La nuit tous les matoos sont gris

Mais attention, il faut se méfier des imitations, ou quid de l’identité numérique… Voilà un post qui s’annonce très 2.0, puisque j’ai récemment découvert que j’avais ouvert un compte Twitter. Quand Valérie m’a dit cela, je me suis demandé pendant un moment si en effet je ne m’étais pas inscrit un jour « pour voir », et si je n’avais pas simplement oublié l’existence de ce compte. Car c’est bien mon pseudo, mais c’est surtout mon « image » qui est utilisée, et mon identité clairement usurpée. D’ailleurs les « following » sont bien des connaissances à moi qui ont innocemment cru que je m’étais mis au Twitt !

Je ne me suis jamais inscrit à ce service, et c’est donc quelqu’un, malveillant ou simple farceur, je l’ignore encore, qui l’a fait et a utilisé mon petit dessin de « matoo » ainsi que ce pseudo. Si c’était un autre Matoo qui n’essayait pas de se faire passer pour moi, il n’y aurait aucun souci, mais là clairement c’est le cas. Les posts ainsi twittés sont plutôt drôles, et ne me nuisent pas, mais ils sont malgré tout très loin de ce que j’écrirais là, et ils visent manifestement à me faire du « mal » (mais bon ce n’est pas comme si ce n’était pas courant depuis quatre ans que je blogue). Ce n’est donc pas pour le moment une véritable atteinte mais plutôt un parasitage désagréable. C’est surtout de voir des gens que je connais liés à ce compte là qui me trouble.

Il faudrait donc que je m’inscrive à tous les services web de la Terre pour « réserver » et « préserver » ainsi mon identité numérique ? Il faut dire que je suis un peu trop candide comme type, et que je me demande quel intérêt y aurait-il à se faire passer pour moi…

Donc, non, non, je ne me masturbe pas sur les vidéos de Monsieur Dream… Mais bon si jamais un jour, il fait des extras chez Eurocreme, je ne dis pas… :-) Et puis, je ne me vois pas écrire des trucs pareils : « quéquette toute raide », ce n’est pas du tout mon vocabulaire ça. :mrgreen:

Je vais essayer d’écrire à Twitter, mais je doute que ça ait un quelconque effet. Que me conseillez-vous pour recouvrer l’usage de ce compte, ou bien l’annihiler ?

Mon faux-compte Twitter

28 Commentaires

  1. Signaler ce parasitage au service twitter ne serait peut-être pas inutile et pourquoi, en plus, envoyer un mail bien senti à l’usurpateur?
    Courage (et tant que ca ne te nuit pas plus que ça!)
    :kiss:

  2. je pense en effet qu’il faut que tu t’inscrives partout, en tout cas aux services les plus connus, ça évite ce genre de désagréments même si c’est assez fastidieux :/ .

  3. Waou…à quand les déguisements de Matoo aussi populaires que ceux de StarTroopers (mais si, vous savez, les gardes dans Star Wars) aux conventions?! :boulet:

  4. Tu as deux notions juridiques valables pour faire pression sur Twitter: le vol du dessin qui t’appartient (propriété intellectuelle) et l’usurpation d’identité (l’utilisation de ce même dessin suffit à le montrer, puisque on t’identifie avec cette icône sur ton blog). Demande à récupérer le compte plutôt que de le faire fermer.

  5. « Ce film sur les moeurs grecques vous développe soudainement la fermeté d’âme ! » aurait été plus de ton niveau je crois. Quitte à joindre l’esprit à l’agréable. Aurait compris qui voulait bien comprendre lol

    Non mais a-t-on jamais vu quéquette sortir de ta bouche ?? :lol:

  6. :boulet: et bien je me suis bien fait avoir ! je trouvais cela bizarre aussi il me semblait que tu étais parti à pragues… mais bon, tu trouves toujours e moyen de te connecter. pour la peine je renis ce compte de suite ! je me suis fait avoir comme un bleu :D

  7. « ils visent manifestement à me faire du « mal » »
    euh… c’est moi où y’a là un des symptomes de la paranoïa (selon le DSM IV) ?…
    Rien que d’en parler, de cet usurpateur, c’est déjà le mettre en valeur. Enfin j’dis ça…

  8. C’est pas de la parano ! Faire croire que quelqu’un a un compte Twitter c’est vraiment vouloir nuire à son image ! La prochaine fois ce sera quoi? Un Skyblog ? Raconter que Matoo est derrière tous les intervenants de Coxx (pas sexuellement) ?

  9. Oui, je suis d’accord que ça peut te nuire un peu… Moi même qui ne te connais pas trop, j’ai commencé à me faire la reflexion : « C’est seulement du Q, il a rien d’autre à raconter ? »

  10. BruZ> J’ai voulu en parler surtout parce que des gens manifestement le prennaient pour moi. :petard: Et parano oui certainement un peu, tu ne peux pas savoir comme c’est agaçant un truc pareil…

  11. En parallèle au actions que tu entreprendras, ceux qui suivaient ce compte Twitter en pensant qu’ils te lisaient pourraient se désabonner. C’est ce que je viens de faire. Sinon, quand on est connu comme toi, il n’est pas forcément idiot de créer le compte « matoo » sur le plus de services Web possibles dès qu’ils commencent à avoir un peu de succès. Ca permet d’empêcher ce genre de piratage. C’est un peu contraignant mais pas inutile, la preuve. J’ai ainsi un compte XIII quatre services de micro-blogging différents, et je n’en utilise qu’un…

  12. Hmmm moi je dis : pas parano, quand on voit la description qui reste du twitter : « jockey de pere en fils depuis 1883 ».

    Solidarite, hein tu sais pourquoi (si tu sais pas pourquoi, ca me flatte (mais tu sais pourquoi (hein ?))).

  13. Dans ce cas, la seule chose à faire est d’envoyer un mail avec copie d’écran aux resonsables du site pour demander la suppression du compte en question.
    Là en ce moment, l’icône utilisée n’est plus la tienne, mais cela ne « supprime » pas l’usurpation d’identité et le fait d’avoir utilisé un item visuel qui t’appartient… et ton url, avec un nom de domaine qui est ta propriété. les changements opérés par le détenteur du compte en question ne font pas disparaître le dommage commis. Si la personne avait simplement utilisé le pseudo « matoo », il n’y aurait pas eu usurpation, à moins que ce pseudo ne soit protégé (déposé) ; mais l’utilisation dès le départ de ton icône+url dit clairement l’intention, ou à tout le moins la conscience de l’utilisation d’une « personae » qui correspond à quelqu’un d’autre. Donc même miantenant, tu es parfaitement légitime à demander la suppression de ce compte.

    C’est un peu le travers de ces sites à prétention communautaire : tout en revendiquant de donner une présence et une « transparence » online, en fait c’est le royaume de l’invérifiable, de la confusion et de l’opaque. Finalement, sur la base d’un pseudo+d’une icône+d’un lien éventuel, on demande à la « communauté » de croire que celui qui parle est bien celui qu’il dit.

    Seuls ceux qui sont présents en ligne avec leur nom IRL sont relativement protégés, je veux dire qu’il est moins probable que leur identité « vraie » soit usurpée, l’usurpateur potentiel ayant probablement davantage de crainte de poursuites.

  14. Attire le dans un guet appens, baise le bien au passage, après tu le découpes en morceaux et basta, fini la plaisanterie. ça lui apprendra ! Non mais ! … ;-)

  15. Hou là ! Encore deux jours et le coupable mériterait la peine de mort…Perso, j’ai ma petite idée sur la personne qui utilise ton pseudo et je pense sincèrement à la bonne/mauvaise blague. Rien qui ne puisse te blesser vraiment.
    Alors vous vous faites un bisou et zou on passe à autre chose.

  16. C’est marrant je crois que dans un premier temps j’aurais eu la même réaction que toi (me dire tiens, c’est marrant j’ai du ouvrir un compte pour voir puis oublier). Ce genre de « plaisanterie » peut facilement déraper, ce n’est pas être parano que de souhaiter y mettre fin au plus vite. Ne serait-ce que parce que cela peut être générateur d’embrouilles auprès de tes vrais amis de la vraie vie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages