Casino Royale

On m’avait dit du bien de celui-ci, donc je ne voulais pas le manquer. Mon opinion après tous les autres avis chopés à droite et à gauche est plutôt positive, mais pas dithyrambique. Il s’agit d’un bon « James Bond », c’est-à-dire d’un comédien qui tient la route (beau mec, pas tout jeune, et bel accent anglais sont les trois facteurs essentiels pour moi), une histoire d’espionnage et les quelques gimmicks à la 007 qui donnent une certaine homogénéité à la saga. Et aussi, il me faut un bon générique, c’est primordial pour un Bond qui se respecte selon moi !

En gros, James Bond est en mission pour lutter contre l’argent du terrorisme. Il s’agit notamment de contrer les plans d’un méchant très méchant (la totale le mec, l’oeil balafré blanchâtre qui saigne des gouttes de sang et la mine patibulaire… mais presque !) qui fait des placements financiers pour le terrorisme international. James le rencontre autour d’une partie de poker un peu spéciale, aux montants exorbitants ! Il est accompagné d’une séduisante jeune femme qui travaille pour le Trésor britannique et lui fournit les fonds nécessaires au jeu.

Ron m’a certifié que le film était très conforme au bouquin, et que c’était une de ses qualités. Or, moi j’ai justement trouvé que le scénario n’était pas super bien fagoté, un peu comme si la manière dont il était ficelé faisait apparaître trop de déclics téléphonés, et des enchaînements de circonstances un peu trop emberlificotés. La fin est notamment tellement naze qu’on se dit immédiatement qu’il va soit se passer quelque chose pour contredire la scène, soit le film termine vraiment connement (heureusement, il se passe quelque chose). J’ai aussi un peu trouvé trop « Cat’s eyes » les premières cascades où les types volent littéralement dans les airs, et rebondissent sur les toits comme des zébulons.

Mis à part ces quelques petits tracas, j’ai beaucoup aimé le film. Daniel Craig y est notamment un excellent 007. Il fait un James absolument charmant et en grande forme physique, au mutisme névrotique assez craquant, et à la dureté qui colle bien au rôle originel. On retrouve aussi une excellente, comme toujours, Judi Dench en M, et les quelques gadgets qui ont fait la réputation de l’espion anglais. Bref, un bon moment de cinéma d’action et d’espionnage, une oeuvre qui globalement tient la route. Cela fait plaisir de constater qu’on peut encore produire de bons blockbusters sans se fier seulement à la notoriété d’un personnage ou d’une série de films. Avec des dialogues, un scénario et des comédiens qui assurent un divertissement de bonne qualité, James Bond a encore sa place sur le grand écran.

Casino Royale

13 Commentaires

  1. :redface: Content de voir que tu t’es finalement décidé.. c’est vrai que le cat’s eye boy du début est assez hilarent. mais par ailleurs, qu’il est bon de découvrir un James Bond a ses débuts d’une certaine manière, se prendre de bonnes claques (qu’elles soient morales ou physiques..) bref, un bon James Bond sans effets speciaux à outrance ni voitures invisibles, ouf !!

  2. hum hum ! je viens de lire votre critique avec attention, et je m’exclame : Comment « un James (Bond)… au mutisme névrotique » peut-il déboucher sur  » de bons blockbusters … avec des dialogues » :gne:

  3. En effet, pour moi un des meilleurs depuis très longtemps. Les effets spéciaux et les gadgets cela commençait à faire Star Wars (même si j’adore SW !). Un James plus humain (ce n’est pas Roger Moore qui aurait fait la scène de la chaise) avec ce rien de machisme, de supérieur (comment faire toutes ces bagarres du début et en sortir encore bien coiffé ?) mais vincible aussi. Un bon spectacle.

  4. Bouhouhou, Daniel Craig, ca le fait pas. Il est pas assez’grand maigre’ pour un James Bond! En plus il a les yeux fluorescents, beurk (on dirait les super yeux de superman à la grande époque.) Et sa ouature sans airbag mais avec défibrillateur?! Et le scénario hyper linéaire? Une déception pour moi (vu hier aussi!)

  5. aïe !! scénario cousu de fil blanc, dialogues affligeants, que ce soit avec la demoiselle ou face aux méchants très méchants.. (l’humour british à l’excès.. ce n’est plus british du tout!) Bref, tout est attendu, téléphoné, une scène d’action, « James est une brute! » », une scène avec la demoiselle, oh la brute a un coeur tendre! »..
    Du déjà vu sans finesse!
    On dirait une parodie, ou du moins une caricature de James Bond!

    Bref, Matoo, j’ai failli te supprimer de mes favoris pour ce post ;-)

  6. Ouai enfin quand il lui met les doigts dans la bouche sous la douche c’est quand même du grand n’importe quoi et leurs manières de sauter comme des singes c’est chelou quand même koakoa

  7. Un bon James Bond, très « dépoussiérant » vis à vis de la période Pierce Brosnan, avec notamment un personnage beaucoup plus proche de celui du roman. Concernant ce film, c’est le principal défaut et la principale qualité me semble-t-il : le début et la fin sont assez râtés et le personnage de Bond fait parfois penser à un gros beauf complètement idiot. Bref, comme je l’ai dit plus haut, un James Bond beaucoup plus proche du personnage original ^_^.

    Cela dit ça reste un bon film, agréable si on lui passe quelques longueurs, et c’est tout ce que je demande à un James Bond, personnellement :) .

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages