Mon père ce mélomane

C’était il y a dix ans en gros, nous étions en voiture avec mon pôpa. Comme d’hab j’avais apporté une cassette avec ma musique, ce que mon père prenait toujours plaisir à découvrir. D’ailleurs j’ai pas mal de chance avec mes parents d’un point de vue musical. Déjà ils sont très curieux, et ils n’ont jamais rouspété avec des musiques de d’jeuns, en critiquant des « boum boum » ou des mélodies minimalistes. Au contraire, ils se sont ouverts à à peu près tout ce qu’on leur a présenté avec mon frère.

Mais surtout j’avais les parents de mes amis qui étaient basés Sardou, Brel, Brassens et musique classique. A la rigueur un peu de Beattles et de Rolling Stones, mais sinon basta ! Mais les miens hallucinaient toujours quand ils voyaient cela, car pour eux, nés en 1950, les seventies/eighties étaient les années phare de leur culture musicale. Et donc mon père a toujours écouté à la maison ses classiques : Beattles, Otis Redding et Beach Boys (ce qui fait que je les connais aussi plutôt très bien), mais surtout les Pink Floyd, Bob Marley et Kool and the Gang*. Pas mal de funk et de trucs bien indépendants dont les vinyles doivent encore peupler certains cartons archivés. On écoutait aussi Brel, Barbara, Reggiani et quelques autres immortels comme Ferrat, mais sinon j’ai finalement bénéficié d’une sacrée ouverture d’esprit de mes parents.

Donc nous étions en voiture… Je mets la cassette, zoup zap, elle se met en route, et la chanson démarre. Et là mon père dit « Ah j’adore cette chanson, je l’ai entendue la dernière fois à la radio, mais je n’ai pas réussi à saisir le titre vu que c’est en anglais ! ». Et il poursuit : « D’ailleurs je ne savais pas qu’elle chantait en anglais, Amanda Lear !! ».

TEMPS MORT !

Oui je sais, vous pouvez penser qu’il s’agit d’un super morceau de notre immortelle Amanda, mais non ce n’était pas le cas. Mais je vais vous demander de vous concentrer quelques instants et d’écouter le morceau suivant. Il s’agit de cette chanson justement. Pensez à Amanda Lear, à sa voix un peu rocailleuse et testostéronée. Alors ?

REPRISE !

Moi mort de rire évidemment, j’ai du mal à reprendre mon souffle, et j’apprends à mon père qu’il s’agit de « Walk on the wild side » de Lou Reed !!! Et là sans moufter, mon père me demande d’écouter avec attention, et il me soutient qu’il s’agit d’Amanda Lear. J’ai écouté, et j’ai eu une certaine révélation, car en effet j’y reconnaissais aussi la voix de cette divine diva. Du coup je lui ai dit qu’en effet, un doute raisonnable était permis à ce sujet.

Depuis nous en reparlons régulièrement mon père et moi. Nous pensons qu’Amanda Lear a bien enregistré cette chanson. Nous pensons qu’Amanda Lear était Lou Reed !!! Notez déjà la ressemblance entre les noms, et comme on glisse naturellement de « Lou Reed » à « Lear »… Et Lou a toujours rêvé de s’appeler Amanda. C’est pas un scoop ça hein ?

Si je vous parle de cela, c’est parce que j’ai rêvé de cette histoire il y a peu. Ce songe m’a d’ailleurs donné la clef de tout ce mystère. En effet j’y voyais l’explication de l’existence simultanée des deux stars de la chanson (aux succès légèrement asymétriques on va dire… arf). Vous vous souvenez de « Jem et les Hologrammes » ? Et bah voilà ! Lou Reed a vu aussi Jem, et il s’est immédiatement procuré une « Synergie » pour se transformer en Amanda Lear !!!!

Il faut que j’en parle à mon père ! ;-)

Lou Reed et Amanda Lear - Jerrica et Jem

*Fumeur de oinje mon père quand il était jeune ? Naaaaaaaaaaan ! :petard: (Quand je vous disais que j’étais la téhon de la millefa avec ma sobriété névrotique…)

26 Commentaires

  1. Il me semble que tu avais déjà fait un post sur cette similitude de timbre entre Lou et Amanda? non?

    En tout cas je t’envie d’avoir eu des parents « à l’écoute » (veinard), les miens devaient être munis d’oreille dans l’unique but de porter des lunettes (je leur en voudrais presque quand je mets le nez dans leurs vieux cartons de vinyles):mur:

    m’enfin…

  2. « Jem et les Hologrammes »!!! :langue::langue: Ben ça alors… j’avais complètement oublié ce dessin-animé ! T’as le don pour ramener des souvenirs (des bons!) à la surface :mrgreen:

  3. Salut à tous,

    N’étant pas dans mes habitudes de lire ou relire les nombreux blogs que met le web à notre disposition depuis plusieurs années, c’est avec peu de conviction que j’ai cliqué sur le lien que venait de m’envoyer mon doudou adoré.(http://olivier-autissier.com).
    Il en a fait sa spécialité, je veux parler de lecture de blogs, et aussi du blog qu’il anime depuis quelques mois.

    Et là surprise, il connait et reconnait enfin ma spécialité.
    La chanteuse qui fait l’objet du post auquel je vais essayer d’apporter quelques lumières est entrée dans ma vie, vous n’étiez pas encore nés d’ailleurs, en 1976, année de grande canicule.
    J’ai depuis pris du galon en animant du mieux que je le pouvais divers groupes et sites web sur le cas qui nous concerne.
    Bon c’est pas tout ça, Amanda Lear a t-elle couché avec Lou Reed ?, euh chanté  » Walk on the wild side  » de et par Lou Reed ?
    Pour la première question, je ne vous le direz pas mais pour la deuxième, et bien oui Amanda a chanté la chanson de son vieux pote mais ne l’a jamais enregistrée officiellement sur un disque. En effet à diverses occasions (je ne parlerai que de la France en ce qui nous concerne), Amanda a chanté sur scène cette chanson:
    Anniversaire de GAY PIED (à gauche), SAMOURAÏ (à droite), les plus anciens se rappelleront donc qu’il y a bien eu une presse gay politique avant TÊTU…
    Et à la télévision, Française ou Italienne (Cherchez la femme, ou pire en Italie), les contrats de la belle lui donnaient la possibilité de chanter une chanson en live par émission où elle reprenait le plus souvent des « EVERGREENS » ou vieux standards anglo-saxon.
    On regrettera que ce titre ne figure pas sur sa dernière compilation sortie il y a quelques semaines, et qui permet malgré tout d’entendre 3 titres inédits dans le même registre que la chanson de Lou Reed.
    Ses fans via une communauté MSN tenue depuis la Finlande propose souvent ce titre comme éditable et enrigistrable par Amanda Lear au cas où il viendrait à l’idée d’une maison de disque de ressortir l’intégralité des enregistrements des inédits jamais sortis à ce jour. Il est prévu en Italie une intégrale par SONY (avec bonus) qui pourrait coincider avec les 30 ans de carrière de la diva.(1976-2006), mais rien n’est trop certain.
    Voilà, si j’ai pu répondre à votre question, je vous abandonne, j’ai du travail moi monsieur, et une famille à nourrir…

    Jean Michel de Paris.

  4. c vrai que c’est troublant à écouter, alors qu’à les voir, l’un tout cabossé et l’autre toute lisse, le télescopage m’aurait semblé surréaliste…

  5. Pour ceux que ça intéresse, Jem sort en DVD (avec des jaquettes très très laides).

    http://www.groupe-rcp.com/news_060504jem.htm

    J’avoue avoir revu des épisodes très récemment, et ça a quand même mal vieilli. Enfin, c’est loin d’être la pire des séries faites pour vendre des jouets. Les chansons sont ultra-kitsch, tout comme les clips façon MTV de l’époque. Y a que la première saison qui soit vraiment intéressante, avec une histoire à suivre. La suite, comme d’habitude, une nouvelle saison par nouvelle gamme de poupées… Et graphiquement, plus ça avance dans le temps, et plus c’est moche :mrgreen:.

    Mais bon, les Misfits, quoi, quand même :pompom:.

  6. Ce billet m a d autant plis amusè que j ai moi meme pondu une note au suje d Amanda , hier .Comme quoi les grands esprits etc .Bravo pour votre blog toujours passionant . Cordialement . Stèfou .

  7. C’est vrai qu’il y a un truc bien commun entre les deux, darling! :rigole: M’enfin, tout de même… enfin, pourquoi ps! Lol!
    En tout cas, encore un gros merci pour la fameuse chanson de Marie-Paule Belle… chanson que je trouvait sympa mais dont je ne connaissais pas la chanteuse! C’est chose faite grâce à toi et maintenant, la chanson tourne en boucle chez moi! :langue:

  8. ( mare de ces !!,!!xzh de Mac !) . Euh oui, tiens tu regardais Gem et les hologrammes ? Mais c’était un truc de filles ça ! Je préférais « cadillac et dinosaures » moi :langue:

  9. panama > Mais Jem avait aussi une très belle Cadillac. Toute rose avec un lecteur de cassettes intégré, mais bon.

    Bizarrement, je me souviens que plein de garçons dans mon école regardaient Jem. Probablement à cause de la profusion de fifilles en minijupes. Bien plus tard, j’ai constaté le même phénomène avec Sailor Moon. Comme quoi, hein…

  10. Thomas > Bides&Musique, une radio qu’elle est bien pour découvrir les trésors cachés/enfouis/jetés/oubliés/incinérés de la chanson française. C’est d’ailleurs sur B&M que j’ai découvert la fabuleuse reprise de Walk on the wild side par Vincent Malone, le roi de la trompette : http://www.bide-et-musique.com/song/4008.html

    (Trois commentaires sur un même post, ça c’est l’effet double combo Jem+Amanda Lear.)

  11. Je recommande aussi chaudement la version italienne de Patty Pravo (une icône gay en Italie, peu connue en France malheureusement !) : I giardini di Kensington. (Sinon, l’un de mes souvenirs de Transformer, c’est l’air interloqué de ma mère lorsqu’elle est tombée sur les photos du verso de la pochette…:shock:)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages