Le Dos de la Baleine et de Dépôt

Ouai je sais, je ne me foule pas sur les titres de post, mais là je zombise à donf depuis le début d’après-midi, qui m’a vu me lever avec toutes les difficultés. :mrgreen:

Ne vous en faites pas pour le « Gugusse », j’en ai vu d’autres. Et puis c’est marrant de constater que certains persistent et signent, et c’est manifestement fait pour blesser, donc je laisse cela bien ostensiblement, et je fais caca dessus. Là. Prout.

Hier donc, le ouikène s’est poursuivit, par un fabuleux resto avec mon Diegito et des potes de son cercle, mais qui sont aussi, après toutes ces années, des personnes qui me sont très chères. Et cette fois, ironie du sort, j’étais avec Nadia le plus jeune de la tablée. « Bene ! Optime ! » comme disait ma prof de latin en quatrième. ;-) Il y avait donc en plus Emeline, Ana, Camel et Olivier, au « Dos de la baleine » qui est un des meilleurs restaurants du Marais pour moi. En tout cas, un excellent rapport qualité prix, un service au poil et une climatisation salutaire et jouissive en ces temps de moiteur excessive. Or dans le Marais, trouver des serveurs à la fois mignons et agréables, en plus d’une cuisine classique mais très bonne, des tables assez espacées les unes des autres, et un dessert au chocolat qui s’appelle un « orgasme », ce sont des éléments qui méritent qu’on s’y arrête !

Et une bonne table n’est rien sans un petit groupe de gens que j’aime beaucoup (ce qui les rend tout de suite vachement sympathiques !). Aussi le dîner fut une bonne occasion de se poiler et de mettre à jour nos potins, nos dernières nouvelles et anecdotes, peines d’amour et prochaines réjouissances. Diego et moi étions les seuls homos de la table ! Mein gott ! En sortant, nous avons croisé rue des Archives (eh bah ouai… tu m’étonnes !) : PJ, Vincent, Oli et son PitiGreg. Après un crochet chez la mère de Diego pour vider une bouteille de champ, nous avons rejoint les garçons susmentionnés à l’Amnésia pour un dernier verre. Henri avait aussi entre temps rejoint la meute.

Mais l’heure de la fermeture sonnant, PJ, Vincent, Henri, Dieg et moi avons traîné nos guêtres au Dépôt pour une sortie pédégogique. Nous avons beaucoup appris ce soir là d’un point de vue éthologique et moral. Décidemment les grands écoliers ont une inextinguible soif d’apprendre et d’expérimenter. :langue: Quels jou(t)eurs… Et la musique était bien aussi. Si si.

51 Commentaires

  1. Et bien ! Moi qui pensais qu’ils allaient se dégonfler dix mètre devant les palmiers ! Je suis surpris… Mais bon… question apprentissage et expérimentation, j’en ai pourtant proposé pendant cette soirée ! ;o)

  2. Ben voyon !
    Hier soir je visionnais « Paï – L’élue d’un peuple nouveau » (de Niki Caro), une évocation des mythes fondateurs Maoris, dont celle du « Whale rider », ici principalement exploitée. A me remâcher ce film aujourd’hui j’ai passé des heures à replonger dans ce bouquin qui commence justement par l’échouage d’un cétacé et dont je rassemble les notes depuis quelques années. J’ai repensé aussi à cette énorme dépouille de dauphin rencontrée sur l’anse de Vauville, ce mai dernier. Et ce soir tu me fous sous le nez le Dos de la Baleine en plein Marais…
    Si c’est pas du Signe, ça !
    (Allez Jonas, cogite).

  3. Ou comment provoquer la curiosité des gens, j’hallucine :)

    Sur le chemin du retour, nous avons discuté du sens des valeurs morales, de l’inconscient, et des raisons qui nous poussent à agir en général, du rôle de l’expérience, de Siddharta. Combien de gens sortis dudit dépot à 5h en disent autant, henri ? :cool:

  4. Tous ces pédés qui se sentent le cul, de toute façon c’est déplorable. Pas un pour rattraper l’autre, il suffit de surfer sur vos sites… Pas d’originalité, pas de talent, rien… du copinage à deux balles. Vous êtes tellement pauvres.

  5. Gugusse > Tous ces trolls qui ont pas de couilles, de toute façon c’est déplorable. Pas un pour rattraper l’autre, il suffit de lire vos commentaires… Pas d’originalité, pas de talent, rien… de la haine à deux balles. Vous êtes tellement pauvres.

    Toi aussi nourris un troll pour 2¢/jour :boulet:

  6. Mais arretez de dire de pas lui repondre, chacun fait comme il veut… C’est pas comme si il avait le dessus dans la conversation le pauvre. Non Gugusse, no offense, mais tu fais un bien pietre troll :dodo:.

  7. et contrairement à ce que prétend gugusse, chez les pédés y’a des culs pour en attraper d’autres. C’est ça qu’est bon d’ailleurs :langue:

  8. Léouiche > Tous les homophobes ne sont pas d’indécrottables abrutis (bon, yen a beaucoup, je sais), parfois le dialogue est utile pour briser les préjugés et enlever les oeillères que la morale judéo-chrétienne aime mettre à tout le monde. Ce n’est pas en refusant l’échange qu’on va faire avancer les moeurs messieurs.
    C’était ma minute optimiste (et oui, ça m’arrive parfois ;-) )

  9. @ Matt: je crois que tu voulais plutot dire « point de vue anal-ogique et oral ». Et un commentaire de plus qui va aller dans le sens à l’autre Gugusse…
    Note pour le Gugusse : je crois que tu n’as pas lu assez bien les blogs des pédés. Les pédés ne se sentent pas le cul, ils y fourrent carrément les doigts, la langue, la bite et tout ce qui peut y rentrer…ah et puis aussi, dans leur boite à partouze, il y a de la sciure par terre pour absorber les hectolitres de foutres qu’ils déversent. Tout bon pédé qui se respectent à un minimum de 3506 plans cul par an, avec lesquels ils peut s’adonner aux pratiques les plus extrèmes (uro, scato, végétaux…).
    Pour finir, les pédés mangent les petits enfants :pompom:

  10. gemegik > « Ce n’est pas en refusant l’échange qu’on va faire avancer les moeurs messieurs. »

    Je ne vois pas en quoi le fait de répondre à un troll peut contribuer à faire avancer les moeurs. Ce qui lui importe, ici, c’est de se faire remarquer en attaquant le plus connement, de préférence avec des insultes pour faire réagir. Le troll n’a que faire de la discussion ou de l’échange d’avis. Tout ce qu’il veut, c’est agacer, de préférence dans un lieu public fréquenté. D’ailleurs, je rentre dans le truc en répondant à ça. Arrêtez de me dire d’arrêter de dire de ne pas lui répondre, maiiiiiiiiiiiiis euuuuuuh :mrgreen: .

  11. Bravo Gugusse:pompom: Sur la couverture de closer le mois dernier on pouvait voir la grosse Magalie gagante de la star ac’ 5 sortant de l’eau avec son gros bide. J’ai tout de suite pensé à ce gros porc de Matoo et à ses 120 kilos. Eh mec, t’as le bide et le cerveau plein de merde, t’es rien avec ton putain de blog, tu te prends pour une star mais t’es qu’une daube. En plus, il paraît que tu pues de la gueule (dixit B. à Strasbourg) qui m’a donné l’info. Remarque, tu dois avoir le foie, le cul et le colon bien pourri, gros porc. Allez tchao ! j’te chie à la gueule pauvre mouche à merde.

  12. Zut, tu viens de donner raison à Léouiche, c’est po juste :pleure:
    Faudra qu’on m’explique comment ce genre de personnes reste bloqué au stade pipi-caca. Encore un coup de TF1 ça :langue:

  13. La vérité > Ah bon, j’ai dit que Matoo puait de la gueule ??? J’en dis des choses quand même…

    Je dois être amnésique alors, parce que la dernière fois que je l’ai vu, jai été ravi d’y mettre ma langue.
    En tout bien tout honneur hein :langue: comme savent le faire les pédés qui se sentent le cul.

    Snooze > Seulement 3506 !!! Zut, va falloir que je fasse vache maigre jusqu’à la fin de l’année, sinon, je vais exploser le compteur.
    :rigole:

  14. 120 kilos ? Mais mon Matoo, tu fais un régime ou quoi ? T’as les joues toutes creuses zoli minou !
    Je ne comprends vraiment pas ce ramissis d’horreurs et de bêtise, mais plus rien ne m’étonne sur le Net. Et je sais de quoi je parle, j’en suis victime aussi de la faute à… oui, oui, le même B. de Strasbourg (je rigole mon Juju ! :langue:), ça fait beaucoup de coincidences, non ? :-)
    Et je sais qu’on a beau dire que ça nous glisse dessus comme Philippe Candeloro, je sais aussi que ça picote quand même un peu à l’intérieur.
    Amicales pensées et de tout coeur un de tes fidèles lecteurs.
    Dany

  15. Juste un petit détail qui me chiffonne, c’est pour mon rapport, vous savez mes supérieurs aiment que tout soit clair… Dans Gugusse, y a deux u comme dans Juju ! Ma femme, Madame Columbo, adore les jeux de lettres et me l’a fait remarquer hier soir… :pompom:
    On ne te met pas tout sur le dos little Juju, on préfère te le mettre ailleurs si je peux me fermettre…:rigole:
    :boulet:

  16. :pompom: et bé ca déménage chez Matoo un vrai Backroom remplie de verbiages acerbes et politiquement incorrect. Tristes bassesses, le monde de la comm a encore pas mal de souci a se faire. Toutes ces chieries déversé sur ce pauvre Matoo. Au moins, nous, quand on a rien à dire, on baise ou on suce, ca rend joyeux!! nan mé:langue:

  17. Arrête de baratiner « Juju », tu sais très bien qui je suis et tu démontes bien ce gros lard puant quand t’es loin. Le :il pue de la gueule en permanence et le: gros bide foie gras t’étais bien placé pour en parler.Ta maman Danielle t’as pourtant pas appris à mentir !

  18. La vérité > Ooooh, un proche.
    Bien sûr, je connais, j’étais un gros lard. Et alors, la belle affaire. Maman Danielle m’a appris à respecter les gens. Tu devrais peut-être aller faire un stage chez elle. En plus, elle cuisine très bien.

  19. La vérité : J’ai honte pour toi ! C’est dire que je suis humain ! Te regarde pas dans ton miroir, tu y verras de la pourriture ! Et t’as personne d’autre dans ton entourage à emmerder plutôt que Matoo ou Juju ? Non, je suis bête, vue la fosse sceptique qui te sert de cervelle tu dois être bien seul ! Je croise les doigts pour que ce soit le cas. Avec mon plus profond mépris.

  20. @ Chondre : Mince (c’est de circonstance !) la vérité éclate au grand jour. Alors autant tout dire : La vérité est le jumeau maléfique de Juju et Gugusse est l’enfant caché de Charlène et d’un poney ! To be continued…
    :petard:
    Et c’est vrai que je fais super bien la cuisine…

  21. Tri-Tinh et Charlène ont tout manigancé, j’en suis certain maintenant !

    Quand Charlène est mal lunée, elle peut être blessante sans le vouloir !
    :mrgreen:

    Chondre > Oui, j’avoue tout ! B., c’est mouaaaaahhhhh :pompom:

  22. Qui a dit que la pédéblogosphère était morte l’été ? :gne: La Maman Danièle de Juju a l’air d’être une charmante dame. Dommage que l’autre crétin qui semble la connaître [?!] n’en ai pas pris un peu de plomb dans la cervelle. Il en as en tous cas dans l’aile.

  23. Creamy > Oui, elle est charmante. Matoo confirmera. Il faut juste éviter de la contredire et de s’en prendre à son fils.
    Maman Danielle pousse 120 kilos avec les gambettes en salle de muscu à 61 ans. Elles sont pas nombreuses à pouvoir en faire autant le pense.

    :mrgreen:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages