Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg

Musée d'Art moderne et contemporain de Strasbourg

Ce musée qui a ouvert en 1998 et jouxte les bâtiments de l’ENA dans le quartier pittoresque de la « Petite France » offre déjà une très belle architecture extérieure. Et l’aménagement intérieur est à la hauteur de son écrin. Deux étages dispensent les deux collections, l’une moderne au rez-de-chaussée, et l’autre contemporaine à l’étage supérieur. Les plafonds sont très hauts et les espaces (et murs) vastes et immaculés, la circulation est ainsi rendue très aisée et fluide. J’ai rarement vu endroit mieux adapté et pensée pour l’exposition d’oeuvres d’art. La collection d’Art moderne se concentre sur la fin du 19ème jusqu’au milieu du 20ème siècle avec des oeuvres et des artistes qui montrent les voies de l’abstraction et de la peinture moderne. On y trouve de très belles oeuvres dont la plupart vienne de Beaubourg (en dépôt ici), et certains achats locaux, notamment aussi beaucoup d’oeuvres de Jean Arp qui était strasbourgeois.

Cette partie est très pédagogique et remarquablement organisée, tant au niveau du choix des oeuvres que du parcours artistique. J’ai pu m’extasier ainsi devant mes expressionnistes chéris, dont mon super héros en tête : Kandinsky.

La partie supérieure se focalise sur la création artistique actuelle, et permet un large panorama d’oeuvres et d’artistes. Les explications sont à chaque fois très complètes et plutôt sagaces (modulo le nombre de pétards fumés, comme d’hab). L’intérêt est aussi très pédagogique puisqu’on y trouve des peintures, sculptures, collages, films, assemblages, allant jusqu’au conceptuel le plus déroutant et fascinant.

Les deux collections permanentes permettent en quelques heures d’appréhender l’Art de notre époque (plus ou moins proche) avec beaucoup de finesse et d’érudition, tout en restant accessible. Vraiment, j’ai pris mon pied dans ce musée (Rooooh façon de parler…), et je le recommande vivement !

L’exposition temporaire est dédiée à Xavier Veilhan dont je connaissais surtout le rhinocéros de Beaubourg, qui était aussi présent là.

Rhinocéros de Xavier Veilhan

Il a composé son expo comme une rétrospective de ses oeuvres, mais en repensant le tout dans une scénographie très originale, et qui elle-même sert une démarche artistique. On est dans le très conceptuel, mais le tout ne manquait vraiment pas d’audace et de charme. Ses photos avec les ours me font irrémédiablement penser à John Irving et sa fixette dans ce même domaine. J’ai beaucoup aimé ce qui est ainsi présenté et finalement « mis en scène ».

 Le Plein emploi - Xavier Veilhan

3 Commentaires

  1. Ah, celui-là je l’ai visité ! Je me rappelle que j’avais beaucoup aimé les peintures mais qu’il y avait une expo de sculptures (je ne me rappelle plus du nom de l’artiste) qui ne m’avait pas du tout touché.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages