Touche pas à mon Patapouf

Patapouf et ses amis ont été agressés dans un noctilien le soir du nouvel an. L’article retranscrit « bien » le traumatisme subi, et il évoque très justement ce qui est arrivé (et pose les bonnes questions).

8 Commentaires

  1. Et zut, je ne peux pas le lire du bureau ! « Le site patapouf.hautetfort.com/archiv… est bloqué.(La catégorie « Sexualité » est filtrée.) » :hum:

    Anyway… Mwaka mzuri 2007, Matoo. :salut:

  2. Tous ces jeunes qui ont ce type de comportement agressif et violent sont des lâches. Ils ne se sentent forts que parce qu’ils sortent en bandes. Pris séparément, ils n’ont pas de couilles et font dans leur froc. Leur force – le groupe – est artificielle. Je regrette évidemment la passivité – tout aussi des lâche – des autres passagers, mais je regrette aussi celle des quatre victimes. Imaginons un instant qu’il se fût agi non d’un noctilien mais d’un avion, que les 4 victimes aient été des membres d’équipage. Le monde n’a-t-il donc rien appris depuis le 11 septembre 2001. L’union fait la force, ces jeunes le savent, mais comme ils sont lâches par nature, la meilleure défense, c’est l’attaque. Commencer par leur adresser droit dans les yeux un regard de tueur pour tenter de les dissuader, et s’ils persistent, « tirer le premier » et les tabasser en hurlant. Précisément parce qu’ils ne s’y attendent pas. Ils ont l’habitude que leurs victimes se laissent insulter, frapper et dépouiller sans opposer la moindre résistance. Le contraire les déstabiliserait et alors, la peur changerait de camp. Evidemment, ce n’est pas facile quand on est une personne isolée. Mais lorsque l’on est 4 comme les mousquetaires, ça devrait faire une différence.

    :mur: Mais bordel de m****, où est-il écrit que l’on doit se laisser faire sans réagir, hein ?!

  3. Hasards et coïncidences, ou comment flipper pour le reste de la journée (surtout quand on est parisien) : ce billet tombe le même jour où je lis un article du Figaro à la cafet’ de ma boite. Titre : « Des bandes très violentes agissent dans la capitale ». Si ça vous intéresse, site lefigaro.fr, et recherche en utilisant les mots du titre (chais pas si j’ai le droit de mettre un lien ici).

    Comme le dit très justement Patapouf, le vote extrême ne résoudra jamais rien, ni le vote Sarko d’ailleurs. Mais ce genre d’article fiche une sacré angoisse à la lecture. Surtout quand on sait qu’aucune solution simpliste ne viendra à bout de ce phénomène. Il faudra du temps… beaucoup de temps… :mur:

  4. Lemming> Ouai un collègue m’a justement filé le lien aujourd’hui. Ils sévicent en particulier dans le 11e en plus… vers chez moi (Oberkampf). Mais bon pas de parano non plus.

  5. Lemming >>> Quand même, s’en prendre à ceux qui paient leur RMI et leur AME, je trouve ça quand même très ironique :) Entre se faire couper les bras en Sierra Leone et tabasser les gens dans le Noctilien, on pourrait dire que c’est le jour et la nuit. Non non non, les pays sous developpés ne feront pas reculer les pays développés !

    Matoo >>> Je n’irais pas lire sinon je risque de ne plus jamais aller chez mon informaticien choupinou qui habite Goncourt ^^

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages