Arthur et les Minimoys

Je ne voulais tout de même pas rater le Besson pour môme de Naël, mais au final j’ai trouvé que ça ne cassait pas trois pattes à un canard. Il y a de bonnes choses, mais le scénario est tout de même d’une affligeante banalité, et malgré de chouettes décors et une technique maîtrisée (sans être époustouflante), on n’est pas accroché à son siège.

Malgré tout il s’agit d’un chouette divertissement, et d’une oeuvre qui plaira, à juste titre, aux gamins. Les personnages sont assez marrants, l’histoire est très simple et on ne peut plus linéaire, les gentils très gentils, et les méchants très méchants. Arthur a tout juste 10 ans, et il est hébergé par ses grands-parents. Sa grand-mère attend impatiemment le retour de son mari qui est parti en expédition trois ans auparavant. Elle lit tous les soirs à Arthur, les aventures du papi en Afrique, ses rencontres avec des tribus étranges et des êtres fantastiques, dont les Minimoys que le grand-père aurait ramenés dans le jardin. Le grand-père disparu, la propriété va être vendue si on ne trouve pas de l’argent. Arthur découvre in extremis comment rejoindre son grand-père dans le monde des Minimoys, et il devient lui-même un de ces minuscules êtres. Il décide alors d’aider ce peuple, et sa belle princesse, à lutter contre leur ennemi « M le Maudit », et doit retrouver le trésor du grand-père.

Pour le côté positif du film, on peut dire que c’est vraiment très beau. Il y a un très impressionnant boulot de création de décors, et d’un univers fantasmagorique qui fonctionne très bien. A ce niveau là, mes yeux courraient d’un bout à l’autre de l’image, et se régalaient des couleurs, des bestioles, des plantes, etc. Les personnages aussi ont un look très fun et facheune, avec leurs coiffures en pétard, tout en gardant le style elfique approprié. Ensuite, il y a de l’action, du comique, de la romance et une « bonne » fin. Que demande le peuple ?

Eh bien, justement ç’aurait été un peu plus rafraîchissant de voir un film dont on n’a pas l’impression de l’avoir déjà vu quinze fois. On dirait un enchaînement de parodies, les unes après les autres. En outre, la réalisation n’est pas très habile (Luc !!!!), et c’est comme si les scènes étaient découpées à la serpe avec une thématique monolithique. Alors là tu me mets la séquence pleurniche, là c’est la zik ambiance moderne, là il faut rire, là c’est le rapprochement sentimental, là c’est la baston etc. Et dans tout cela, on reconnaissait beaucoup trop les inspirations. A tel point que je n’arrêtais pas d’essayer de trouver à qui ou quoi me faisait penser tel ou tel personnage.

Les scènes d’attaques du début sont directement liées à « Star Wars », et il y a énormément d’éléments de scénario et de personnages qui semblent pompés de « 1001 pattes ». Le méchant (qui s’appelle Maltazard, et qui me faisait trop penser au nom d’un des extraterrestres de « Galaxy Quest », Mathesar) qui a trop la tronche de Voldemort, ou de l’extraterrestre de « StarGate » (bref un méchant sans nez, ça fait vraiment peur). Le film n’arrête pas de rappeler plein de trucs. C’en devient presque parasitant à un moment, et surtout il manque donc carrément de créativité dans l’intrigue et les profils des héros. On retrouve aussi les rastas qui font irrémédiablement penser à ceux de « Gang de Requins », et qui ne sont qu’un interlude drolatique (mais on le sent tellement que c’est moyen). Et il y a pas mal de scènes qui du coup tombent un peu comme ça, autant dans les séquences d’animation que dans les séquences réelles.

Les acteurs réels sont plutôt bons, et surtout le petit Freddie Highmore qui est vraiment chou et talentueux. Je l’avais déjà trouvé pas mal dans Deux frères, Neverland ou Charlie et la Chocolaterie, et là on s’attache beaucoup à son personnage de petit garçon un brin malheureux et rêveur. La grand-mère aussi interprétée par Mia Farrow est pas mal, mais alors là j’ai un problème. Car nous sommes en 1960, et la grand-mère a beau être jouée par une femme de 60 ans, elle est complètement liftée !!!! Elle n’a pas une ride, tout en ayant l’air d’être une vieille femme. C’est affreusement déroutant ! Alors je sais bien qu’aujourd’hui il faut chercher pour trouver une actrice hollywoodienne qui ne soit pas niptuckée, mais y’a des limites. On l’imagine plus comme une grand-mère hype qui fait de l’aérobic, plutôt que comme la mamie américaine standard des sixties. Cela m’a vraiment troublé…

Malgré tout, j’ai passé un moment agréable, et puis je ne suis pas difficile comme spectateur. C’est un conte joli et mignon tout plein. Mais ça ne casse pas des briques, surtout pour Besson, et vue la production qu’il a montée dans ce cadre.

L’avis des copines : Orphéus, Mathieu, Gregoo.

Arthur et les Minimoys

17 Commentaires

  1. Ben oui, j’en reviens pas, des lignes et des lignes sur l’histoire et…rien sur Mylèèèèèèèèèèèèène!?!
    Elle parle bien? Elle respire bien entre les mots? Elle a reçu un gros chéque? Elle pleure pas trop?:pompom:

  2. J’avais lu les bouquins et c’était déjà un peu bateau mais surtout très mal écrit… mais je me disais que au cinéma ça pouvait donner quelque chose de pas mal. En même temps ça peut pas être pire que Angel-A.

  3. hmm, I always thought it looked rubbish. I like elves and stuff as much as the next man, but this looked like a straight-to-DVD job to me. Am quite excited about this « Fur » film, though…

  4. j’y suis allé, en sortie thérapeutique avec 2 patients souffrant de psychose infantile et un troisième atteint de schizophrénie. Les 3 ont trouvé le film « bof ». Personnellement cela fait longtemps que je n’attends plus rien d’agréable d’une production de Besson

  5. un mechant dont il ne faut pas prononcer le nom, il n’en a pas que la tronche, le méchant, de voldemort!!et merci pour la légende du roi arthur(le glaive dans la pierre).bref, besson avait déjà presque pomper l’univers entier de « blade runner » pour « le cinquième élément », alors…..ça vous étonne encore?:boulet:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages