Le rush de Naël

Je respecte l’érudite terminologie astucieusement traquée par le Docteur Oli. Notre docte ami se reconvertit dans l’étude de « l’évolution des dénominations et déformations de Noël dans la société occidentale », et on peut lui faire confiance pour mener à bien ces trois nouvelles années de thèse. :mrgreen:

Comme le gros teubé que je suis, je n’ai pas fait mon shopping de naël avant aujourd’hui, et j’ai cru que j’allais me prendre en pleine face une avalanche de retardataires et de parisiens excités, que j’allais me battre pour saisir le dernier chandelier pailleté chez Dom ou bien l’ultime canard vibrant de « la Chaise Longue ». Eh bien non !

La rue des Francs-Bourgeois était vide, et j’ai pu tranquillement faire mes achats, sans bousculer les gens, sans m’enguirlander avec une vieille conne (ouai je suis presque déçu) et en demandant conseil auprès des courageux vendeurs et vendeuses (à « La Chaise Longue », ils sont mignons, et sympas et pédés !). Bien m’en a donc pris de faire tout cela au dernier moment. Je suis passé chez Dom (mais je n’ai pas acheté de chandelier pailleté, arf), et je me dis qu’il y a de moins en moins de trucs sympas dans cette boutique. Outre cela, la mine patibulaire (mais presque) des vendeuses-tapioles décourage le plus motivé des acheteurs. J’ai rarement vu accueil plus méprisant et attitudes plus hautaines que dans cet endroit. Eurk.

J’ai poussé le bouchon un peu trop loin, et je suis passé à la keufna. Eh bien là aussi, c’était tout calme. Même pas l’affluence d’un samedi après-midi, tout juste une sortie de bureaux dans la semaine. Un peu de monde, mais tout à fait supportable, même avec mes sacs dans les deux mains, j’ai donc pu facilement dégoter mes derniers cadeaux. Et comme tous les ans, j’en ressors ruiné !

Cette désertion des rues parisiennes confirme que Paris est blindé de provinciaux, qui ont profité du week-end pour partir dès hier soir, et ont donc fait leurs cadeaux avant. Hu hu hu.

Et moi demain, je fais pareil, un coup de RER et hop ! Papa, maman, me voilà !

23 Commentaires

  1. (Il paraît que le garçon a eu la même suprise que moi en allant aux halles ce matin… voilà. Il a la flemme de recopier son commentaire, et moi j’aime pas les supprimer, mais comme il était vide suite à une erreur tèchenik. Voilààààà ! :pompom: NdB.)

  2. Eh ben t’en as de la chance ! Moi je suis allé dans un supermarché pour faire quelques achats afin de passer une soirée tranquille ce soir (mon repas de Noël à moi)et j’ai eu plein de gens chiants….

  3. Mon cadeau de naël pour toi cette année, c’est que tu crèves du sida en 2007 espèce d’emmanché.

    Et n’oublie pas de le refiler à tous tes potes.

    Aurevoir. :salut:

  4. Effectivement on a un programme inversé tous les deux ! Mais par contre je ne pense pas qu’on se croise dans le RER, je prend le D :help: et donc en general je n’y croise jamais un pd !!!

  5. Je disais donc, puisque mon message n’a pas été publié, que j’essayais de trouver des bonnes raisons à ne pas passer noel en famille : ne pas avoir à faire ses cadeaux à la dernière minute, voire ne pas avoir à les faire du tout, ne pas avoir à faire genre c’est joli quand le cadeau est moche, ne pas s’arrêter de bouffer pour que les mioches qui trépignent puissent aller ouvrir leurs cadeaux, ne pas avoir à faire « Aahhhh ! Oohhhh ! » à chaque ouverture de cadeau, ne pas avoir à embrasser la vieille tante qui pique… (j’essaye de me consoler comme je peux)

  6. …Et c’est quoi mon cadeau, c’est quoi mon cadeau, dis, dis, hein, Matoochou, c’est quoi ??? Né mé c’est pas dieu possible, tu aurais fait TOUS ces achats sans penser à me prendre le merveilleux chandelier à paillette ?

    Joyeux Naël, cricket :lol:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages