8 Commentaires

  1. Qu’il est original ce Tac Tac, quelle sensibilité exacerbée qui nous entraîne entre le rire et l’affection, nous faisons sourire de nos plus belles lèvres à l’encontre de l’Autre, cet Autre que nous ne connaissons pas mais que nous désirons par dessus tout : celui qui nous ressemble et qui nous est tant différent en même temps, nous faisant fantasmer de nos plus belles pensées, les plus incongrues et les plus osées qui s’envolent comme des papillons dans nos ventres déclenchant des envies parfois innavouées ou innavouables, un contraste étrange entre les 2. AAAAaaaah ce Tac Tac, quel poète de la vie! :redface:

  2. N’approuves-tu point ce charmant jeune homme ? Ne considères-tu point que du piédastal où le Sieur – pas l’huile d’olive – Matoo m’as déposé, je ne retranscris point les effluves du quotidien avec la féérie d’un magicien germanopratin Point d’Interrogation
    PS : Merkimatoo ;-)

  3. @ tactac: je ferai attention aux déjections au passage: parce que un Mouahahaha par oiseau, avec 1000 mouahahha, ça en fait du guano pour mon jardin (ou finalement ériger une tour de guano ? :croa: )

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages