques coups de langues, annonciateurs d’une toilette en bonne et due forme.

Oui mais moi je dois sortir, je suis juste venu récupérer quelques affaires. Du coup je la colle sur mon lit, et je m’habille rapidement. Elle me regarde toute tristounette, et me lance un dernier miaou d’abandon. Je lui dis : « de toute façon choupinette, demain, je t’emmène chez Vince, ton nouveau chez oite ! » (ouai je parle en verlan aux chats). Elle me taxe alors d’un de ces regards interrogateur et dubitatif la tête penchée sur le côté.

Je prends mes clics et mes clacs, et j’ouvre la porte. Et la surprise, comme hier il y a quelque chose devant ma porte. En l’occurrence, deux garçons et une fille qui regardent par la fenêtre ouverte (qui donne sur la cour), le même rebord d’où Ororo a sauté chez moi lorsque la porte s’est ouverte. Je comprends tout de suite, et je demande : « Vous ne chercheriez pas un chat par hasard ? ». Le visage de la jeune fille s’éclaire et elle me répond : « Si si. Un petit chat noir. ». Je lui fais un grand sourire, j’ouvre grand la porte et j’annonce : « Entrez, je vous en prie. Elle vous attend. ».

La fille était super contente et se sentait drôlement coupable, car en effet, le chat a sauté quelque chose comme deux étages, et elle n’était pas là, donc n’a découvert la fugue qu’hier soir tard. Mais elle tenait Ororo dans ses bras en lui faisant plein de bisous. L’autre féline évidemment ronronnait à plein tube en ne comprenant pas trop la situation. J’ai expliqué que je m’en étais occupé, et que j’avais acheté tout ce qu’il fallait, que j’étais content qu’on se soit trouvé. Ils m’ont chaudement remercié et s’en sont retournés à leurs pénates.

L’un des deux garçons était manifestement très sensible, et me faisait de grands sourires, beaucoup d’effusion dans ses remerciements. Il a été plus touché encore que les autres par ma mansuétude.

J’ai oublié de leur demander le nom de baptême d’Ororo.

Vincent ne sera pas son papa d’adoption.

Hier elle s’est dormi au creu de mon cou, en ronronnant. C’était chaud, doux et tremblant.

21 Commentaires

  1. Le coup du « ron-ron » pour se faire adopter, ma chatte me l’a fait aussi, et ça fait bientôt 17 ans. Les chattes sont encore pires : le premier jour c’est tout doux, le lendemain ça bousille tout, le troisième t’es accroché à vie.
    Je suis sûr que tu penses qu’il manque quelque chose chez toi maintenant qu’elle t’a abandonné…

  2. Parler de chats sur un blog pd, c’est comme montrer un visage d’enfant dans une pub, ca marche toujours hihi :pompom:
    Heureux que tu ne sois pas collé à vie avec un bouffeur de cheba haha avec odeur de litière à la clef héhé

  3. rrrrrrrrrrrrrooonnnnnnnnnnnnnnnn

    et alors… tu n’as pas répondu :gne:
    greffier or not greffier ?
    C’est cool d’avoir une âme dans la maison.

    Pour son nom… ça ne devrait pas être trop difficile de les croiser à nouveau non ?

  4. Bah j’avais déjà dit que je ne voulais pas de chat chez moi. Même si j’en suis fan, et que je craque comme une midinette, cela représente trop de contraintes. Dans mon 30m2, M. avait raison, la litière est un truc qui m’insupporte, et je m’absente régulièrement trois ou quatre jours. Mais un chat donne une telle présence et âme à un appart que ça me titille quand même. We’ll see…

  5. bon, en tant que grand amoureux deschats, je me dois de vous prévenir: tous ne sont pas aussi reconnaissants et sympas avec leurs sauveurs!
    Pour la petite histoire, ayant perdu ma chatte un soir, tombée du balcon, j’errais dans les rues et tombait sur un chat endormi dans un état pitoyable.Hop, ni1, ni 2, je l’embarque, lui donne à manger, regarde s’il va bien…
    Le lendemain, visite chez le véto pour voir s’il a besoin de quelque chose: bon, il est mal en point, quelques piquouses pour le booster et hop, retour à la maison et hop-rebouffe.
    Arrive le soir, je retrouve ma chatte coincée dans les roues avant d’une voiture, hop , je le remonte, l’autre s’est carapaté en sautant du balcon on ne sait comment!
    Belle histoire? Que nenni cra le salaud m’avait griffé chez le véto. rien de grave, je suis habitué…l’ennui c’est que le lendemain, j’ai du mal à bouger les doigts et ma main a une drôle de couleur. Elle vira le lendemain au violet et hop, je peux plus bouger les doigts! Ce salaud m’a refilé la maladie des griffes du chat, terme général pour toutes ces saloperies cachées sous les griffes des chats des rues.
    Résultat: 1 note salée chez le véto, 1 note salée de médoc+médecin, et 15 jours sous antibiotiques!:pleure:

  6. Dans mon 45m², j’ai eu le chien et le chat. mes horaires et mes absences m’ont obligé à me séparer du chien (une horreur ! je profite à ce propos de conseiller à toute personne désireuse d’adopter un chien de bien mesurer les contraintes et surtout l’attachement qu’on acquiert avec la bébête). Par contre, ma mémère est restée et restera. Le chat n’est pas attaché au maitre comme le chien mais s’en accomode très bien. Ce sont des réservoirs à calins quand ils le décident. C’est intelligent et propre. Pour la litière, il suffit d’avoir une caisse fermée et une litière de qualité pour éviter les odeurs. Bien malin serait celui qui imaginerait que j’ai un chat en rentrant chez moi : ça ne sent rien ! Quant aux absences… je suis parti une 4 jours pour le nouvel an et j’ai retrouvé ma fifille dans un excellent état. J’ai juste demandé à un ami de venir voir une fois si tout allait bien. Une bien petite contrainte pour beaucoup de choses qu’elle apporte dans mon appart !

  7. Dans quelques mois, ma petite Oki te fera un joli siamois

    Autre truc : 30, 45 mètres carré… pour le même prix, vous avez… 100/120 à Bruxelles :-)
    Mais pour combien de temps ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages