Anniversaires en rafale

Nan mais tout le monde est né en janvier ou quoi ? Nous sommes déjà dimanche presque soir et j’ai la sensation que le week-end vient juste de commencer. Il faut dire que les festivités ont commencé tôt vendredi soir, où nous célébrions l’anniversaire du petit Lionel (22 ans !!). Et elles ont continué samedi avec le triple-anniversaire de trois coxxiens* qui me sont chers, ainsi que celui de Nicolas (que je n’ai malheureusement pas réussi à aller voir au Lizard, comme je l’avais initialement prévu). Pour l’occasion, A. avait invité deux amies à lui qui sont venues pour l’une de Vérone et l’autre de La Haye. Du coup, nous avons été très occupés ce week-end, mais de la manière la plus agréable qui soit.

Vendredi, nous étions dans un bar du Marais où pas mal de gens que je « connais » de GA étaient présents. C’est toujours très drôle de voir certaines personnes que je lis seulement de loin, ou bien dont j’ai uniquement parcouru le profil un jour. On a l’impression de les connaître, mais ce n’est pas le cas, et on projette toujours avec son imagination pour compléter le portrait. Bref, marrant !

Et en rentrant chez moi avec A., ce dernier me disait son élan affectif pour Toli ou Incipio en affirmant (oui, il était bien beurré) : « Ouai tu vois, je les aime bien, parce que ce sont des gens vrais, des vrais gens, tu vois ? Ils sont VRAIS ! ». Depuis je n’arrête pas de le chambrer avec ça… « Oui, les gens vrais, y’a que ça de vrai mon chéri ! » (Le pire, c’est que c’est bien vrai !)

De toute façon, cela fait maintenant des années que tout se mélange dans mon environnement amical. Les amis qui ont ouvert un blog, ceux que j’ai rencontrés par ce biais, ceux que je connais de GA ou d’autres sites, ceux avec qui j’ai couché (hé hé hé), et puis les mélanges improbables de personnes croisés sur des blogs, des rezog et consorts, qui sont potes de potes ou ex d’ex, et qui sont sur le facebook de machin, avant d’avoir été poké par bidule. Donc je ne segmente plus depuis un certain temps, j’essaie juste de me souvenir à peu près du schéma global de rencontre (Ah oui, lui c’est plutôt sur GA que je l’ai accosté la première fois, lui c’est plutôt un blogueur, ah lui il a une grosse bite !!). Le web n’est qu’un moyen de communication qui a multiplié par un facteur extraordinaire la possibilité de se rencontrer, et donc de fabriquer des « ponts » entre les gens (les 6 degrés de séparation sont en train de se réduire de manière considérable non ?).

Tiens d’ailleurs, quand j’ai vu cela, j’ai bien ri tant c’est réaliste et cocasse :

La dictée de Pivot 2008, par Julo

[Source : Julo, Via GuiM]

La rencontre par internet a quelque chose de grisant et fascinant par les possibilités qu’elle offre, mais aussi par les dangers inhérents à un tel donjuanisme amical. Aussi je garde plutôt la tête sur les épaule à ce sujet, mes amitiés mettent toujours quelques années à s’instaurer et à se construire, et je ne suis pas du genre à avoir un « nouveau meilleur ami » toutes les semaines. Aussi, j’ai beau « flasher » sur des gens, c’est au bout de 5 ans, que j’estime qu’il y a un bon potentiel pour que nous devenions autre chose que de bons potes.

Hier soir, il y avait aussi la crémaillère de Romain à laquelle j’avais très envie d’aller, mais bon je n’ai malheureusement pas le don d’ubiquité. La soirée d’hier était vraiment plus placée sous le signe du nawak avec l’anniversaire de trois coxxiens*, et toute une ribambelle de gens que j’aime beaucoup beaucoup (et même notre garoo national !!!). Nous fêtions plus exactement le baptême de trois trentenaires, ce qui marque tout de même un certain changement de répartition dans notre groupe de potes entre les plus et les moins de trente ans. Aaaaah cool ! :mrgreen: J’en avais marre de me sentir, avec quelques autres comparses tout de même, le seul vieux briscard du coin. Et c’est excellent de constater qu’en effet, nous vivons tous (l’âge n’est pas fatidique, mais il est une bonne indication) une sorte de crise existentielle.

Et puis, on a beau se croiser en soirée, se poker en virtuel, se gtalker de temps en temps ou lire ses blogs, il faut aussi revenir à des choses plus traditionnelles pour vraiment faire connaissance, et construire une relation. Donc je suis d’autant plus heureux d’avoir eu quelques personnes qui m’ont dit hier qu’il fallait qu’on arrête de seulement se croiser entre deux soirées, et qu’on dîne ensemble. :mrgreen:

Bon bah voilà, dimanche soir arrive à pas feutrés… A. ne va pas tarder. Nous allons nous épauler pour tenir bon jusque demain, et nous donner assez de courage pour reprendre la semaine demain matin. *soupirs*

13 Commentaires

  1. Personnellement 5 anniversaires dans le we j’ai trouvé ça un peu dur à gérer pour un blond comme moi… Et une fois n’est pas coutume, je suis d’accords avec A. j’aime bien les gens VRAIS (quand je pense qu’il a osé me soutenir qu’il n’était pas ivre vendredi soir…) Mais je n’ai pas reconnu Incipio, zut !

  2. han mais t’es fou :eek: , non, tout le monde ne naît pas en janvier, que des capricornes ou presque et les relations sociales deviendraient infernales :mrgreen: ( et je sais de quoi je parle :boulet: )

  3. C’était une bien jolie fête ! Cela m’a fait bizarre de vous voir tous en vrai surtout toi Matoo, en fait tu ne sens pas du tout l’ail mais plutôt les olives au cumin.

  4. Vraiment je ne vois pas de quoi A. veut parler… Bon pour Toli, je ne dirai rien, c’est un gentil garçon mais Incipio, parlons-en, vingt cinq années de vie commune et j’avoue que je ne le supporte plus ! Je demande la scission… avec les biens et les vivres pour moi :) Pour ce qui est de la soirée chez Romain, j’y eus été avec plaisir mais l’ubiquité n’est pas mon fort et facebook peut attester de la bonhomie de ma propre soirée ;) En tout cas, un dimanche soir chez Romain, c’est à faire plus souvent !

  5. euh non, moi je suis né en mai
    en lisant ton article, je me suis dit que j’irais bien faire un tour sur GA, et à défaut d’être parisien (pour le moment) j’irai boire un verre dans le seul bar gay du Tarn à ta santé.
    Bises électroniques,
    Laurent
    encore un que tu n’as pas rencontré :rigole:

  6. J’en voudrais bien d’autres des weekends qui commencent le jeudi soir et qui se terminent le lundi soir, des weekends musicaux et amicaux comme ça. Des vRaIs weekends, avec des vRaIs gens, des petits bonheurs simples, et tout ça, et tout ça. Et, si en plus, je rentre, et je lis que certains ont des « élans affectifs » à mon égard, alors là, je dis, y’a du bon à avoir franchi le cap des 30 ans, non ?
    :mrgreen:

  7. C’était un super bon vouikend comme j’en avais pas passé depuis longtemps ! Je suis content de t’avoir vu vendredi soir à l’anniversaire du ptit chuiche.
    J’aurais aimé que tu sois là aussi samedi soir avec Chéri, c’était une belle soirée :pompom:
    Hier soir, ces 3 derniers jours merveilleux se sont terminés avec un Incipio au piano dans le salon et c’est peu dire qu’il m’a fait voyager le bougre !
    Bref, au plaisir et plutôt deux fois qu’une ! :berk: (j’suis content)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages