La Tour de Suresnes

Depuis que je bosse dans cette charmante bourgade du 92, je remarque ce bâtiment qui sort vraiment de l’ordinaire. Tous les matins quand je sors du Tram (et tous les soirs quand j’y arrive), je jette un coup d’oeil à ce point saillant du paysage. Evidemment que ça détonne, c’est une tour !

Tour de Suresnes - Rue des Raguidelles

En plein sur le Mont Valérien, au milieu d’une zone résidentielle assez classe, se dresse une tour dont je ne saurais dire l’âge. Est-ce un ancien monument transformé en habitation ou une habitation moderne qui s’est inspiré de l’ancien ? Une construction un peu tarée d’un facétieux architecte ? Aucune idée !

J’ai bien essayé de chercher des infos sur le web, mais je n’ai rien trouvé du tout… Donc si certains en savent quelque chose, qu’ils n’hésitent pas à m’éclairer !

La voilà lorsqu’on s’en approche du côté droit…

Tour de Suresnes - Rue des Raguidelles

Lorsqu’on est en dessous :

Tour de Suresnes - Rue des Raguidelles

Lorsqu’on la regarde du côté gauche :

Tour de Suresnes - Rue des Raguidelles

Et enfin, de « derrière » (avec la vue sur la Tour Eiffel) :

Tour de Suresnes - Rue des Raguidelles

(A côté de l’église Notre Dame de la Salette, Rue des Raguidelles)

38 Commentaires

  1. On ne doit pas avoir les mêmes horaires, en 4 ici je ne t’ai jamais croisé :) (je bosse en face du Parc du Chateau, et je vois cette tour de ma fenêtre).
    Je m’étais moi aussi aventuré du côté de cette chose, par curiosité, et autant que j’usse pu le constater, c’est une maison privée…

  2. Oh mon Dieu Matoo !!
    J’habitais juste juste à côté quand j’étais gamin !!
    Dans la résidence de Lattre de Tassigny et j’allais en maternelle à l’école de Raguidelles.
    Coup de bambou dans ma gueule !!
    Je demande des infos sur cette tour à mes parents dés que je les ai la prochaine fois au téléphone. Suis sûr qu’ils savent !!
    Ou alors on téléphone à Christian Dupuis (le maire de Suresnes :))
    :blah::blah::blah:

  3. C’est intéressant ces petits défis ^^

    A défaut d’avoir percé le mystère de la tour du Mont Valérien, le Quid cite un donjon carré datant du 19ème surmonté d’une terrasse à mâchicoulis, ce qui semble correspondre…

    Je chauffe :rigole:

  4. Les pages blanches indiquent la présence d’une « Résidence du Donjon » au 69… mais une gallerie d’images en ligne indique le numéro 71, non répertoriée dans l’annuaire.
    J’ai l’impression d’avoir écrasé le net comme une vieille serpillère, ce soir. A cette heure de la nuit, il n’y a rien d’autre à faire :salut:

  5. TacTac, on était donc voisins… Et moi aussi je demande à Maman ce week-end. Dans ma tête c’est un original qui a construit ça à la fin du 19e. La thèse de leeloo me semble super raisonable en fait…

  6. Yoh TacTac… Voisins mais pas au même moment ! En 81 je passais mon bac à St Cloud ! Mes parents habitent toujours en face des Raguidelles. J’y étais de… euh… Genre 67 à 73 ! Avant, l’école n’était même pas construite, c’était la demeure de Jean-Pierre Aumont et Maria Montez, où dit-on, elle est morte dans son bain. Glamour non ? :cool:

  7. Même si ce n’est pas à Paris même, tu peux t’adresser à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris (ou y aller, c’est dans le Marais), où travaille ma maman, en expliquant ce que tu sais : ils font souvent des recherches de ce genre (quelqu’un qui cherche à savoir où son arrière-grand-père a vécu, quelqu’un qui veut tout savoir sur l’histoire de son immeuble, etc).

  8. je crois qu’elle a servi de décor dans un film de Godard ou un réalisateur de l’époque nouvelle vague..mais je ne peux pas en dire plus..j’ai zappé..
    c’est marrant , je vais souvent à suresnes…j’y étais la semaine dernière et dans le tram pensais à une de tes anciennes notes sur tes rencontrees autour de la Défense..bon, mais jen’ai pas eu la chance de te reconnaitre dans le tram ou à la Défense…

  9. cette tour privée a été construite par un anti-clérical avant que l’église située juste à coté ne soit finie. En effet
    ,les règles d’urbanisme de l’époque interdisaient la construction de deux édifices élevées proches. On a donc une grande tour et à côté un eglise sans clocher.

    j’habite Suresnes depuid + 20 ans. Petite bourgade pas si sympa que cà. le directeur de la commune est un peu girouette….

    gilles

  10. je sais qu’il y a differents appartements. J’habite à Suresnes et il y a 6 ou 7 ans j’avais été invité dans l’appartement qui prends les deux derniers étages. Il etait habité par des gens qui ont ensuite déménagé. La tour est construite en style medievale. Pas très lumineuse à l’intérieure (petites fênetres). Plafonds très hauts avec une sorte d’étroite mezzanine qui fait le tour de la grande pièce centrale (qui occupe toute la largeur de la tour) dominée par une immense chéminée. Escalier et ascenseur tres étroits. vue magnifique. Moi aussi j’ai entendu parler de frictions avec l’église … ;-)

  11. Suresnois pendant très longtemps, toute mon enfance au Domaine des Hocquettes et scolarité à l’école des Raguidelles, je te propose ce cliché de la tour que j’ai pris en 2005. Si tu le souhaites, tu peux copier-coller l’image elle-même sur ton simplement en mentionnant qui en est l’auteur.
    C’est en recherchant l’année de sa construction que je suis ‘tombé’ (ci-gît au pied de la Salette !) ici.
    Luc
    http://www.deviantart.com/deviation/46584202/

  12. Je vais peut être pouvoir vous éclairer, j’ai vu un livre au virgin de La Défense qui parlait justement de cette tour qui m’a longtemps intriguée.
    Donc ce livre s’intitule « Suresnes d’autrefois et d’aujourd’hui » de O. Seron, il y a toute une collection comme ça sur des communes d’Ile de France.
    lien fnac: http://www4.fnac.com/Shelf/article.aspx?PRID=1122271&OrderInSession=1&Mn=3&Mu=-13&SID=d842af3e-b24c-2c84-093a-7415433d794b&TTL=150720072102&Origin=fnac_google_home&Ra=-1&To=0&Nu=2&UID=1AA0079E9-DD7D-B476-F241-4E51BEFB6665&Fr=0

    De ce que je me souviens il était question de la construction d’une église dans ce secteur de Suresnes. Malheureusement à la même époque la Cité-Jardins fut construite et une église a été incorporéz dans les plans du quartier. Celle ci étant en briques (comme le reste du quartier). La pierre (de la meulière je crois) était pourtant déjà acheté pour la construction de l’autre église et ne pouvait servir à celle de la Cité-Jardins. Finalement comme il y aurait eu trop d’églises donc la personne a construit ce mini donjon.

    Bon faudra vérifier dans le bouquin consultable à la fnac donc, (si ça ce trouve j’ai un peu déformé ce que j’ai lu il y a déjà longtemps héhé).

  13. Mes grands-parents ont habité le donjon pendant plus de 50 ans. Il y ont emménagé en 1942, et depuis, c’est mon frère qui a repris l’appartement. Pour ce qui est de l’origine de cette tour, elle a effectivement été construite par un Monsieur Delaunay, anticlérical qui souhaitait une tour plus haute que le clocher de l’église adjacente. Il y est parfaitement parvenu. Cet homme avait 4 fils. Il avait donc prévu Cinq appartements. Malheureusement pour lui, lesdits fils ont préféré habiter ailleurs. Les appartements ont été vendus. La vue y est magnifique, il y a même un petit jardin à l’arrière. Tous les dimanches, nous avions l’habitude de nous y rendre pour déjeuner en famille… `j’y ai de merveilleux souvenirs. Comme ceux de l’école des raguidelles. Maintenant j’habite à côté, au domaine des Hocquettes, car « nul ne sort de Suresnes qui souvent n’y revienne »!! Bye bye

  14. Bonjour!

    Je rentre de me promener sur le Mont Valérien et je « googlisais » cette tour… Quand on se trouve sur la promenade autour du Fort il y a un panneau qui en parle.
    Il s’agit du « Donjon de Suresnes », élevé avec les pierres des anciennes fortifications par un promoteur immobilier fin XIXème. Il faudrait y retourner pour avoir toutes les données qui n’ont pas tenu dans ma petite tête!

  15. Bonjour,
    je parcours le web assez souvent étant à la retraite-mais on ne peut tout voir- ce soir je découvre votre blog et j’apporte ma contribution-en effet j’ai habité rue Cluseret (juste en bas de la rue des Raguidelles) l’immeuble blanc situé devant la voie ferrée, donc à 80m environ de la fameuse Tour- j’y suis allé chez un copain de l’école primaire Jules ferry de Suresnes- ce copain habitait la tour et c’était assez sombre car les fenêtres ne sont pas grandes- il s’appelait Nivert – nous avions à peine 10 ans et il me passait des films 8 ou 9mm –
    Comme à ma naissance en 1944 cette tour existait déjà je pense que sa construction remonte à quelques années plus tôt-en effet sur le site delcampe (vente de cartes postales) on trouve souvent la rue des Raguidelles avec parfois la tour et à d’autres moments sans la tour- je verrai si je peux situer les dates des cartes postales en fonction du timbrage s’il y a–à côté ou se trouve l’église Notre Dame de la Salette je n’y suis allé que plus tard alors que je n’habitait plus là mais toujours à Suresnes, aux Cités-Jardins- donc je venais à cette église, du moins aux salles du patronage- j’y venais avec l’abbé Michel Damas, mais jamais je n’ai entendu quoi que ce soit par rapport à la tour–quand au patronage de la ville de Suresnes il se situait un peu plus haut, au Mont-Valérien, patronage démoli pour y construire le Mémorial–à 100 mètres de la tour, toujours rue Cluseret habitait de son vivant l’enfant terrible de la télé Jean-Christophe Averty – c’est également là donc à 100m environ de la tour, après l’immeuble blanc de mon enfance, dans la propriété visible du train que l’ancien premier ministre iranien Chapour Baktiar a été assassiné alors qu’il était sous surveillance policière (hum!)
    Il existe à Suresnes une association historique et je pense qu’il doit être possible d’y trouver des documents d’archives, sans oublier les livres sur le Mont-Valérien et/ou Suresnes.
    à+

  16. Les plus anciennes cartes de la rue des raguidelles avec la Tour (sur le site Delcampe) datent de 1905 environ – cette tour a du être construite vers 18xx – dans le livre de R.Sordes sur « l’Histoire de Suresnes » il n’est pas fait mention de cette Tour- :protection: :ghost:

  17. je réponds pour Stickyesman et ce qu’il dit de Suresnes-
    les Cités-Jardins de Suresnes en brique rouge ont été contruits avant la guerre de 1940 grâce au maire qui était Henri Sellier, également ministre à cette époque-les cités jardins devinrent une cité pilote- son église Notre-Dame de la Paix est en brique rouge (je m’y suis marié) mais aucun rapport avec Notre Dame de la Salette et sa voisine la Tour de la rue des Raguidelles, cette tour ayant été contruite avant 1900, donc au moins 50 ans avant les cités-jardins.

  18. Etant un des enfants des fameux « pionniers du Domaine », j’ai moi-même une version de la présence de ce donjon dont l’architecture rappelle quelques heures sombres de la féodalité.
    Elle a été construite au cours du XXème siècle par un grave-anticlérical nommé plus haut dans les commentaires et qui s’opposait farouchement au projet de construction d’un basilique qui aurait dû être la petite soeur du sacré coeur.Deux basiliques sur les deux collines culminant Paris, c’était trop pour lui… La salette est donc le soubassement de cette basilique, une cave en somme. On imagine la taille prévue de cette construction. La vue entre les deux bâtisses devait revêtir une grande importance religieuse puisque la tour a interrompu le projet en bloquant la vue sur Montmartre.
    Personnellement j’ai un petit faible pour cette tour : elle demeure un symbole anticlérical et plus généralement un symbole (phallique) de la résistance à l’intégrisme…
    J’aurais aimé voir la tête des responsables du projet « salette » de l’époque !

  19. Bonjour à tous

    je fais moi aussi des recherches sur un artiste peintre Hollandais qui en 1907 à vendu le chateau d’arnouville les gonnesses et a acheté une grande villa rue des Radiguelles à suresnes à cette même date. Je ne sais pas si il existe une autre « grosse » maison sur cette Rue, mais je suis arrivé à cette Tour. Le peintre s’appelle Léo Nardus. Si quelqu’un pouvait m’aider ce serait sympa
    merci à tous

  20. Bonjour,

    Mon arrière grand mère y était employée comme domestique 1925-1930 dans ces eaux là. Elle logeait tout en haut il me semble et c’est là qu’elle a appris le Français (elle était immigrée Italienne)

  21. Bonjour,

    J’habite Suresnes depuis 2006 et la fenêtre de ma cuisine donne sur le donjon.

    Je me suis souvent demandé quelle pouvait être l’histoire de ce bâtiment mais, pris par le train train de la vie quotidienne (métro-boulot-dodo), je n’ai jamais trouvé le temps de pousser mes investigations.

    Or, cette après-midi justement j’ai le temps.

    J’ai donc commencé par me rendre à l’office du tourisme de Suresnes. Les deux jeunes femmes qui y officient sont charmantes mais elles n’ont rien à dire sur le sujet alors que de leur fenêtre aussi on aperçoit la tour…

    Bref, comme souvent quand je seiche, je me suis tourné vers le Net (comment faisions nous pour vivre avant ?) et en 3 minutes de recherches j’ai troué cette page.

    Merci à tous pour vos contributions car je sais à présent tout ce que je voulais connaitre sur cet étrange bâtiment.

    Bien à vous.

    Laurent

  22. Bonjour, bonjour,

    Étudiant en architecture, je m’intéresse au site pour mon projet de fin d’études, et voici la version de l’histoire que j’ai reconstitué en fouillant les archives municipales:

    En 1922 commence la construction de l’église Notre-Dame-de-la-Salette commanditée par l’abbé Flynn. Malheureusement, le maire Henri Sellier lance en parallèle la construction de la cité-jardin, comprenant une église importante: Notre-dame de la paix. Le clergé décide donc d’avorter le projet de la Salette alors que la crypte est en place; ce sera finalement une simple succursale de N-D de la paix.
    C’est un coup dur pour l’entrepreneur du chantier de la Salette, M.Delaunay, qui perd un chantier important, et de plus ses honoraires tardent à être réglés. Il utilise donc les matériaux acheminés sur le site pour construire une tour (tant qu’à faire, il a une équipe et des matériaux sur place!) dont les plans sont dessinés par son fils.
    Ils y vécurent heureux jusqu’à ce que le fils parte au Brésil, et le père au ciel :)
    L’alignement volontaire avec le sacré-coeur et l’engagement anti-clérical de l’entrepreneur restent hypothétiques.

    Voilà voilà pour les curieux ! :bye:

  23. l’article de ce blog n’est pas sérieux-on voit le manque total de connaissance du rédacteur question Suresnes-avant de faire un blog il serait intelligent d’aller aux services historiques de la ville de Suresnes afin d’avoir de bons renseignements-et il existe tant de bons livres historiques ! quand vous aurez fait un peu de recherches comme Lorant Deutsch on pourra vous prendre un peu au sérieux-
    saviez vous que place Henri IV (avant la rénovation du bas de Suresnes) il y avait le pavillon de chasse d’Henri IV quand il venait chasser au bois de boulogne ?

  24. J’ai fait une sortie Cimetière Militaire Américain – Mont Valérien hier et sous la pluie en retournant vers la Gare de Suresnes via « Les Vignes » j’ai aperçu et photographié cette Tour :good: .
    Maintenant je peux la nommer :bye: .
    Merci à tous.

  25. J’ai déjà donné des réponses il y a plusieurs années-voir dans le bas des commentaires-cette tout est une tour d’habitation très sombre à l’intérieur- juste à côté il y avait la chapelle Notre Dame de la Salette avec le patronage pour les enfants—quand on descend cette rue des Raguidelles, avant de tourner à droite sous le pont de la voie ferrée, il y a juste en face un immeuble très clair situé au 22 rue Cluseret- c’est là que j’ai habité durant 10 ans-
    pour la tour donc pas de mystère-certes elle est originale à l’extérieur mais sombre à l’intérieur-

  26. Bonjour

    cette tour est construite à côté d’une église.
    lors de la construction, le diocèse n’a pu eu assez d’argent pour finir cette église rapidement
    Le terrain attenant étant à vendre un particulier légèrement anticlérical le rachète et fait construire cette tour.
    le code de l’urbanise de l’époque interdisant la construction d’un autre édifice en hauteur à côté; cette église n’a jamais eu de clocher :-).
    le mystère est résolu.

    1. Désolé Gilles,

      Et la plupart des autres. Ceci n’est pas la bonne explication. La réalité est bien dans ce qu’a écrit Julien, plus haut. Le projet de Basilique (en fait un « sanctuaire destiné à honorer et implorer la vierge Marie » ) n’a pas dépassé la crypte. En effet, compte-tenu de la création de l’église de la Cité-Jardin, l’évêché a jugé qu’il n’y avait pas lieu de poursuivre ce projet, trop éloigné des zones urbanisées et trop dispendieux (il n’y a qu’à voir cette vue du projet de l’architecte Pierre Sardou, en 1922… http://www.lookoom.fr/suresnes/n-d-de-la-salette.png). De plus l’office d’HBM venait juste « d’offrir » (mi-1922) un terrain pour la construction de l’église de la Cité-jardin. L’entrepreneur a donc utilisé les matériaux qu’il avait déjà fait acheminé (et payé…) sur le chantier pour construire cette tour, qu’il a habitée. L’histoire est d’ailleurs bien racontée dans la publication « Altitude 85 »,
      J’ai aussi été abreuvé de cette histoire d’anticlérical, lorsque j’allais au patronage, dans cette vieille bâtisse improbable située au-dessus de la crypte. À l’époque, il suffisait de regarder : on voyait bien le Sacré-cœur. Aujourd’hui restent les cartes. On voit bien (http://www.lookoom.fr/suresnes/suresnes_donjon_axe.jpg) que la tour ne gêne pas la vue directe depuis ce qui aurait dû être le parvis, à peine du projet de clocher, projet abandonné au moment du dépôt du permis de construire accordé en dérogation aux règlements sanitaires le 12 janvier 1923.
      L’implantation de cette tour, achevée en 1924 , tient donc surtout à la présence d’un terrain libre, de matériaux à l’abandon sur le terrain et d’une famille originale : le père constructeur, le fils architecte…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages