M : I : 3

Bon je vous préviens tout de suite, je vais spoiler à mort, donc ne lisez pas si vous ne voulez pas trop en apprendre sur le film.

Ce film est une daube, agrémenté de quatre scènes d’action correctes pour ce genre de budget hollywoodien, et dans la juste lignée des autres films et des gimmicks de « Mission Impossible ». Déguisements, explosifs, bastons, faux-semblants, gadgets dans toutes les poches, minutage oppressant et une expertise toujours plus impressionnante. Donc ces scènes à la « Mission Impossible » sont réussies et fonctionnent plutôt bien.

Mais ce navet dure 2 heures et 6 minutes ! Et les scènes de comédie qui intercalent l’action sont terriblement mauvaises. Mal jouées, mauvais dialogues, intrigues plates et convenues, on se croirait dans un épisode de Beverly Hills, ou parfois même une pub pour de la lessive. Bref, le summum de ce qui se fait dans le blockbuster sans goût et sans odeur.

Et même certains éléments sont placés pour le décorum mais dans une incohérence flagrante. Le Tom Cruise est en train de célébrer ses fiançailles avec une candide infirmière, il reçoit alors un de ces appels téléphoniques codés. Super ! Il part en bagnole, va dans un supermarché, et là il rencontre son chef à l’IMF (Impossible Mission Force, ça me fait toujours penser au SNIF du lieutenant Langelot, sauf que Ethan Hunt c’est du pipi de chat à côté de Langelot). Ce dernier lui explique le début de sa mission (alors que Tom/Ethan ne fait plus que de la formation normalement), et puis il lui laisse un bel appareil photo jetable. En rentrant, il s’isole et découvre le message dans l’appareil, et il s’autodétruit, blablabla, normal ! Pour le moment, rien ne cloche.

Sauf que le lendemain, il va au bureau et il retrouve son chef. Putain, il bosse ensemble ! Il le voit tous les jours au bureau !! Pourquoi ne lui a-t-il pas envoyé un mail pour lui parler de la mission ? Pourquoi le coup du supermarché, et pourquoi le message ? Pff. Nawak !

Et tout est comme ça. On essaie de faire passer Morphéus pour un méchant aussi, mais c’est navrant tant ça ne fonctionne pas. Tandis que le pseudo-gentil avec sa tête de fouine, on le grille en deux secondes. Et les personnages secondaires sont pathétiques, à peine effleurés, ils sont juste là pour faire le boulot, et basta.

Ooooh et quand il décide de sauter d’un immeuble à l’autre à Shanghai, et qu’il écrit des équations vachement compliquées sur la fenêtre pour calculer son coup ! (A un moment j’ai cru qu’il allait nous sortir son boulier.) A la fin, Ethan explique à son infirmière (oui, oui il la sauve la conne) que c’est top secret mais qu’il bosse pour IMF. Et ensuite, ils organisent un pot au bureau avec tous ses potes impossibleurs et sa meuf. Et tout le monde lui dit « bonjouuuuuuur » et prend une coupe de champ’. Il faut dire qu’avant il s’électrocute pour déminer une minibombe qu’on lui a mise dans la tête (par le nez), et qu’ensuite sa meuf le réanime à grands coups de poings sur le thorax (et ça marche !! alors qu’il se serait mouché bien fort, ç’aurait été la même chose merde !).

Bref, c’est nul. C’est presque drôle tellement c’est à chier en fait.

Ah si, chouettes décors de Shanghai et du Vatican tout de même. Et puis Maggie Q et Jonathan Rhys-Meyers sont jolis, tandis que Philippe Seymour-Hoffman fait ce qu’il peut.

A voir en dvd pour les scènes d’actions, au moins on peut sauter les chapitres (ou avec des potes pour se marrer un soir de désoeuvrement).

L’avis des copines : Garoochoo.

M : I : 3

15 Commentaires

  1. Sus aux Scientologues !
    Je pense que si Tom Cruise faisait un film où il était torturé, les bras et les yeux arrachés, les balloches explosées par quelqu’ un qui marche dessus jusqu’ à ce qu’ elles gonflent et fassent « shploush » comme une capote qui explose et surtout qu’ il meurt à la fin alors là je suis sûr que tout le monde irait voir le film, moi le premier !

  2. Naaaan … C’est pas une daube, hein ^^ Tom Cruise est nul à chier, mais son coéquipier il est beau, nan, très beau, nan, très très beau. Et ça, ça suffit.Il n’est pas « joli », Jonathan Rhys-Meyers, il est beau. BEAU ! :D

  3. Je l’ai vu hier soir : tu as oublié de parler de la scène d’aatque sur le pont des keys islands. 1. pourquoi le convoi serait sur ce pont ? Mystère 2. cette scène est un quasi copier/coller d’un James Bond dont j’ai oublié le nom.

    Mon bilan : efficace et commercial. Sans imagination et jetable.

  4. C’était tellement idiot que j’ai décroché vers le milieu du film et que j’ai commencé à penser à tout autre chose ^_^ Nous avons revu MI-2 ce week-end: c’est quand même autre chose (même si c’est pas mal invraisemblable). En lien: des critiques sur l’aspect scientifiques des films.

  5. je tiens à plaindre ce pauvre ethan qui se fait couiller une fois de plus par un supérieures ( mais si souvenez vous du un ) il a décidément pas de cul !!!( pourtant dieu sait que tom en un trés beau !!) Mais j’insiste pour féliciter les scénaristes qui ont fait preuve d’imagination pour ce troisiéme volet, qui pourrais presque etre un remake du premier c’est du jamais vu! mais bon j’étais rassurré car tout finit bien et tout le monde applaudit ( c’est la grande différence entre les américains et nous c’est qu’ils adorent applaudirent!!!!même les navets !! jamais on irait applaudire un légumes nous !)

  6. Je vous trouve un peu dur, moi je m’attendais tellement à pire que çà que j’ai été agréablement surpris… je conviens que les scènes de comédies sont dignent des meilleurs spots publicitaires pour shampoing, après shampoings, et autres produits de cosmetiques visant l’élimination de nos rides et ridules, mais les scènes d’action marchent bien…:boulet:

  7. moi ça me fait doucement rigoler ces gens qui critiquent les navets américains mais qui peuvent pas s’empêcher d’aller les voir
    c’est très bien avec vos entrées on aura un MI4
    cheers

  8. Je te trouve un peu raide M. (si je puis m’exprimer ainsi) ! :langue:

    Je conviens que le film peut paraitre un tantinet déconcertant, mais je dis bien un tantinet, car comme le fait si bien remarquer notre ami Urobore, il l’est beaucoup moins pour les amateurs de séries populaires « d’avant-garde ». :boulet:

    J’en fait des tonnes pour vous dire à tous, car notre ami semble l’avoir oublié, c’est un film de J.J. Abrams. Et ce monsieur, c’est quand même le papa éclairé de Sydney Bristow (l’heroïne de Alias), Felicity (l’heroïne de la série du même nom, qui joue le rôle de l’espionne qui meurt dans le film – elle s’appelle Keri Russell), ou encore le grand-papa (il supervise seulement) de la saga des Robinsons des années 2000, Lost.
    Et le gros reproche qu’on pourrait lui faire, à J.J., c’est qu’il a voulu nous faire le coup de la genèse de « M:I », en nous expliquant, un peu maladroitement, que Ethan Hunt, tout superhéros qu’il est, il a aussi une vie privée ! (il fait une fixette sur la vie privée des gens « extraordinaires », J.J.) Le problème c’est que la série cinématographique (on appelle ça une franchise aux Etats-Unis, comme pour les chaînes de restaus, ou de magasins de fringues…), a commencé y a belle lurette, est qu’il est difficile d’offrir à un public « averti » autre chose que ce qu’il est venu voir ! Non ? (S’il avait été le premier sur le coup, on aurait crié au génie !).:mur:
    Loin de moi l’idée d’insulter l’intelligence de ceux qui ne sont pas familiers de « l’oeuvre » de J.J., mais je veux absolument dire à ceux qui n’en sont pas convaincus, que toute cette histoire part d’une bonne intention. :lol:
    Malheureusement, et vous n’êtes pas sans le savoir : l’enfer est pavée de bonnes intentions !:ben:

    Et l’industrie cinématographique aux Etats-Unis, surtout lorsqu’il s’agit des « blockbusters » de l’été (machines à sous des studios), ne rigole pas avec le contenu : c’est boum-badaboum-pan-pan-t’es-mort !, ou rien…
    Donc, le J.J. je suis a peu près sur qu’on ne lui a pas laissé (entièrement) le choix de conserver l’intégralité de son film (quoi qu’il en dise dans les interviews), et que ce qu’on peut voir à l’écran n’est pas forcément sa vision définitive des choses (n’oublions pas que Tom est le producteur, avec sa pote Paula Wagner, de ces rouleaux compresseurs, et qu’il a plus que son mot à dire !).

    Ce que je veux dire, au risque de passer pour un partisan acharné de J.J. (un fan quoi !), c’est qu’il a une vraie démarche d’auteur (il faut voir les premières saisons de « Felicity » ou d' »Alias » pour se rendre compte de son implication -auteur, réalisateur, producteur – et de l’importance de la dimension psychologique de ses personnages -on est quasiment dans la tragédie grecque !). Et s’il est parvenu à imposer un ton, une démarche, face à des diffuseurs dont l’enjeu principal est de vendre des espaces publicitaires à des prix exhorbitants, le chemin rique d’être plus long et plus sinueux pour obtenir la confiance des cols blancs d’Hollywood, dont le but est de faire le maximum d’entrées en un minimum de temps, en s’adressant à un maximum de monde (sur toute la surface du globe), histoire de vendre la plus grande variété de produits dérivés, sur la plus longue durée (ouf !).

    Bref, tout ça pour dire qu’il faut quand même pas mal relativiser, que ça reste du divertissement intelligent, et qu’on peut même y prendre du plaisir (c’est quand même Tom Cruise merde ! Tout scientologue de merdre qu’il puisse être !), malgré de nombreux défauts que je ne nie pas (je suis d’accord sur plein de trucs avec toi Matoo-Matoo !). Laissons-lui donc le bénéfice du doute, et attendons de voir ce que donnera sa réinvention de la saga Star Trek (il est sur la prochaine version filmée produite par la Paramount, si si ! On ne se moque pas, c’est très intéressant la saga Star Trek ! :mrgreen:).

    Alors, à tous les sceptiques qui ne l’aurait pas encore vu (le film), je dis : allez vous faire une idée par vous-même, vous riquez même d’être agréablement surpris… On s’en reparle ?:dodo:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages