Ma kolok et mes dernières investigations anthropologiques

Depuis hier soir, j’accueille deux personnes chez moi. D’abord Diego que je n’ai pas vu depuis un certain temps. Nous en avons profité pour passer la soirée dans le Marais, et avons fini la soirée à faire de sérieuses recherches sociologiques. Mais depuis hier, j’ai surtout une colocataire. A priori, on devrait bien s’entendre. Elle n’est pas trop bavarde et ne prend pas trop de place non plus.

Voyelle

Elle s’appelle Voyelle, et sa maîtresse est une dangereuse trilingue, du coup c’est compliqué je lui parle en anglais, en allemand et en français. ;-)

Sinon hier soir, Diego et moi avons hanté un peu les rues du Marais, ce qui ne nous était pas arrivé depuis des lustres. Bonne nouvelle, les pantacourts sont de nouveau sur les étals (de boucherie ?), et je peux recommencer à baver (sooooo sexy !) comme tous les étés sur les mollets de mes contemporains. :mrgreen:

Dîner à ce jap coincé entre le Cox et l’Open, et où je ne manque jamais de saluer deux ou trois connaissances ou pseudos familiers… Ensuite nous avons fait la tournée des bars, et puis finalement nous avons opté pour des fouilles archéologiques dans une vieille backroom. Moi je connaissais « l’Arène » il y a quelques années, mais maintenant ça s’appelle le « Deep ». Y’a pas à dire, une agence a du bosser des semaines et des semaines en recherche sémantique pour pondre un nom pareil. :langue:

Nous voilà donc au « Deep ». Mein gott, catastrophe ! Alors y’a pas photo, le « Dépôt » c’est bien le « Meurice » à côté. Un bar au rez-de-chaussée, un sous-sol et un étage avec tout ce qu’il faut de cabines, slings, vidéos et tutti quanti. Devant le bar, nous avons eu droit à deux stripers pas vraiment doués (mais bien outillés c’est vrai) et qui provoquaient plus hilarité de capillarité sanguine locale. Bref, ambiance « deuxième choix » dans tous les domaines. Mais au moins c’est l’occasion d’observer et de faire de fabuleuses découvertes ethnologiques, ou plutôt éthologiques ! Donc de beaucoup rigoler et de refaire le monde dans le plus improbable des boudoirs.

19 Commentaires

  1. « Refaire le monde »! Tu m’étonnes, dans un endroit pareil! Vous avez parlé quoi? hum? économie? Stratégie internationnale? pénétration (des nouveaux marchés)?

  2. Matoo tu me déçoit je ne trouve pas les pantacourts du tout sexy .Les mollets des hommes ne sont pas beaux contrairement à ceux des femmes:langue:ce qui est beau chez un homme c’est la jambe entière :-)Objectivement les shorts de années 80 étaient plus seyants que les panta d’aujourd’hui regarde les sportifs de ces années la et ceux d’aujourd’hui , c’était plus agréable à regarder

  3. Tout dépend de sjambes enquestion Alain. :p
    Sinon, félicitations pour la nouvelle occupante, qui a l’air d’avoir déja pris ses aises! :D
    Oui, les noms de boîte à cul pour homos, c’est toujour strès recherché. 0 lyon, on a « Le trou » ou l' »HB32″ par exemple, même thématique!:petard:

  4. rohhhh elle est choupinette !!! Moi aussi ça me rappelle quelque chose!
    Décidément elle écume la blogosphère cette bête là!
    Alors en civet c’est pas ce qu’on fait de mieux, mais perso, je la recommande en bouillotte; à défaut d’autre chose, elle occupe d’espace :pompom:

  5. Kitt> « Second choix » c’est parce que les stripers étaient pas terribles, dans une atmosphère assez glauque, et avec une clientèle qui allait avec. :-) Mais c’était tout de même mieux que le Paris-Texas !! Huhuhu.

  6. Ca je me dis, pour une fois que je vais dans le marais (bon là, en l’occurence, j’ai rattrapé des mois de retard, en cumulant jeudi-vendredi-samedi). Et tiens, figure-toi que je suis passé plusieurs fois devant l’Open et tous les autres « bars » du même genre, portant fièrement mon pantacourt !

    Ohhh, dis moi que je t’ai fait fantasmer !

    :pompom:

  7. Le pantacourt me fait penser à ces films en costumes où la fille dévoile coquinement sa cheville à l’homme qui la courtise, le faisant se pâmer à sa seule vision. Qu’est-ce que c’était bête un mâle à l’époque ! Fantasmer sur une vulgaire articulation, Pfff. :hum:

  8. Ooooh, tu as même réussi ce que je trouve très difficile : prendre une photo d’elle ! Et comme la petite à l’air bien là.

    Je te signale qu’elle se débrouille très bien en italien (une ancienne colocataire avait l’habitude de l’appeler «Voiellina») et a dû apprendre quelques bases de japonais récemment.

  9. vivement la mode des plumes dans le cul !!!!
    LOL
    Sinon j’étais sûre que c’était toi que j’ai croisé hier trop vite le temps que je fasse le lien … C’est Diego qui étaitavec toi ? Mignon !:hum:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages