Equilibre aléatoire III

Je vais te montrer un philtre d’amour qui ne nécessite aucune préparation savante, ni herbes, ni la moindre incantation magique. Le voici : « Si tu veux être aimé, aime ! »

Hécaton, cité par Sénèque, Lettres à Lucilius.

Citation extraite du roman : « Les équilibres aléatoires » d’Angela Vallvey. Page 33.

15 Commentaires

  1. ça n’est pas toujours vrai hélas, j’ai assé aimé en vain pour le savoir. Je crois quand même qu’envoyer de bonnes vibrations un peu partout finit toujours par en faire résonner quelques unes autour de nous, même si les sources ne sont pas forcément celles qu’on souhaitait.

  2. Oh Matoo je préférais les pensées de Marc Auréle! Celles-ci, surtout la précédente, nous conduisent tout droit dans les monastères. :mur:

  3. Hé, Catin, si t’es pas cynique, l’autre a lu Sirius

    Si t’as son ex, traite du roman : « Les haies qui livrent à Léa Toire » Danger, avale, vets !

    Hu hu, dsl, c’est nul mais c’est sorti tout seul.

    Tschüss Matoo :=)

  4. Pas d’accord avec ceux qui ne sont pas d’accord : je pense qu’il faut l’entendre au sens « donne et il te sera donné » et plutôt comprendre que si on n’est pas capable d’aimer, on ne sera jamais aimé. Autrement dit, comme je disais en maths au lycée, c’est une condition nécessaire mais [hélas] pas suffisante. Etais-je clair ?

  5. Avancer … Courrir … Une claque … Tomber dans ses bras … Voler … Ta premiere foie … Tu vibres … Coeur brisé … Releves-toi … Une autre … Une boulette … Et puis voila l’être aimé … AIME ET TU SERAS AIMER EN RETOUR.:redface:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages