Quand je serai grande, j’aurai des chaussures rouges

Aaaah que ça fait du bien de rigoler ! :-) Et pour cela, car c’est rare et donc il faut le souligner, vous pouvez vous rendre au Théâtre des Blancs-Manteaux pour aller voir le dernier spectacle de deux sémillantes et ravissantes jeunes femmes : Sandrine et Valentine. Dans « Quand je serai grande, j’aurai des chaussures rouges » elles parlent des femmes en long, en large et en travers. Leurs caractéristiques, leurs changements, leurs histoires, leurs manies et leurs qualités… tout y passe dans une atmosphère très caustique, irrévérencieuse et souvent d’une finesse audacieuse et irrésistible.

Une brune et une blonde, l’une un peu plus âgée que l’autre, la brunette (plus jeune) possède une vraie fibre humoristique, il suffit qu’elle ouvre la bouche pour être drôle, tandis que la blondinette est plus posée, mais souvent très incisive dans des traits humoristiques plus affermis et ironiques. Rapidement les rôles s’échangent et la midinette devient femme fatale, la petite fille devient mère, et l’amante torride une incorrigible romanesque qui attend son prince charmant, bref toutes les femmes (ou beaucoup d’entre elles) sont présentes dans ce spectacle polymorphe. Elles passent ainsi de personnages en personnages, et endossent des personnalités multiples, elles sont surtout portées par un texte très bien écrit et qu’elles maîtrisent à la perfection. Avec cela, une mise en scène enlevée, quelques morceaux dansés et chantés même… Un spectacle efficace et qui fait mouche !

Les filles dans la salle en prennent pour leur grade, mais les hommes aussi, et les comédiennes évoquent des situations connues ou vécues par tou(te)s. Elles savent mettre en perspective comme cela, et en abîme parfois, les travers féminins mais aussi leurs singularités et leurs fiertés… Et ça parle de cul aussi évidemment, ça célèbre la levrette, la turlutte et ça donne des conseils pour bien leur faire l’amour… et même la sodomie ! (Mais ça c’était manifestement un clin d’oeil aux pédés de la salle ! Nous !!! Mouaaarf.)

Allez, allez, il faut aller les applaudir ! Des filles comme on les aime : belles, intelligentes, et drôles ! ;-)

Quand je serai grande, j'aurai des chaussures rouges

5 Commentaires

  1. J’ai suivi tes conseils mon petit Matoo et je me suis rendu ce soir dans ce petit théâtre voir cette pièce avec 2 copines.
    C’était vraiment trop trop bien !!
    Très bonnes comédiennes au service d’un texte drôle, touchant et original.
    Que demande le peuple ??
    :pompom::pompom::pompom:
    Merci pour tes conseils !
    :kiss:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages