Une fille qu'on baise

Charlotte explique sa vision de la « fille qu’on baise », et qui lui convient aussi de temps en temps. Encore un excellent article qui ne laisse pas insensible. Charlotte c’est la meuf que j’aurais certainement été (si j’en avais été une), si si. J’adore son côté lucide et parfois cruel, son refus de la compromission, et derrière tout cela son petit coeur qui frétille quand même !

2 Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages