L’Ogre à Plumes

Miracle.

Je suis chez moi, je ne fais RIEN ce soir (j’ai écrit ça vendredi soir en rentrant du taf). Je suis en vacances les dix prochains jours. (J’ai juste un peu de boulot de rien à finir ce ouikène parce que je suis vraiment un mec génial !). Je suis fatigué à en pleurer de rage. J’ai eu MaTante au téléphone qui m’a engueulé parce que je ne lui ai pas envoyé de carte postale de Rome. Je l’ai envoyé chier en lui demandant si elle m’avait souhaité mon anniversaire la dernière fois. Christine Haas me prévoit tout un tas de trucs sympas ce week-end avec un hypothétique amant. Super Christine, je crois que tu veux me berner là. J’ai recruté une jeune fille vachement sympa pour bosser avec moi. C’est marrant on s’était déjà vu par Nicolas, le mari de Cici, pour qui elle avait travaillé en stage. On s’était brièvement rencontré à une soirée à l’OPA à Bastille, et donc j’ai tilté et halluciné en recevant son CV par les ressources humaines. Mon appartement est un taudis immonde que je dois nettoyer d’urgence avant de recevoir mes amis à dîner en début de semaine. Je viens d’allumer le chauffage.

Mais tout ça, toutes ces billevesées et sempiternelles blogueries, pour vous dire que j’ai passé jeudi soir une excellente soirée dans un nouvel endroit parigot très très sympa. L’Ogre à Plumes est un café-restaurant littéraire à deux pas de chez moi (49/51 rue Jean-Pierre Timbaud) qui propose une excellente carte, mais aussi une atmosphère sympathique, amicale et détendue. Le maître mot de l’endroit c’est la (ré)création sous toutes ses formes avec la littérature en figure de proue. On y trouve donc des lectures, des rencontres avec des auteurs, des livres aussi en libre accès et un lieu convivial pour passer du temps avec ses potes.

J’y étais jeudi avec quelques personnes que je rencontre hebdomadairement dans le cadre de l’enregistrement d’une émission de radio. En effet, j’ai été convié par Matthieux à participer à un programme qu’il anime sur une radio parisienne (Vivre FM, la radio du Handicap). Il s’agit d’une émission « créative » où des chroniqueurs se relaient pour évoquer différents thèmes (qui n’ont pas de rapport avec le handicap, hé hé hé) liés à la création artistique sous des formes diverses et variées. Pour ma part, j’évoque un blog de mon choix pendant cinq minutes toutes les deux semaines, et c’est drôlement chouette (Même si j’ai une grosse voix de tapette. Tiens ça rime.).

Pour l’instant, j’ai par exemple parlé de Bleu du Ciel (qui en a profité pour arrêter son blog), #FF017D, Kozlika, Kek et Richard, et d’autres suivront. Je suis en train de monter le blog de l’émission pour graver tout cela dans le marbre pulvérulent (ça c’est de l’oxymoron dis donc) de la blogosphère, et donner l’occasion de réécouter/compléter les émissions.

Parmi les chroniqueurs habituels, il y a les trois personnes qui sont à l’origine de « l’Ogre à Plumes » et qui y bossent d’arrache-pied. Ils réalisent de très bonnes improvisations sur des photos que les auditeurs leur envoient dans ce but. Bref, allez à l’Ogre à Plumes, c’est de la balle. :mrgreen:

22 Commentaires

  1. Comment peut-on laisser des homosexueles s’exprimer ainsi à la radio, alors que des jeunes enfants pourraient les écouter. C’est vraiment honteux de votre part.

  2. Une réaction pour Kath : j’ai écouté l’émission et je regrette infiniment de vous contredire et que les homosexuels comme vous dites n’ont pas tenu de propos susceptibles de choquer des enfants … ni personne d’ailleurs. J’ai 5 petits-enfants et une éducation rigoureuse et morale. Respect avant tout. Personne n’est obligé de lire ou écouter.
    Pour Matoo : c’est une excellente idée de tenir le blog de l’émission, ça permettra de savoir ce qu’il n’a pas été possible d’écouter. Merci de soutenir les associations luttant contre le handicap.

  3. J’aime bien ta modestie et ton côté poète-chouette-voix de tapette (moi aussi j’ai dû faire un éffort pour rimer) et je voudrais écouter l’emission mais pour ma part c’est un peu difficile…

  4. ♪ton post de blog – est décousuuu,
    si ça continue on verra l’trou d’ton … post de blog ♪♪:langue:

    ( dis donc, sur la partie à propos de TaTante, j’ai pleuré, mais pas de rage, de rire :ok: )
    n’empêche, vous êtes bien chanceux les parisiens avec vos cafés sympas :hum::mrgreen:

  5. Non seulement t’es moche, con, t’as une voix de pédale, mais ti continues à nous saouler.
    Allez arrête tant qu’il est encore tant. Et puis kath a raison, ce n’est pas un bon exemple pour les mômes. Mais bon toi tu aimes les gamins, on le sait bien.

  6. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer quel plaisir peuvent prendre certains individus à insulter gratuitement Matoo – et sans qu’il puisse leur répondre, en plus ! :mur: C’est lâche, stupide et dégoûtant. :berk:

  7. Décousu ou pas ce billet tombe très bien, moi aussi enfin en congés pour deux semaines, moi itou fatiguée à en pleurer de rage ou d’épuisement, enfin ce matin le temps de passer vraiment lire quelques blogs (pour la première fois depuis …) et qui me posait la question de l’émission dont tu m’avais parlée (entre autre pour Kozlika qui ne passe pas que sur France Culture ;-) ) et d’ailleurs ça me fait penser que je voulais envoyer une photo.
    (je crois que j’ai réussi à faire un commentaire plus décousu que le post ; la fatigue nous décout).

    PS : et merci pour la bonne adresse, tu donnes envie d’y aller voir.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages