30 bis

Samedi soir, j’étais invité de longue date chez Cécilia à Saint-Germain-en-Laye. Elle m’avait bien prévenu à l’avance, et j’étais menacé d’émasculation (au moins) si j’annulais ou quoi. Donc je me suis bien tenu à carreaux, et malgré une invitation à dîner de PH et d’autres sollicitations, je me suis bien souvenu jusqu’au bout de cette soirée. Quand elle m’avait invité, elle m’avait aussi demandé le numéro de Diego, ce qui m’avait mis la puce à l’oreille.

Je dois vous dire que Cécilia n’a pas trouvé normal et sain que je ne célèbre pas mes 30 ans en bonne et due forme. Il faut avouer que j’étais allé jusqu’à accepter de passer une semaine à l’Île d’Oléron avec mes parents pour y échapper. Arf. Donc je savais que cela l’avait drôlement turlupiné à l’époque. Et là, ça m’avait donc effleuré l’esprit quelques secondes.

J’y ai même pensé dans le RER, où j’échafaudais des hypothèses un peu fantaisistes. Mais je me disais que j’allais juste passer une bonne soirée avec eux, comme toujours et comme j’aime. En arrivant chez Cécilia en plus, il y avait Bud, et plus tard Caroline, JD et Virginie. Impeccable. Et là j’ai compris qu’il n’y avait pas anguille sous roche, ni même baleine sous gravillon.

Je n’y ai pareillement vu que du feu lorsque Nicolas (le mari de Cécilia, oui je sais c’est cocasse) a appelé Cécilia pour lui expliquer qu’un pote DJ lui avait demandé d’assurer le warm-up d’une soirée à Feucherolles, et qu’on était invité si on voulait. J’étais super content car c’est dans cette même salle, un ancien pavillon de chasse isolé en pleine forêt, que nous faisions nos grosses fêtes technos de l’époque IUT, dix ans auparavant. Cela me faisait super plaisir d’aller faire un tour là-bas, lieu chargé de souvenirs par excellence, et puis de retrouver Nicolas après son set.

J’ai été un tout petit peu surpris du dîner… de la part de Cécilia c’était un peu spartiate et abrégé. Et puis il fallait partir rapidement à la soirée, hop hop hop. Mais bon je ne me suis pas plus interrogé que cela, et j’ai suivi le mouvement. Sur le chemin aussi, elle était bizarre. Elle ne parlait plus, et elle me regardait de temps en temps avec un air comminatoire. Mais bon encore une fois, je n’avais rien capté, et je tchatchais de tout et de rien.

Nous arrivons sur le site à Feucherolles, et il y a de chouettes lampions qui éclairent tout le chemin jusqu’à la salle. On descend de voiture, et j’aperçois le visage d’un pote de l’IUT… Mais je me dis « tiens c’est marrant, y’a Séb qui est là aussi… Nico a du prévenir tous les potes du groupe quoi ! ». On attend Caroline qui met trois plombes à manoeuvrer son carrosse, et Bud. Et en m’approchant de la porte, je vois à travers la vitre le visage de profil de Lapin ! LAPIN ICI ! (Oui, oui j’ai un copain qui s’appelle « Lapin ».)

Là j’ai un choc, il fait froid mais j’ai chaud, et j’ai les jambes qui flageolent. Parce que Lapin c’est un copain pédé parisien qui n’a RIEN à voir avec Feucherolles et les Yvelines ! Je regarde Cécilia, et je lui dis « Oh nan, tu n’as pas osé… nan, c’est pas possible. ». Mais elle ouvre déjà la porte et j’entends : « SUUUUUPRISE ! ».

Mein gott ! Presque 6 mois après mon anniversaire, voilà que 70 personnes sont rassemblées pour le célébrer (ainsi que celui de Bud et Caroline qui étaient aussi les piégés de l’histoire) avec le faste traditionnel de légendaires soirées IUTiennes. Et Cécilia ne fait pas dans l’amateurisme. Attention l’organisation, la logistique et la discrétion ! Je rentre dans la salle qui est décorée sur le thème de la soirée « Petit Bateau » dont voilà même le flyer. Et en effet, tout le monde est habillé en marin, pirate et autres petits mousses, il y a des filets de pêches et des colliers de fleurs, des coquillages sur les tables et des images de « Pirates des Caraïbes » diffusées sur un mur. Rhalalalalala ! Cécilia m’a rapidement emmené dans un vestiaire, où j’ai eu droit à ma casquette de capitaine et mon ticheurte JPG staïl’.

Flyer Soirée des 30 ans

En entrant plus avant dans la salle, j’ai réalisé aussi cet improbable mélange et rencontre entre mes différents univers amicaux. Pourtant quelques uns se connaissaient, mais là c’était le grand bain, et tout le monde dedans ! Hallucinant. Incroyable. Merde !!!! Joris, Nicolas (IV), Aurore et puis Laurent, Olivia, John ou bien Sébastien, Cédric, Christelle, et puis Seb, Alex, Charles, Gonzague, François, Jeff, PH (lamentable le coup de l’invitation à dîner fake, arfff) etc. Bref, dix ans d’amitiés rassemblées ainsi qui m’ont foutu un gros coup de sang, et qui m’ont aussi donné un bonheur fou à cette soirée. Cécilia a tout de même réussi à traîner une dizaine de pédés parisiens dans les tréfonds d’une forêt du 78 !!! Et mon Nico… toujours aussi Nico quoi.

Je me souviendrai de cette soirée du 7 octobre, où tout le monde m’a souhaité un « joyeux anniversaire » comme si c’était vraiment ce jour là. C’était complètement surréaliste et fou, et évidemment j’ai adoré. Cela a aussi fait un bien fou à mon vague à l’âme sur pas mal de sujets. Comme ma maman me le disait toute à l’heure au téléphone : « Ah bah ça tu vois mon biquet, ça c’est de l’amour. Ca c’est des gens qui t’aiment sincèrement, et ça n’a vraiment pas de prix un truc pareil. ».

Couché à 7h30 ce matin… pas assez vu et bavardé avec tout le monde évidemment, et je vais encore me coucher trop tard (z’avez vu l’heure ?) ce soir. Mais je ne pouvais pas me mettre au lit sans raconter ça. C’est juste trop beau, trop fort, trop cool, trop pour moi ! Mais je ne boude pas mon plaisir pour autant. Merci, merci, merci les amis, je vous AIME.

Moi à la soirée des 30 ans !

20 Commentaires

  1. Moi, ça m’aurait plutôt collé le bourdon qu’on me souhaite mon anniv’. J’espère sincèrement que personne n’aura l’idée saugrenue de faire ça un jour ! :shock:

    PS : tu t’y retrouves, avec tous tes Nicolas ? ;-)

  2. ton post m’a fait chialer…mais c’ets peut etre la fatigue du lundi matin ausssi!

    meme moi jea sais de quel « nico » tu parles des fois…;-)

    bises,

    nico.

  3. Quand je disais il y pas longtemps « tout le monde n’a pas la chance d’avoir des amis comme les miens » en fait si, toi tu as cette chance !!!
    Profites bien du joli nuage sur lequel tu vas te ballader encore un moment.

  4. Une pensée particulière pour une clique de gay parisiens qui s’est taînée au fond du bout de la banlieue à droite hein ! :langue: demande leur un peu de voir les fils de mails secrets…

  5. sympa la soirée quand même, dans ces cas là l’estomac ne fait qu’un tour, la surprise est énorme :pompom:
    l’animation était assurée par Sheila? feucherolles… sheila ….
    sheila…..feucherolles bon ok je sors :gne:

  6. Tu en as de la chance dis moi dit donc… Feucheroles !!!! Non mais franchemenent, on n’a pas idée, un trou paumé pareil… Pourquoi pour mes anniversaires, et ceux des autres, c’est toujours moi qui me coltine le boulot ? Re bon anniversaire que je t’avais souhaité en son temps il me semble… Bisous

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages