Cergyrama

Comme la fée Kozlika, j’ai un syndrome de Sisyphe évident dans ma gestion agrégative bloguesque quotidienne. J’agrège, putain ce que j’agrège, et quand j’essaie d’en supprimer quelques uns, je me retrouve ensuite à en rajouter un peu plus. Et justement, comme elle engueulait les très bonnes suggestions des uns, je ne peux que lui renvoyer le compliment pour l’extraordinaire photoblog de Maxime. Ce mec m’enchante quotidiennement pour les clichés qu’il met en ligne, et qu’il commente brièvement. Je vous le conseille ardemment.

Et puis, lorsque j’ai musardé dans ses liens (non ce n’est pas sexuel), je suis tombé sur ce curieux nom de blog : « Cergypontin ». Evidemment, vous me connaissez, je lui ai cliqué dans la face comme un malade. J’ai alors découvert ce photoblog merveilleux, tenue par une femme dont le pseudo est « Cergie » (Comme c’est chou !), et qui poste régulièrement des photos des environs d’où elle habite (Cergy-le-Haut) avec de petits textes expliquant le contexte. Evidemment, ça change des blogs de pédales, car je ne lis pas que ça même si c’est en effet ma… « spécialité ». :mrgreen:

Et Cergie crée là un blog d’une grande qualité, car ses photos sont belles, mais modestes, sans la préciosité ou pédanterie qu’on trouve chez certains. Elle témoigne de la diversité de mon 95 natal et chéri, dans ses aspects urbains ou ruraux, dans les monuments historiques du Vexin, les urbanismes discutables de nos âges contemporains, et ces zones hybrides et singulières où la campagne et la ville se rencontrent parfois.

Si je suis terriblement sensible à son carnet, c’est bien évidemment car elle montre des coins que je connais juste par coeur depuis que je suis mouflet. Les villes qu’elle cite, Osny (bah oui hein !?), Boissy-L’Aillerie, Eragny, Grisy-les-Plâtres, Puiseux, Magny, Wy-Dit-Doli-Village, Saint-Ouen-L’Aumône, Montgeroult, Us, Marines, Pontoise, Conflans Sainte-Honorine, etc. sont des endroits où ma famille vit, travaille et décède, depuis que j’ai vu le jour, et que j’ai bien écumé. Donc j’ai une émotion particulière lorsqu’elle prend en photo ma petite rivière à moi (mon Styx, vous savez…), et particulièrement à cet endroit de Boissy qui me fascine depuis que je suis môme. J’ai toujours imaginé que c’était un endroit féérique et spécial, habité par des mages et des gens aux pouvoirs extraordinaires… comme dans un château de contes.

Je visite donc ce site à chaque fois qu’il est mis à jour, mais je n’ai pas vraiment osé poster un commentaire. Bon maintenant, je suppose que les referers vont me trahir. En fait, c’est comme si j’avais un peu peur d’arriver avec mes gros sabots, ou plutôt mes grosses compensées à paillettes (Si tu vois c’que j’veux dire !), sur un site dont la fréquentation est très différente de ma pédéblogosphère usuelle. Evidemment, je n’allais pas commenter en disant des choses salaces (Naaaaan je vous jure, madame !! Ne jurez pas, Marie-Thérèse !), mais je me dis que certains blogs que j’aime beaucoup seraient peut-être presque choqués de voir un mec comme moi dans leur « lecteurs assidus ». D’un autre côté, et c’est un des trucs qui me plait beaucoup, je sais que je ne suis pas lu que par des tapettes, et que mon blog traite largement plus de bouquins et de films que de moignoning ou de poubelles, même si ces dernières activités ont quelque peu marqué mes lecteurs. ;-)

Donc, je fais mon petit timidounet… tralalala. Oui, oui, c’est bien moi. :mrgreen:

Ainsi, ma chère Cergie, un grand merci de mon blog de pédé à votre blog Cergy-Pontain qui déchire les chats (au moins).

13 Commentaires

  1. Bonjour visiteur de l’ombre… Je suis touchée de ce que je lis en arrivant chez toi. Je suis contente que mon blog te plaise et que tu l’aimes comme il est, sans prétention. Je suis touchée aussi que tu aimes beaucoup mon copain Maxime. (J’aimerais bien que tu viennes commenter chez lui car en ce moment ça m’énerve son blog est envahi de nanas !) Si tu veux mettre ta voix au milieu de celle de mes amis j’en serais enchantée aussi et moi alors je viendrai te rendre visite à mon tour pour faire ta connaissance Je ne sais même pas pour le moment quel est ton nom (Matoo)… Ne fais pas ton timide, je suis très gentille tu sais et j’aime chouchouter mes visiteurs… A bientôt alors
    Cergie

  2. le 95 !! il y a un TGV ou une navette Air France pour y aller ?:boulet:
    Bon moi aussi je connais des noms de ville exotique : Déville, Notre Dame de Bondeville, Canteleu, Bihorel, Sotteville (pour de vrai), Le Petit quevilly, Bihorel, Dieppedalle (attention ne pas confondre), et celui qui trouve de quelle agglomération il s’agit a gagné toute mon estime :love:

  3. Hum, en effet, des photoblogs qui aggripent l’oeil.. à suivre de près :) en tout cas, bravo, encore des mots sur lesquels les robots vont se régaler après tu vas dire que tu comprends pas pourquoi les gens tombent chez toi avec des mots comme « moignoning » :joker:

  4. MarcelID, euuuuh la ville aux cents clochers ? (J’avoue j’habite à côté du gros clocher au centre)
    Très très beau travail de Maxime en tout cas !

  5. Je suis toujours étonné de ton insatiabe curiosité qui nous font découvrir des blogs aussi talentueux que différent du tien. Je trouve que tu te rabaisses en pensant que tes commentaires seraient mal appréciés. A la lecture intégrale de ton blog (je n’ai pas terminé j’en lis un mois presque chaque jour depuis trois semaines) on perçoit bien autre chose qu’une tapette maraisienne, ce qui n’est pas non plus mal en soit. Ce qui est bien se sont les rupture de ton, la diversité des sujets et en même temps la permanence de ce et de ceux que tu aimes sans parler des lieux, tu m’as donné, ainsi que le blog de Cergie, l’ envie de me lancer dans une grande randonnée pédestre dans le Vexin.:salut:

  6. La trouille de linker hors de son pré carré… ouaip, je connais! :roll:

    Est-ce que quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi mon avatar ne s’affiche pas?

  7. Ah, joubliais. Il n’y a pas longtemps, un copain de copain me déclare d’un air important: « je connais Matoo, j’ai dîner avec lui ». Je lui réponds: « oui, eh vien moi aussi » (je suis monté de quatre crans dans son estime). — Ah bon, mais je croyez qu’il n’était lu que par des…
    — homos? Ben non tu vois, internet est à tout le monde.

    Tout ça pour dire que tu me fais de la peine, Matoo, quand tu écris « un mec comme moi », comme si tu avais quelque chose à te reprocher (je fais mon Cossaw, là): un mec comme toi, s’il y en avait plus, je serais moins inquiète sur un certain nombre de sujets.

  8. « …qui déchire les chats (au moins) »

    Miaou ? Ca va Matoo ? :salut:

    Plus sérieusement c’est rigolo de voir que tu fais des thèmes genre « les hommes hétérosexuels et la sodomie passive » et qu’à coté tu racontes tout un tas de petites choses émouvantes sur ton enfance, ta région et ta famille. Ca montre encore une fois qu’on ne peut pas te réduire à tes pratiques sexuelles.

    Continuez Monsieur Matoo, vous êtes formidable.

  9. Merci Matoo, de ce lien qui pointe vers des souvenirs d’une autre vie qui passa briévement par Arronville pour y perdre son chat favori et s’y briser le coeur! ;) Un lien que je croque en ma mémoire…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages