Morback attacks !

Attention, tenez vous le pour dit, vous avez échappé au titre : le « Secret de Morback Mountain ».

La première fois, c’était avec mon premier plan cul, j’avais 22 ans (ouai j’ai tenu jusqu’en 1998 pour coucher avec un mec « juste pour le cul », j’avais des principes moâ madame !). Eh bien cette découverte de nouveaux horizons philosophiques avait aussi permis à quelques charmants insectes de trouver refuge sur mon pubis. Bon, à la base c’était assez généreux de ma part d’offrir un poil à ces SDF de l’amour vagabond. J’ai commencé à me gratouiller consciencieusement avant de deviner de quoi il s’agissait. J’ai d’abord pensé à des piqûres de moustique ou même une allergie !

Et Dieu a dit : croissez, multipliez ! Comme les morpions sont de bons catholiques… Au bout de quelques semaines de démangeaisons, j’en ai vu UN !!!!!!!! Aaaaaah ! Ca bougeait dans mes poils de couille !!! Des mini-crabes horribles avec des grosses pattes crochues qui se baladaient dans mes bijoux de famille. Et quand ils mordent, putain comment ça se sent et ça fait mal. Et là d’un seul coup, je me suis senti crade de chez crade. Je me suis inspecté des pieds à la tête, et j’ai constaté que mes morbacs avaient colonisé mon pubis mais aussi mon torse et mes cuisses. Arggggh dégueu ! Et j’avais tellement attendu qu’ils étaient énormes et bien gorgés de sang quand je les guillotinais entre deux ongles (eurk eurk, oui).

J’ai couru à la pharmacie et j’ai demandé : « J’ai des mooooooooooorpions tout partout !! Je veux m’en débarrasser !!!! ». Et pour cela une seule arme : SPRAY PAX !!! J’ai fait toutes les pharmacies du quartier et j’en ai vaporisé dix flacons sur tout mon corps, et j’ai encore attendu une heure avant de prendre une douche. L’avantage c’est qu’en plus de me débarrasser de mes parasites sanguinaires, j’avais aussi eu un peeling à l’acide des plus vivifiants. Ah ça, ça stimule aussi certainement le renouvellement cellulaire de l’épiderme tellement ça met la peau à vif ce truc.

Un an après, j’ai refait connaissance avec le phénomène après avoir couché avec un certain J. Rhalalala, comment je l’ai chambré lui après. Car je ne suis pas assez frivole (la « Matoo è mobile » pourtant il parait) pour ne pas savoir qui me les a refilés, et à qui j’ai pu aussi faire ce démangeant cadeau. :mrgreen: Mais au moins cette fois là, j’ai su comment m’en débarrasser avant prolifération.

Il y a quelques semaines (avant Juju évidemment, sinon je n’écrirais pas ça comme ça…), alors que je nageais en plein célibat, et que je cédais régulièrement à mes envies honteuses, j’ai frotté pas mal de pubis contre le mien. Oui, oui, « Retour à Morbacks End ». Pfff. A mon âge madame !!!! A presque trente ans ! Mais bon à la moindre gratouille suspecte : pschitt !

D’ailleurs, je peux même être très précis et affirmer que ce sont des blogomorbacs ! Une nouvelle race qui se refile de blogueurs en blogueurs, puisqu’en enquêtant un peu j’ai pu déduire que mon donneur l’avait reçu d’un autre blogueur, et que moi-même j’avais potentiellement pu en faire cadeau à un autre carnetiste. Voilà, les morbacs 2.0 sont arrivés ! (Tiens c’était un bon titre ça aussi…)

49 Commentaires

  1. T’as pas essayé la gale à sarcoptes encore ? C’est invisible mais ça démange sévère. Et le traitement consiste à une lotion nommée Ascabiol dont la notice indique « sensation possible de cuisson immédiate » mais sans préciser la temperature du four. Sans doute du 200°C. En bonus, il suffit de peu pour rechuter. C’est que du bonheur.
    Je remercie un ex pour ça tiens.

  2. Et encore, il parait qu’il ya une épidémie de gale chez les pédérennais:mrgreen: Houlà je vais me faire des copines moi:mrgreen:

    je suis peinard, je suis marié:pompom: enfin y’a interet sinon:mur:

  3. ça, c’est typiquement le genre de post qui fait que 3 minutes après l’avoir lu, on sent comme plein de petits trucs qui gigotent sur son dos alors qu’ils étaient pas là avant…:-)

  4. Tu es vraiment une sous-merde toi alors. Non seulement tu écris de la daube, mais en plus tu en es fier. Je suis certain tu vas lui refiler bien plus à ton nouveau mec à deux balles, avec tout ce que tu te ramasses dans les bordels de paname. Il parait que tu aimes bien te faire ramoner dans ces endroits là.

  5. Ben je suis tombe sur le cul si il y des morbac 2.0 calix je me demande si tu est pas la sous merde et que si ce site c’est de la daube va ecrire tes vulgarite ailleurs si Matoo aime la collection de morbac 2.00 c’est sont probleme

  6. « Des semaines à se gratter » ??? Mais tu n’avais pas vu les petites taches de sang sur tes sous-vêtements ?
    C’est con à dire mais moi la première fois que j’en ai eu j’ai cru que c’était le chat qui me les avait refilé. J’ai passé 3 heures je crois dans la baignoire pour les noyer (en vain, of course).:croa:

  7. Matoo, pour toi ce ne sont pas des morpions, mais des pupuces qui te grattent !
    Enfin, avec cette histoire, tu nous auras fait boire le Calix jusqu’hallali !
    Je sais, je sais, applaudissents !:gne:

    PS : Pas la peine d’essayer de comprendre Calix, pour ça il faut un cerveau !

  8. Il aura fallu, après une enfance épargnée par les épidémies de poux, que je m’assoie dans le sauna (même pas gay) d’une salle de sport (la traçabilité de ma sexualité étant d’une navrante limpidité) pour qu’une poignée d’étrilles miniatures me squatte le slip…
    Hystérie immédiate , un peu comme dans ces scènes où l’acteur grouille de mygales galopantes !
    (Du coup, j’ai arrêté le sport :hum: )

  9. Rholala, Calix, ça c’est vraiment du commentaire de haute volée, hyper informatif, avec sens et contenu…sans oublier une sémantique digne de Proust et une construction grammaticale digne des plus belles pièces de la littérature française. Avec ce sens de l’à propos, il est évident que tu dois être une personne extrèmement brillante dont le Toupari recherche la compagnie.
    Ne t’abaisse donc pas à lire ce blog, de grandes et belles choses bien plus intéressante t’attendent forcément ailleurs

    …loin, très loin

  10. Et bien si ça vous amuse de lire des histoires de barebackers, allez-y bande de fiottes. Je suiis consterné par cette banalisation des transmissions de MST. Bande d’inconscients.

  11. Julien> Lol. Comme si les morbacks étaient arrêtés par le préservatif, nan mais qu’est-ce qu’il faut pas lire… A tout coups, seuls les adeptes du latex intégral, genre, combinaison, tout ça, peuvent en être épargnés à 100% de sûr :P

    N’importe nawak :langue:

  12. Haaaaaaaaaaaan, donc les morback 2.0 sont la nouvelle mst en vogue à Paris, on en apprend tous les jours:boulet:
    Quand à l’autre tachont, je crois que c’est lui le frustré des bordels parisiens :langue:

  13. Rhââââ… c’est immonde: rien qu’à lire la note, ça me grate de partout!!!!! (oui, moi aussi,je suis passé par la case « morpion & grillage de couilles au Spay Pax »!! :pleure:

  14. Après Calix, Julien…. Quel formidable forum que ce blog de mon Matoo..
    Les morpions sont donc la nouvelle punition de Dieu pour les sodomites ! Les sodomites avec ou sans capote ! Moi, du fond de mon bled de l’est de la France (non pas en Allemagne matoo, ne t’excites pas comme ça et est-ce que tu pourrais retirer tes gesticules de mon nez s’il te plaît ?) je demande bien fort… Voire m^me plus, j’accuse…
    JULIEN !
    Oui, toi fils de Calix, ô suprême commandeur des MST,
    T’as une copine ? Attention, elle a peut-être des beubeutes aussi…
    T’as pas de copine . Bin alors c’est ça… Purge-toi le poireau une fois dans ta vie, avec une femmme, une chèvre ou une huître… Mais elles ont aussi ces morbacks si elles sont intelligentes et n’en veulent pas qu’à ton intelligence (bah oui, Julien pour le reste, elles veulent rein de toi…).
    Bon, mon Matoo (que je ne connais que par email pour les jalouses), excuse-moi mais je crois que je me suis ennervé !
    Jus liens, si c’est pas un prénom de masochiste barebacker ça !
    Pppppffffffffffffffffffffffffffff !
    Bisous mon Matoo:berk:

  15. Une précision : le smiley à la con de ton biduliseur de com de smiley à la con :berk: s’adressait à Cal X et à Jus Liens qui m’ont gonflé et pas à toi ô Dieu du blog (et tant pis pour l’Allemand !)
    Matoo, tu es une touche de péche dans un monde de baléniers industriels (voire japonnais).

  16. Faut avouer. Faut pas vous énerver comme ça, c’est plutôt drôle, quelqu’un qui confond morpions et MST (ainsi que poux et méningite?)

    C’est tout de même mystérieux, cette attirance du morpion pour le pdblogueur. Moi qui croyais que ça n’existait plus que chez San Antonio…

  17. Alice > Les morpions ne sont pas une MST à proprement parler, puisqu’on peut les attraper en dehors d’un rapport sexuel (draps sales dans un hôtel, ou contact avec un tissu infecté). Mais, en général, les brochures d’information sur les MST en font (justement) état, d’où l’assimilation.

  18. mince alors … des morbacks jusque dans les commentaires, c’est pas de pot :mrgreen:

    julien et calix> c’est vachement triste d’être homophobe, je vous souhaite de savoir profiter à l’aise des plaisirs de votre sexualité un jour dans votre vie, ça vous évitera ptet de juger celle des autres :kiss: :mrgreen:

  19. Qu’il est rassurant de lire que toi aussi tu as connu les affres des MOrpions (beurk beurk beurk…). j’ai fait croire à mes parents, chez qui je lavais mon linge imprégné de poudre blanche et livré par mes soins dans des sacs poubelles fermés, que j’étais victime d’une attaque de puces de parquet…hihihihi ma mère m’a cru…;quant à mon père, à mon avis, il a attrapé des morp dans sa jeunesse…
    encore une fois, très bien raconté
    bonne journée
    Mr 3

  20. merci pour ces petits commentaires,sa fait plaisir de voir que les morpions parisiens tombent depuis peut,et sur tout le monde,je vien juste de me faire un maillot,yen avait une dixaine,plutot bien gras et bien nouri,je vien d’etre degouter de la vie…et je suis celibataire depuis au moin 6 mois sans aucun blogeur?chercher l’erreur!:mrgreen:

  21. Salut, une petite chanson du groupe « Nana Bonnard » dans la compilation « Chaos en France », dont le titre est « Morpinibus de profundis »… vraiment tordante si l’on exclue le contexte de la compil’ :cool:
    J’vous laisse chercher les torrents…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages