Livre 11 – XV

Il y a comme une grossièreté et quelque dépravation à dire : « J’ai préféré me comporter franchement avec toi. – Homme, que fais-tu ? Il ne faut pas commencer par affirmer cela. La chose d’elle-même le déclarera. Elle doit être écrite sur ton front ; ta voix doit aussitôt l’exprimer ; tes yeux doivent aussitôt la montrer, à l’instar de l’aimé qui connaît aussitôt, dans le regard de ses amants, tout ce qu’ils éprouvent. En un mot, il faut que l’homme droit et honnête ressemble à l’homme qui sent le bouc, en sorte que quiconque s’approche de lui sente dès l’abord, qu’il le veuille ou non, ce qu’il en est. La recherche de la simplicité est un coutelas. Rien n’est plus odieux qu’une amitié de loup*. Evite ce vice avant tous. L’homme de bien, l’homme droit, bienveillant, portent ces qualités dans leurs yeux, et elles n’échappent point.

Pensées pour moi-même, Marc-Aurèle.

*Allusion à la fable d’Esope, où les loups persuadent les brebis de leur livrer les chiens qui les gardaient.

5 Commentaires

  1. souvent quand on dit  » je te dis cela par franchise  » , c’est qu’on veut s’excuser d’avoir blessé, ou voyant la réaction offusquée de l’autre, on cherche à lui expliquer qu’il aurait du connaître notre réponse avant qu’on la donne.
    Par exemple je le dis souvent dans le sens de  » je ne te prends pas en traître, tu sais comment je fonctionne, ce n’est pas faute de l’avoir fait savoir.  »
    Ce que marc aurèle n’ajoute pas dans sa reflexion, c’est que quels que soient les efforts que fait l’homme droit et franc pour transpirer cette franchise, quelle que soit la façon dont son trait de caractère est bien connu de la personne à qui il parle franchement, au moment ou il dira quelquechose de direct ou de blessant on lui en fera toujours le reproche comme si c’était surprenant de sa part.

    C’est curieux comme les gens se font des films parfois, jusqu’à imaginer, dans le genre, que quelqu’un connu pour dire leurs quatre vérités aux gens ne finira jamais par le faire avec eux… et que si néanmoins il le faisait, ça ne pourrait être que par injustice et sans jamais qu’il y voie clair :petard: .

    ainsi, je dirais que l’homme droit et franc selon marc aurèle doit en effet  » porter ces qualités dans ses yeux et qu’elles n’échappent point « , mais pas pour appuyer la franchise de ses propos, juste pour pouvoir se défendre ensuite l’esprit libre :mrgreen: :  » ah non hein ! tu étais prévenu :langue:  » .

  2. Ah ben je cherchais précisément chez qui j’avais bien pu lire cette percutante image de l’homme qui sent le bouc pour figurer l’homme de bien.
    Merci. ^^

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages