Et Ron et Ron petit Patapon

Je soussigné Mathieu B., sain de corps et d’esprit, certifie par la présente les informations suivantes. :mrgreen:

Ronichou est infirmier depuis quelques années. Il a fait plein de choses dans vie, comme beaucoup d’entre nous, avant d’atterrir là. Et même en tant qu’infirmier, il a connu beaucoup de postes et de situations. Un jour, il a lu mon blog, et il s’est dit : « C’est ça que je veux faire ! ». Cela faisait des années qu’il écrivait ses histoires de son côté. Et il s’est mis à les bloguer.

Il n’a jamais certifié que tout était vrai, et qu’il avait la vocation de verser dans l’autofiction. Pas du tout. Il était juste blogueur, et il racontait ce qu’il avait vécu, en partie pour exorciser, de l’autre pour rendre hommage, aussi pour témoigner et puis pour rigoler. Il a du talent pour raconter ces choses-là, et servies comme cela jour après jour, ce fut un régal. Evidemment dans la mise en scène, il a un peu enjolivé et enrubanné, mais le fond est là. Il ne fait pas que servir des faits, il se sert de sa plume pour nous faire partager ses émotions, son ressenti et il sait comment mener son lecteur par le bout du nez, le bougre.

Après vous connaissez l’histoire et la « success story », un éditeur a apprécié son talent, a reniflé le potentiel, a pris quelques risques, et s’est lancé dans l’aventure. Ron a utilisé ensuite l’instrument de son succès pour promouvoir son livre (ce que tout le monde aurait fait). Evidemment en faisant cela, il risquait de s’attirer les foudres de certains, c’est justifié. Mais c’est le prix à payer lorsqu’on est sur le devant de la scène.

Ron a publié un roman basé sur des histoires qu’il a vécues, dans sa vie d’infirmier. Franchement, même s’il en a inventé une ou deux, ou dilué avec des anecdotes entendues, ou je ne sais quoi, je m’en branle grave. Car en gros, je sais que c’est lui, c’est « tellement » lui même. Et le tout avec ses qualités mais aussi ses défauts !

Il faut savoir qu’en ce moment même, il existe une dizaine de posts assez récents qui ne sont là que pour me descendre. Ca m’insulte, ça se moque, ça me fustige. Je me souviens aussi de l’époque où j’avais reçu des sommations d’arrêter de faire croire que je n’étais qu’une seule personne, ou que j’existais même. Ou alors aussi que je devais copier sur d’autres, ou ne pas vraiment faire tout ce que j’indiquais, que tout cela était humainement impossible. Calcul à l’appui et tout. Oui, oui, des gens ont essayé de me convaincre que je n’étais pas un être « viable ». Une fiction trop facilement démontable le Matoo.

Alors moi évidemment, je me suis protégé, et je me suis bien expliqué du modus operandi de cela. Ron est dans une situation plus périlleuse, et il faut l’assumer.

Mais quand Ron est attaqué, je me dois de réagir contre cela. Et ce n’est pas en tant que protecteur d’un opprimé, ce n’est pas non plus réagir à l’agression par une autre forme de véhémence, c’est juste m’élever contre le mal qu’on fait à quelqu’un que j’aime bien. Oui c’est aussi simple que ça. Je l’aime bien. Et y’a des gens qui le blesse délibérément, juste pour faire mal. Et ça, c’est naze. Vraiment naze.

49 Commentaires

  1. Le prix à payer quand on devient une célébrité : la critique des gens. Au fond, c’est une forme de jalousie, parce que Matoo a réussi, parce que Ron a sorti un livre, parce que les autres n’arrivent pas.

  2. bonjour,
    juste un message de soutien, je lis un certain nombre de blogs depuis longtemps sans me donner le droit de commenter parce que j’estime que le blog n’est pas une conversation.

  3. Je vais faire amende honorable, j’assume mes conneries. De mon point de vue de lecteur (ex) régulier du blog de Ron, j’ai eu la sensation d’un changement profond dans les rapports de Ron avec son audience, voire même d’un changement de Ron lui-même, devenu à mes yeux plus vaniteux et prétencieux. Aussi, ai-je mis le lien vers son blog en bas de la blogroll dans une nouvelle catégorie « corbeille ». A la lecture de ton post, Matoo, je me dis que je me suis peut-être trompé, même si je me dis également que les rapports que tu peux entretenir avec Ron font que tu pourrais avoir une vision subjective.

    Dans le doute, je pense que j’ai peut-être sanctionner Ron un peu trop aveuglément et que le changement que j’ai pu sentir dans le personnage de Ron peut trouver ses raisons dans d’autres domaines, plus simples, comme la fatigue de l’être humain qu’il est après cet effort d’écriture, le stress lié à l’édition de l’ouvrage et des implications que ça demande (promo, interview, etc.)

    Bref, Ron a retrouvé sa place dans la blogroll, et moi je me suis fait une tape sur la main.

  4. Hello !
    Le fait que l’on ait envie d’attaquer Ron peut aisément s’expliquer alors que toi non. Matoo depuis que je te lis tu es resté le même. Certains jours moins bon que d’autres mais dans une certaine constance. Ce que dit Max n’est pas faux, le problème de Ron c’estqu’ildevient un autre personnage vaniteux et prétentieux et qu’il donne réellement l’impression de s’être foutu de la gueule de ses lecteurs. Alors qu’il mette de l’eau dans son vin , qu’il redevienne le Ron de ses débuts et promis je ne remplacerai plus le R de Ron par le C de con.
    Bravo quand même à toi de ta fidélité dans l’épreuve et si c’est un ami aide le, pour le moment il plane mais gare à l’atérissage, il est parfois violent dans notre monde à nous des médias.
    Le nain

  5. Ok d’accord… mais Ron n’est loin pas un sain non plus. Il ne se prive pas pour faires des commentaires désobligeants sur les gens, dont une personne que je connais qui ne lui avait rien fait ni rien demandé. Finalement, il s’est mis dans la situation devl’arroseur arrosé et je ne peux m’empêcher de me dire c’est bien fait pour lui, après tout. :petard:

  6. Mais keskispasse ??? :boulet:

    > le nain : pour ma part, je n’arrive jamais à comprendre quelle peut être l’utilité à bloguer des attaques personnelles. Quand je n’aime plus un blog, je le déliste et n’en fais ni une maladie, ni un post. Ron « plane » en ce moment ? Ben tant mieux pour lui, c’est plutôt une excellente nouvelle, ce qui lui arrive.

    « Qu’il redevienne le Ron d’avant » ? C’est quoi ce concept de l’amitié (ou de la relation épistolaire/bloguienne) encadrée ? Je t’apprécie mais à condition que tu sois comme je l’attends ? Ou pire : tu me DOIS d’être comme j’attends que tu sois pour mériter ma lecture/mon amitié ?

    Ron ne nous dois absolument rien. C’est son talent qui l’a fait connaître, puis reconnaître, et qui a abouti à la situation actuelle.

    M2C, comme disent les Ricains.

    Matoo : ya pas un Marc-Aurèle qui résume ce que j’essaie de dire ?

  7. D’autant plus d’accord avec toi Matoo que je fais partie de ceux qui bloguent pour écrire (et non pour se confier).
    Je revendique donc pour les blogs la liberté de fiction, de transposition et de liberté. Depuis quand serait-on obligé que tout soit vrai ?
    Et si Ron l’Infirmier préfère ne pas avouer qu’en vérité il est un grand chirurgien renommé :-) :-) :-), c’est son droit le plus strict. L’important est que ses récits nous parlent et fassent rêver, rire ou réagir sur des situations qui si elles ne SONT pas toutes, auraient pu et qu’il sait dire.

    Les blogs ne sont pas nécessairement l’antichambre des confessionnaux.

  8. C’est bien de faire une mise au point chez les lecteurs fan de Ronnie, mais, il s’est un peu saboté tout seul avec 2 billets extrêmement litigieux : les gens n’ont pas compris ce billet http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1314, et un autre sur « les 5 points »..

    Les gens se sont vexés, sans imaginer, sans comprendre qu’un blog c’est long à tenir, ça prend du temps, en plus de son boulot, RON est un des rares bloggeurs à intervenir dans les coms, et ça les gens ne s’en rendent pas compte.Certes, il vait pris un peu la grosse tête, mais qui ne l’aurait pas, franchement, avec l’histoire magnifique qui lui arrive, c’est un peu comme s’il avait gagné au loto : il a réussi sa vie !! C’est formidable quand même d’être arrivé à son premier rêve, l’écriture !

    Il faut l’encourager, et passer son chemin, si les billets ne plaisent plus, il faut revenir de temps en temps, depuis hier il nous a « pondu » 2 magnifiques biellets comme dans « l’ancien temps », ça fait plaisir, au bout de 10 jours de disette !!

    Tu as raison Matoo, il faut soutenir Ronnie, Dieu seul ait où il en est et nous n’avons pas le droit de lui en vouloir !:petard:

  9. Comment ça: y a des gens qui blessent délibérément Ron?
    Qui? Où? Hein??

    T’es un mec bien, en plus tu as du talent et ton talent est reconnu?
    Paf! Une pelletée de jaloux-grincheux se rapplique.
    Quant à ceux qui estiment « qu’il a changé, que c’est bien triste, etc etc, etc,.. »
    Quelle enfermitudation…:eek:
    Oh et puis, tant pis pour eux, hein. Ils ne savent pas ce qu’ils ratent.
    Et entre un groupuscule de crapauds bavotants, et une foultitude de trop touchés par ses écrits, d’affectueux, de très contents pour lui, ça balance bien pour le Ron… Oooh Yeaaah!

    Je trouve ta démarche vraiment sympa, Msieur Matoo.

  10. Qu’est ce que je lis ? Des connards n’ont rien d’autre à faire que de pourrir la vie de mon gourou ?
    Donne-moi les noms : je vais leur adresser mon arme bactériologique : le calisson périmé ! Ça va décimer sa race !
    bises multiples:pompom:

  11. il y aura toujours quelqu’un pour critiquer, d’autant plus lorsque la réussite réelle ou fantasmée se fait jour.. il faut savoir prendre du recul avec tou ca. Mais juste un mot : SE RESPECTER EST IL DONC INHUMAIN? :gne:
    matoo, je te lis quotidiennement et je me fous de savoir si tu es unique ou un multiple de 10. Tes messages donnent le goût de lire, de se bouger, alors si certains sont au degré de l’agression, qu’ils change de crèmerie. On n’oblige personne à lire un blog. Pour autant, la critique intelligente reste salutaire… Alors tout doux les petits…

  12. Voilà, voilà. Je ne défends pas Ron aveuglément, et je sais qu’il a des défauts. D’ailleurs c’est presque ce que je préfère chez les gens, ça leur donne du relief. Mais jamais, jamais, jamais, je me permettrais de juger autrui. Comme cela a été dit, je préfère ne plus lire, c’est ça les blogs. Ron ne nous doit rien, et réciproquement.

    Ron reviendra peut-être comme avant, peut-être pas. A vrai dire, je m’en balance. Mais c’est bien l’avantage des blogs, on peut changer de crèmerie en un clic, et diversifier ses lectures. D’ailleurs mes lecteurs d’aujourd’hui sont différents de ceux d’il y a six mois. Et parfois c’est bien, parfois c’est à chier ce que je ponds. Et j’ai changé depuis quatre ans, et je changerai encore.

    Oui pour des critiques, mais non à la méchanceté, et surtout à des études « grand complot » de son existence.

    Birenbaum, je n’en pense rien, je ne le connais pas ce mec là.

    (Mon post n’est pas lié à celui d’Embruns, je l’ai découvert ce matin. Et pour moi ce dernier n’attaque pas du tout Ron.)

  13. Le jour où mon blog sera enfin reconnu comme le meilleur blog de l’univers intersidéral, je ne me gênerai pas: je me ferai toutes les soirées pipoles, je coucherai avec tout le monde et j’en fouterai plein la vue rien que pour emmerder les autres. Et puis si on aime pas, je m’expatrierai au Bahamas et je recommencerai.

    J’arrête là sinon vous allez penser que je commence à tourner en Ron…

    Sans rire, pourquoi tant de haine? C’est qui ce Ron d’abord?
    :boulet:

  14. Jalousies, conflits d’égo,invectives,coteries, chiens de gardes et autres donneurs de leçons..passionnant la blogosphère, comme un concours de quéquettes dans une cour de récré.
    Bien sur que certains envient le succès de Ron, il y des aigris partout…je suis sure que certains espèraient secrètement qu’il se plante…
    une certaine blogosphère ressemble à la classe politique, ouais mais qu’est ce qu’on s’en branle d’elle..
    les lecteurs commentateurs peuvent aussi cumuler toutes ses tares :pompom::pompom:je donne pas de noms Matoo promis :langue::langue:
    désolée pour les grossièretés:hum:

  15. les blog de Matoo (même si il n’existe pas) et de Ron, font parti de ceux que je lis chaque jour… Le reste je m’en fous! Alors laissez-les tranquille.

  16. Ron a changé… Souvent quand on est en pleine réussite, c’est aussi le regard des autres qui fait que l’on a soit-disant changé, que ce que l’on dit ou fait est interprété différemment. Je ne lis Ron que depuis six et déjà je le trouvait parfois exaspérant parfois attachant. Donc je ne comprends pas pourquoi il devrait subitement devenir une bloggeur parfait répondant parfaitement aux attentes de
    ses lecteurs.

  17. Matoo, on juge constamment, tout et tout le monde, la blogging consiste justement, dès lors qu’on ne raconte pas à émettre des avis. Et on ne peux pas attendre non plus que la rencontre personnelle se substitue à un sentiment qui transparaît à travers le web qui n’est autre que la vitrine de ce que veut bien exposer de soi. Il est inévitable de tomber sur des connards, mais dans le cas en question, il a bien tendu le baton pour se faire battre.

    Ce que je ne comprends pas, c’est l’acharnement qu’ont certaines personnes à se concentrer sur ce qu’elles n’aiment pas et à y retourner constamment, c’est du masochisme. J’ai découvert Ron sur hautetfort, à ses débuts, j’avais accroché. La tournure que tout le monde connait a fait que je m’en suis désintéressé et si j’ai du remettre les pieds sur son blog cinq fois à tout casser depuis. Je pense qu’on a mieux à faire de de perdre son temps avec les choses qui ne nous intéressent pas ou que nous n’aimons pas, dont acte.

  18. Tout à fait d’accord avec toi. On a le droit d’exprimer son désaccord avec une personne ou de dire que cette personne ne nous agrée pas, sans pour autant tomber dans de mesquines attaques personnelles.;-)

  19. ahah je devrais lire les blogs un peu
    y a des gens qui accusent Ron d’avoir inventé des histoires? ben euh…oui, c’est un peu le principe de « écrire un livre », non?

  20. Mais pourquoi ramener l’exaspération de certains à de la jalousie ou à de l’aigreur? N’est-ce pas une explication bien commode pour contourner le fond des reproches exprimés?

    Et le fond est: il y a duperie dans le personnage de Ron. Ce n’est pas bien grave si cela n’a aucune vocation marchande. Mais lorsque cette tromperie se monnaie 15€ l’exemplaire, on peut se demander si continuer de « faire croire » est bien moral.

    Ce n’est donc pas une question de jalousie (sur ce coup là, Matoo, tu manques de perspicacité) mais de morale.

  21. Arf, c’est lassant vos histoires de blogueuses…
    T’aurais pas une bonne histoire de sexe à nous raconter Matoo Darling ? Un truc comoosé de sueur et de petits cris ?

    Passke franchement, que les pauvresses du net s’énervent contre Ron, mais qu’est ce qu’on s’en balance ! C’est vraiment un petit monde de jaloux, de pauvresses esseulées que celui des blogueurs. des petites personnes qui s’approprient le caractère des personnages qu’ils lisent. Qui vivent a travers elles.

    Moi qui couche régulièrement avec Ron, franchement, je ne vois pas de différence, et je peux également affirmer que Matoo n’est qu’une seule et même personne même si lorsque tu te prends le ziz du matoo dans le traintrain tu pourrais penser qu’ils sont plusieurs mais en fait non. Il est tout seul ! ! Enfin de ce que je m’en rappelle…Raaa

  22. Réponse au com 28 : je suis bibliothécaire. Le bouquin de Ron n’a pas prétention à être classé sur les étagères documentaire mais bien fiction : on s’en fiche que ce qu’il nous raconte soit vrai ou pas, c’est l’histoire et le style qui nous intéresse… Donc non, il n’y a pas tromperie sur la marchandise.

  23. merci Anna, c’est ce que je voulais dire mais en mieux exprimé que je n’ai su le faire et avec en plus la légimité du métier (je ne suis pour ma part que lectrice et blogueuse)

  24. Eh bé ! Ca bouge ici, ils ont fini par savoir que Ron est zoophile, saperlipopette ! C’est ça qui les agacent les gens !
    C’est marrant, dans ton billet, je lis les noms des blogs que j’ai découverts et retenus instinctivement tout de suite en débarquant un beau matin de déprime dans ma boite de nazes. Et en ne connaissant ni personne, ni les us et coutumes de la blogosphère. Y a pas de hasard, moi je dis :pompom: je dois aimer les zoophiles :mrgreen:

  25. juste comme ça, parce que tout a été dis… moi Ron, j’aime bien !

    J’aime bien les râleurs, j’aime bien les gens qui ont du coeur, assez pour penser aux autres, mais surtout j’aime bien les gens qui un jour arrivent à penser à leur bonheur.

    Ron n’a pas eu « que de la chance », il a bossé et c’est payant…

    que tous les jaloux se consolent : on édite parfois aussi de mauvais bouquins, vous pouvez donc tenter votre chance !

    Je ne trouve pas que le ton de ces notes ait changé, et ce serait même plutôt bien qu’il arrête de s’excuser d’être heureux… quand Ron écrit quelque chose du style « je suis heureux et c’est tout », je ne vois que les petits êtres envieux et ridicuelement jaloux pour se faire critique absolu…

    roooh ! non mais !

  26. Je ne lisais pas régulièrement le blog de Ron mais quand j’y ai été faire un tour hier j’ai été surpris par le point n°4 qui laisse entendre qu’il n’écrira plus de la même manière sur son blog.
    Ce qui m’a surpris c’est que ce point là soit mis là comme ça au milieu des autres. Je pense que les lecteurs auraient été moins surpris si il avait écrit un billet traitant que de ce sujet.
    En tout cas sur le coup ça m’a fait penser au « blog de max », il y a eu un bouquin de publié et le blog a quasiment été fermé sur demande de l’éditeur.
    Moi je pense que sur la blogosphère il y a de quoi faire, alors si on n’aime plus on va ailleurs. C’est pas comme si il fallait résilier son abonnement à télérama pour aller s’abonner à Télé7jours, il faut écrire, timbrer la lettre, aller à la boîte … pfffffff trop dur. Mais là y a qu’à cliquer ailleurs, c’est pas compliqué :mrgreen:
    En fait je pense que les gens prennent des habitudes et n’aiment pas le changement/chamboulements. :mur:

  27. Les putasseries de la blogosphère (dont j’ai fait et je fais encore les frais parfois) sont lassantes !

    Enculez-vous plutôt ! Oui les gouines aussi, ça vous débloquera un peu… :lol::salut:

  28. Moi je préfère la lecture des blogs de personnes qui n’existent pas plutôt que les critiques de cons qui eux, existent vraiment. Puis y me semble l’avoir déjà mis dans une com sur ton blog, y un bouton « OFF » sur l’ordi quand on veut pas lire. Et puis moi, j’ai mis un article favorable au livre de RON sur mon blog. Parce que « MOI » je l’ai lu son livre.
    Soyons un peu sérieux, qui peu prétendre détenir « LA » vérité. Qui de nous ne change ni n’évolue dans le temps? Doit-on mentir et montrer une image de soi qui est fausse pour être aimé ? Alors haïssez moi avec.

  29. Moi ce qui me fait hurler de rire, c’est qu’une fois que quelqu’un devient un minimum célèbre, tout le monde trouve qu’il change, et qu’il n’est plus le même, que c’était mieux avant… Ce sont des conneries ! Ron n’a pas changé, il est toujours aussi drôle, honnête et oui, c’est vrai, un peu fier de sa petite personne, mais ça on le savait dès le départ les mecs !

    Ah la la, les jaloux…

  30. C’est vrai Ron change, c’est normal vu ce qu’il vit…son blog change, ca me touche pcq j’ai pris l’habitude de ma dose quotidienne de Ron…Sur le coup je l’ai moyennement bien vécu, mais jme suis assez vite dit qu’il ne m’appartenait pas et qu’il ne me devait rien…alors tant pis, c’est comme ca la vie, les choses changent, les amours littéraires qu’on a évoluent…Merci quand même à Ron pour ces deux ans pdt lesqules j’ai apprécié quotidiennement de lire son blog.

  31. Matoo a écrite :

    > Oui pour des critiques, mais non à la méchanceté, et surtout à des
    > études “grand complot” de son existence.

    A priori j’ai du loupper un ou deux épisodes, sinon plus. Je conviens qu’on a le droit de ne plus apprécier le blog de Ron, mais de là à s’en prendre à Ron personnellement et surtout avec méchanceté, ce n’est pas faire preuve de beaucoup d’intelligence. Aucun bloggueur ne mérite tel châtiment.

  32. je reste une inconditionnelle de Ron et surtout de la qualité de ses récits ! que son succès déplaise ne m’étonne pas outre mesure… c’est vrai que je suis déçue de ne plus lire ses histoires sur son blog mais après tout, il ne nous doit strictement rien ! Il vit sa vie et c’st tout à fait normal ! Bande de jalouses ceMerci Matoo de remettre les choses à plat !ux qui le critiquent !

  33. Ton pote il a le melon et c’est bien fait pour sa gueule (pas belle d’ailleurs, vieux gars tout chauve) ce n’est qu’une merde:berk: qu’il se rassure son (très très modeste) succès sera aussi éphémère qu’une déjéction canine sur un trottoir parisien. Quant à toi abruti pour t’avoir croisé à plusieurs reprises il serait tant d’arrêter le big mac ou ton bide va exploser !

  34. Bon ok… Moi aussi j’suis d’accord avec tout le monde qui est d’accord avec Matoo qui est d’accord !
    …Mais on aura quand même le droit de continuer à dire du mal du blog de Loïc Me Leur ?
    ….Oué nan juste lui ! Parce que aprés… sur qui on pourra râler, hein ?

  35. ça me fait penser a ceux qui disent a cali qu’elle fait de la retouche sur photo, ou ceux qui pensent que les hémisphères M et V du blog des colères sont une seule et même personne…
    finalement quoi qu’on soit, on est moins tangible pour les autres que l’idée qu’ils se font de nous dans leur tête :roll: .
    je n’ai pas vraiment lu le blog de ron et je ne le connais pas, cela dit je vais partir dans le xfiles : la vérité est ailleurs :petard:  » . l’important c’est de savoir si ce qu’il a écrit est plaisant, alors on le lit, sinon non. c’est simple la vie :pompom:

  36. J’avais l’habitude de lire le blog de Ron et j’ai arrété car il ne m’apportait plus rien et parce que les vrais faux posts à vocation mercantiles m’exaspéraient. je le déplore et je ne veux plus collaborer en cliquant sur son adresse .Mais je ne juge pas. Ron fait ce qu’il veut de son blog, il évoluera sans doute encore vers autre chose et trouvera peut être un nouveau public…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages