Swan Lake au théâtre Mogador

Il ne faut pas aller voir ce spectacle en pensant qu’il s’agit d’un ballet, même moderne. Sinon on est forcément déçu. Il faut simplement voir cela comme un pur spectacle chorégraphié sur une musique à l’intemporelle excellence. Un peu comme Shakespeare revu par Baz Luhrmann dans « Romeo+Juliette », Matthew Bourne a réinterprété le ballet originel de Tchaïkovski en changeant quelques données (majeures !), et en y ajoutant de l’humour, une chorégraphie débarrassée de formalisme et une certaine audace.

Pour les petits côtés négatifs, je dirais que l’orchestre n’était pas d’une qualité extraordinaire, et que les adaptations modernes m’ont parfois un peu troublées. Il y a aussi une certaine hétérogénéité parmi les danseurs, qui parfois trouble un peu l’harmonie ou la symétrie d’un tel « show ». Mais sinon, j’ai absolument adoré l’ambiance dans laquelle on est plongée, ainsi que cette nouvelle histoire où les cygnes sont masculins, où le manque d’affection de la mère (la Reine) envers son fils (le Prince) est central, etc.

Les décors (très mobiles et modulaires) servent à merveille le récit, et tout le début est un remarquable théâtre dansant et muet dont l’humour et la dérision viennent étonnamment donner beaucoup d’énergie au spectacle. Et puis, un soir de débauche et de désespoir, alors que le Prince en vient à souhaiter la mort… On entend cet air, et on sait, on sent que tout va changer.

Le rêve et la puissance des émotions distillées là m’ont fait passé un merveilleux moment, sans longueur ni préciosité, tout en beauté et en lyrisme. Evidemment, on n’a pas la perfection des danseurs et danseuses de ballet, mais c’est largement compensé par l’audace, l’inventivité et le charme de l’oeuvre. Bref, c’est trop de la balle !

L’avis des copines : Palpatine, Zvezdoliki, Patrick, Laurent et Niklas.

Swan Lake au théâtre Mogador

9 Commentaires

  1. En fait, mon avis est plus dans le commentaire que j’ai laissé chez Palpatine, que chez moi. Il se résume par : « A la fin de ‘swan lake’, j’avais les larmes au yeux, le Bourmeister des années 70 et Noureev en 1984 ne m’avaient pas fait ça. »

  2. Et je trouve les critiques, ici et là sur les blogues que tu cites, sur la qualité des danseurs, un peu sévères.

    Je reprends ce que je disais encore chez Palpatine : « Quant à la technique, elle est bonne, voire très bonne pour certains. Ce qu’il y a, c’est que l’effectif n’est pas homogène, ni physiquement (il y avait d’agréables petits gabarits à la Palpatine), ni techniquement. D’où sans doute ce sentiment. » Bref, c’est pas le Bolchoï. Mais c’est pas à chier non plus.

  3. En y pensant, je crois que tu as raison : je m’attendais à un ballet, et j’aurais dû me douter que l’on n’était pas au théâtre pour rien, et non à l’opéra. Ceci dit, je trouve l’humour de Baz Luhrmann autrement plus raffiné que celui de Bourne, mais il est vrai que je voulais de l’émotion, moi :/ (quoique Laurent y a trouvé son compte ^^). En fait, il aurait fallu que tu ailles le voir avant moi, ça m’aurait préparé :p (en plus, je n’avais pas trop l’esprit adéquat durant les fêtes, je l’avoue).
    Bref, jeudi, je vais à Bastille ! :)

  4. Oups, j’avais ouvert la page web il y a fort longtemps, pas vu les derniers commentaires avant de poster : je reprécise donc que je ne suis pas petit, bordel !! :p
    Et puis les danseurs n’étaient pas mauvais dans l’ensemble (quoique pour la synchro, on repassera :D ), c’est juste que comparé à un p’tit rat, ils ne font pas un pli. Et c’est dur de se faire battre pas un rat, tout de même >_

  5. à l’orchestre, on est plusieurs à l’avoir vu, ce spectacle, et les avis étaient très tranchés, soit très contre, soit très chauds bouillants. J’ai trouvé la chorégraphie maline et drôle, pas du tout au second degré, mais je maintiens mes réserves sur l’interprétation (fatigue après une saison de représentations ?)

  6. T’es pas petit Palpatine ? Je ne sais pas, tu as un côté petit moineau absolument charmant (oui, je sais, tu es incorrigiblement hétérosexuel) et tu es une petite chose dans mon souvenir :-). J’adore les petites choses…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages