The Wild

Allez, j’avais envie de me dire que ça ressemblait à Madagascar, mais qu’il devait y avoir un truc en plus. Et puis Disney allait bien mettre sa patte, et ça pouvait donner quelque chose de sympa.

Bah non !

Le scénario est d’un convenu absolu (bienvenue dans le monde stérilisé et pétainiste de Disney), tandis que la ressemblance avec Madagascar frise l’indécence. Mais autant ce dernier avait quelques facilités dans l’irrévérence (mais pas assez) qui avaient tout juste fait passer la pilule, autant là les quelques originalités qui affleurent ont à peine le temps de nous faire sourire, qu’elles ne sont plus qu’un souvenir.

Donc on se fait grave chier. On sourit un peu, on soupire devant tant de moles ambitions, on ricane à un gag compassé ou un trait un peu moins banal, puis on soupire de nouveau. On déchante même carrément lorsque les chansons démarrent dans un pur style pop lénifiante qui se veut moderne (encore une resucée de Phil Collins dans « Tarzan »).

Mais bon c’est de la 3D « qui tue sa mère » donc l’objet est très beau, et techniquement irréprochable. Et puis je ne vais pas non plus faire mon Terminator, le film reste un divertissement potable et pas désagréable. Quelques personnages sortent du lot (l’écureuil, les gnous, les caméléons, …) et on aurait aimé qu’ils soient un peu mieux exploités. Mais je crois que ce qui détruit vraiment l’action et le rythme, c’est ce truc à la Disney qui met de la guimauve partout, et qui aseptise toute tentative d’effronterie, d’audace ou d’ironie.

Encore un raté de Disney… décidément, ils sont mal barrés ! Mais avec tous ces studios qui réussissent leurs images mais ratent leurs scénarii, c’est un peu inquiétant. Mais à quoi pensaient-ils donc avec un film pareil ?

The Wild

14 Commentaires

  1. Fallait s’en douter. Le pire, c’est qu’ils perdent de l’argent pour faire des films qui ne font pas de succès franc, et ils en profitent pour augmenter le prix des places. Lamentable … et décevant.

    :pleure:

  2. De toutes façons, ils ne perdent pas d’argent car même si le film est un navet et fait un flop, la campagne de pub pour Dysney passe très bien et au final ils gagnent sur un autre tableau (parc, bouquins, …)

  3. bon ben j’avais écrit un commentaire long et j’ai la flemme de retaper :mur:
    je me suis fait traiter de sale paitass de spammeuse :pleure:

    en gros, t’as pas tort, disney continue les busheries, et comme les meilleurs scénaristes se font happer par les séries télé, c’est pas demain que’un film disney retrouvera la fraicheur d’un Nemo, surtout sans pixar :hum: .

  4. Mais moi j’ai beaucoup aimé Madagascar ! Mais je ne comprends toujours pas la ressemblance des scenarii. Fuite ? Phénomène de convergence ? C’est vrai que ça ne donne pas envie de se déplacer, à la base.
    Disney pétainiste ? Mais c’est indécent ce que tu dis ! Rendons à César ce qui est à César : Walt Disney était un pro nazi fervent. Je crois même qu’il a rencontré Adolf himself.

  5. Patience! Disney a changé de direction… et je peux te dire que les projets à venir vont tabasser leur mère! J’ai vu quelques images et je peux te dire que… woaw! Sans compter qu’ils vont aussi revenir à la 2D (animation traditionnelle, donc!) et que le projet abordé semble bien cool!!
    Le suite bientôt… « coming soon, to a cinema near you! » :langue:

  6. Houlà! Je me dois de rectifier un truc: Walt Disney n’a JAMAIS été un pro-nazi! Il a certes balancé durant le McCarthisme mais n’a jamais été pro-nazi!
    Il a même produit bon nombre de films-propagandes anti-nazi durant la seconde guerre mondiale: des films très bien ficellés graphiquement et « scénaristiquement », d’ailleurs!
    Documentez-vous avant de balancer des conneries de ce genre!
    Certes, Hitler et Mussolini était fans de ses films… mais il a l’onc’ Walt a toujours refusé de les approcher!
    Du coup, vexés comme des poux, les dictateurs ont monté leurs propres studios d’animation de propagande… où ils demandaient à leur animateurs d’analyser les pellicules de « Blanche Neige » afin de produire de l’animation de qualité égale ou supérieure, prestige patriotique allemand oblige…!
    Ah mais…! :-(

  7. En fait, vous avez tous les deux raisons samamuse et panama : Walt Disney a été un temps attiré par une certaine extrême-droite, à la mode aux États-Unis dans les années 20. Je crois même (à vérifier !) qu’il a rencontré deux fois non pas Hitler mais Mussolini. Ceci dit, il a en effet travaillé pour la propagande américaine (donc anti-fasciste et enti-nazie) pendant la guerre et, à ma connaissance, il lui a toujours manqué une dimension pour devenir nazi : l’antisémitisme. Il a aussi longtemps été un fervent supporter de… Roosevelt. Compliqué, vous voyez. Si quelqu’un a plus de précision, qu’il me le dise… :ok:

  8. Bien renseigné! Pour Mussolini, c’est exact: ils ont été en contact… mais avant que Mussolini deviennent le despote que l’on connait! A partir du moment où il est « monté en grade », Disney a refusé tout contact!
    Sinon, pour « l’extrême droite américaine », je n’ai pas eu vent de ça donc je n’en dirais rien! Tout ce que je sais, c’est que l’onc’Walt était du genre à ne pas savoir ce qu’était une prostituée (il l’a dit lui-même!) et il aimait à dire que, « si l’on regardait au plus profond de ses yeux, on verrait flotter la banière étoilée »! C’est resté durant toute sa vie un grand nostalgique de sa campagne tranquille du Missouri, où il a grandit… d’où cet aspect souvent champêtre et nostalgique d’une amérique d’antan de ses films… et du design de Main Street, à Disneyland! Et oui!
    Merci Churchill! Vraiment très content de discuter avec quelqu’un de documenté en la matière! :ok: Au fait: comment sais-tu tout ça? Ca m’intrigue, en fait! :-)

  9. J’espere que mon message ne choquera personne mais apportera une vue sous un autre angle.

    D’abord, chercher un peu et vous verrez que Walt etait franc-macon du 33ème degré et Illuminati, à ce niveau « ils » en savent un bout sur le satanisme…

    Jusque la rien de grave quoique…

    Mais aviez-vous remarqué le symbolisme et le chiffre 33 chez notre ami Walt ?

    http://www.disneylandclub33.com/itemsforsale.htm

    SES films ont une connotation magique (Mickey le magicien, Fantasia, Alice…), pq ? Ou est le lien entre ce dessinateur de génie et les mechants nazis ?

    Faites vos recherches.

    Voici quelques pistes de reflexions:

    « Apparemment, Disney veut toujours devenir un dessinateur politique. Avec son personnage de Mickey, avec ses gants blancs et son short-tablier à deux point, il symbolise un petit Franc-Maçon. L’alphabet maçonnique est d’ailleurs diffusé dans le Manuel des castor junior. »

    http://www.encyclopaedic.net/franc/wa/walt_disney.html

    * Vous avez remarqué qu’il y a trois fois le chiffre 6 dans son nom :doute:??

    http://secretebase.free.fr/complots/logos/disney.jpg

    On en parle ici aussi:

    http://www.bibleetnombres.online.fr/dollar.htm

    * L’utilisation des films de disney pour laver le cerveau d’enfants, qui sont ensuite utilisés dans des soirées de débauches satanisto-illuminatistes :pompom::

    http://www.karmapolis.be/pipeline/monarch_mystere.htm

    * Un article sur le symbolisme utilisé dans les dessins animés:

    http://misraim4.free.fr/franc-maconnerie/symbolisme_maconnique_pet.pdf

    Pour hitler, savez-vous d’ou vient la croix gammé ? Et qui a financé la campagne Nazi pendant la WW2? La société de THULE ca dit quelque chose ? ;-)

    http://secretebase.free.fr/complots/nazis/thule/thule.htm
    http://secretebase.free.fr/complots/nazis/rothschild/rothschild.htm

    Désolé d’avoir réveillé certains, enfin je l’espère, oui on est dans un cauchemard… :salut:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages