Livre 7 – LIV

Creuse au-dedans de toi. Au-dedans de toi est la source du bien, et une source qui peut toujours jaillir, si tu creuses toujours.

Pensées pour moi-même, Marc-Aurèle.

J’adore que cette pensée arrive aujourd’hui. Comme je l’ai raconté lors de la création de cette catégorie, c’est en tombant par hasard sur cette simple phrase au milieu du bouquin, que j’ai été happé par les pensées de Marc-Aurèle. Elles ne m’ont pas quitté depuis. Parce qu’à la base, être captivé par les pensées d’un empereur romain qui a canné il y a deux mille ans, je ne pensais pas que ce serait pour moi. Eh bien si, carrément même.

Cette phrase est d’une stupéfiante simplicité et beauté, et aussi d’une troublante vérité à mon avis. C’est toujours ce que j’ai pensé, et depuis que le philosophe a mis les mots dessus, je ne m’en lasse pas. Ce que j’aime en Marc-Aurèle c’est aussi cela, l’espoir en l’homme, en l’individu, en sa bonté, et en son opiniâtreté.

En voilà une bonne résolution en tout cas, mais pas pour l’année, non, non, pour la vie. Simplement.

NdB:
Elle tombe par hasard, car (je l’ai dit, mais je sais bien que vous ne pouvez pas tout retenir/lire) j’ai annoté le livre, et je ne fais que recopier les « pensées » dans l’ordre de la lecture. A la fin donc, la catégorie sera définitivement close, et elle figurera les pensées qui me parlent et me plaisent, dans l’ordre.

11 Commentaires

  1. mince!… je dois pas creuser au bon endroit moi… si quelqu’un à l’adresse d’un bon sourcier!
    Par contre si ça vous intéresse je sais où creuser pour les sources à emmerdes!!

  2. Matoo providence – non, ce n’est pas ironique – c’est super d’avoir un philosophe qui a les pieds sur terre et qui creuse pour nous. J’avance, lentement, mais j’avance. Tu devrais prendre Marc-Aurèle comme pseudo.

  3. D’un autre côté, si tu ne creuse pas au-dedans de toi, mais AU-DEHORS, il est alors possible d’avoir l’air d’un ptit chien. Cela a des avantages et des inconvénients. En étant un ptit chien, on peut ne rien comprendre aux paroles des chansons de Mireille Matthieu, montrer son kiki en rigolant et dormir du matin au soir. Donc, finalement, creuser en dedans ou creuser en dehors, il y a toujours des raisons d’avoir de l’espoir !

  4. Euh, creuser en soi juste après les fêtes ? Alors là, on atteint la couche du saumon, puis celle du foie gras, puis celle du rotis de boeuf, puis celle des pommes de terre, puis celle des cèpes, puis celle de la tarte et glace vanille ; là on a passé l’étape repas du nouvel An ; ensuite, on attaque les diverses couches des chocolats de Noël,… Je passe aux couches sédimentaires du repas de Noël ou vous êtes déjà gavé !?
    Enfin, Matoo, il y a de meilleures saisons pour proposer de creuser. Et je suis certain que Marc Aurel a écrit cette proposition hors saison fêtes ^^

  5. magnifique pensée, (je te la pique ^^) et je suis troublé de tomber dessus maintenant, comme un fait expres, merci et bonne année au fait :cool:

  6. Marc-Aurèle a vu juste. En tout homme, sauf rare exception, il y a du bon, du bien, du sincère. Mais ceci reste seulement vrai pris individuellement car, collectivement, tout change. L’homme devient fourbe, menteur, mesquin…
    Pleins de bonnes choses pour la vie à venir !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages