Antony à l'Olympia

J’ai fait une crise de nerfs quand j’ai appris qu’Antony and the Johnsons passait à l’Olympia. Mais quelques heures avant le concert, évidemment il ne fallait plus rien espérer. Rhino raconte ! Sa mère, sa race, la prochaine fois !!!!

6 Commentaires

  1. Plus rien espérer pour quoi ?
    J’ai eu l’info en dernière minute via le RSS « concerts » des inrocks, je n’y suis pas allé mais j’ai transmis l’info à mon boss – un grand fan -, qui n’a pas eu de soucis pour trouver des places sur place…
    Qui ne tente rien n’a rien, j’adore remuer les couteaux dans les plaies ;)

  2. :mur:
    Et il passe pas chez moi…
    Comme toi je râle sec. J’aurais fait le voyage de PAris tellement j’apprécie cette musique. Elle tourne en boucle chez moi. « You are my sister… »

  3. Bon j’écris un comment hors sujet, j’espère que ça ne dérange pas trop. Moi je fais une crise de nerfs :mur: quand je lis la position du vatican sur la gay pride à Jérusalem. Voir chez moi

  4. La crise de nerfs n’est pas de trop ! Le temps s’est arrêté pendant le concert. La salle était absolument conquise et fascinée. Un pur moment fragile et délicat. Les larmes aux yeux, j’ai frisonné de plaisir grâce aux caresses et aux sourires de la voix d’Antony. Une voix d’une beauté à pleurer.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages