Grandeurs et décadences

Kozlika écrit un article très touchant pour décrire le mélange de déception et de tristesse qu’elle a ressenti pour la manière dont un chanteur lyrique a été hué à Bastille. Ce dernier fut un des grands ténors d’il y a quelques années, mais apparemment l’âge d’or de sa carrière est bien passé.

3 Commentaires

  1. Comme tout outil, la voix finie par s’user…
    mais ne garde t’on pas parfois ne seraisse que par souvenir ce viel opinel qui trainas des années durant dans la poche?
    N’avons nous pas le reflexe de l’utilisé tout en sachant que c’est peine perdue?

    QUand il sagit d’un organe, et pas des plus moche d’une personne, dur de se resigné a dire, mon outil est usé, je le met au placard et moi avec!

    Il a eu le courrage d’avoir essayer, et de faire face…

  2. Comme Toutou Tila, Vois, finit par suçer.

    Oui, bon, ça n’a rien à voir avec la choucroute, mais c’est pour faire le bout rimé… :joker:

  3. Je confirme. Mais en même temps, personne ne l’a obligé à se présenter devant les spectateurs, très cruels samedi dernier. Nous avons vraiment eu mal pour lui.
    Comme le dirait mon doudou, c’est un peu comme si Dupont dansait à nouveau le lac des cygnes 20 ans plus tard…:eek:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages