Les voies du blog sont impénétrables – IV

Bon je me demande si ça ne vaut pas le coup de créer une catégorie… (voir donc les épisodes 1, 2 et 3)

Cette année, j’ai fait un truc affreux, affreux, affreux, un truc à vouloir me jeter par la fenêtre tellement j’étais en colère contre moi. Ouai au moins ! J’ai effacé par erreur ma cassette VHS toute usée avec l’immortelle et parfaite version de « Cyrano de Bergerac » par Daniel Sorano !

J’en avais fait le récit, et j’en avais alors profité pour exprimer à l’Univers Connu entier mon ire contre moi-même et ma tristesse de ne plus pouvoir regarder cet enregistrement. Car il n’en existe pas de version commerciale, et que l’on ne peut pas vraiment savoir quand ça va passer à la téloche (surtout quand on en a pas… Arf.). J’en avais aussi profité du coup pour parler cette merveilleuse pièce filmée de 1960, et pour, plus que jamais, affirmer mon admiration envers ses comédiens et comédiennes.

Vous connaissez internet… et ses facétieux moteurs de recherche… on ne reste pas longtemps dans son coin. Depuis que je publie mes billevesées ici, j’ai remarqué que l’efficacité des mots-clefs fonctionnent soit pour des recherches très largement répandues (genre « comment faire une pipe », le cul, le cul, le cul) ou alors pour des expressions à la mode du jour (« dieux du stade » juste avant une publication d’un calendrier), ou tout au contraire pour des requêtes « niches ». Internet a beau être une mine d’or, et l’endroit par excellence où l’on croit pouvoir tout trouver, c’est avant tout une sacrée duplication d’informations plus ou moins pertinentes. Du coup, je retrouve souvent, dans les termes de recherche qui ont mené ici, des choses qui me surprennent. Soit un bon positionnement sur des sujets qui m’épatent, et sont incompréhensibles, les mystères du ranking google (genre mon blog pour « madonna reinvention »). Soit plus couramment, des sujets qui sont extrêmement rares sur la toile.

C’est ainsi que pour certains bouquins ou auteurs, je remonte étonnamment haut dans les moteurs de recherches (« L’agneau carnivore », « champsecret », « chambre albert camus » etc.). Et il se trouve que beaucoup de gens font des recherches sur l’interprétation de Cyrano de Bergerac par Daniel Sorano, et qu’en tapant « Cyrano Sorano », bah ça fonctionne bien (je suis aussi en douzième page de google pour le mot « chatte » mais c’est une autre histoire).

Du coup, cet article sur « Cyrano par Sorano » est régulièrement visité par des fans, ou manifestement par des gens qui comme moi, ont perdu leurs enregistrements. Là encore, on peut réaliser le merveilleux pouvoir d’internet, celui de mettre en commun des expériences, aussi rares soient-elles. Mais, en considération du nombre considérable d’internautes, ces insolites occurrences de la vie se retrouvent mises en valeur, regroupées et dénombrées (et donc former une niche, ce qui n’existait pas avant).

Parmi ces dénicheurs de Cyrano Sorano, il y a aussi eut un jour une femme. Et cette femme m’a en substance envoyé le message suivant : « Grand’mère de 70 ans, par hasard je suis tombée sur les commentaires de votre blog ; je ne sais comment m’y prendre pour répondre aux demandes concernant Cyrano de Bergerac avec Daniel Sorano.
Je peux proposer une copie de Cyrano de Bergerac (j’ai transféré la K7vidéo sur DVD). Sachez toutefois que la qualité de la K7 était moyenne. Mais ça se regarde avec tant de plaisir qu’on l’oublie… ».

Eh bah voyons, voilà qu’une adorable grand-mère a encodé sa cassette vidéo et me l’a gravée sur DVD !! Je lui ai envoyé mon adresse par mail, et j’ai bien reçu quelques jours plus tard, un pli contenant le DVD artisanal.

C’est pas merveilleux parfois la vie d’un blogueur ? ;-)

[Edit] La vidéo est même dispos ici.

18 Commentaires

  1. :pompom:la gentillesse:pompom: il n’y a que ça de vrai :love: Je vais reposter mon histoire à dormir debout des oiseaux blancs et des oiseaux noirs pour la peine :pompom:
    ps) bon j’en ai mis que 3, je me retiens, allez 4 ! :pompom:

  2. ça ne m’étonnes pas que tu attires des réactions aussi gentilles…
    Et c’est vrai aussi qu’il y a de la magie dans internet.

  3. Oui, c’est comme moi avec Zouc, j’avais reçu plusieurs mails d’internautes suisses me proposant de m’encoder des extraits de spectacles diffusés là-bas à la télévision il y a des années… Dommage, j’ai perdu les mails (et les coordonnées qui vont avec) à la suite d’un crash de disque dur… :pleure:

  4. hej tous!! C’est bien vrai ton post, c’est en tapant « gay cergy » que je suis tombé sur ton blog… Tu étais n°1!! Vive les moteurs de recherche!! lol… Et oui, c’est l’avantage d’Internet…. Au fait qui aurait des chansons du groupe Anonymous, andorran d’origine??

  5. Le monde est tout petit. :-)
    La version de Serano est la première que j’ai jamais vue, j’avais 7 ans et ça m’a marquée à vie. L’année d’après je demandais le texte de la pièce comme cadeau de Noël, et mon amour des mots aujourd’hui encore vient en très grande partie de là…

  6. Ma foi, s’il y avait possibilité à rééditer ce miracle…

    Il m’est arrivé la même chose qu’Anna et cette version m’est particulièrement chère.

    A votre disposition,

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages