Le guide du Paris Savant

Voilà le genre de bouquin qui doit normalement se lire en feuilletant, de temps en temps, opportunément quelques pages. En passant dans une rue ou bien en recherchant précisément un scientifique dont on voudrait en savoir plus, ou bien encore un curieux cadran solaire à l’origine inconnue qui orne un vieux mur de la capitale… Mais moi non, j’ai commencé à la première page, et je me suis tout enfilé sans respirer. Bonheur !!!

Il s’agit donc d’une somme passionnante qui renseigne assez précisément, arrondissement par arrondissement, sur tout ce qui peut-être ou a pu être scientifique à Paris. Ainsi les rues, les noms de rues, les bâtiments officiels, monuments ou musées sont passés au crible, et sont l’occasion de revenir sur une découverte célèbre et de non moins célèbres savants.

On retrouve donc principalement les explications biographiques et scientifiques des savants qui ont aujourd’hui leur nom sur les plaques des rues. Ainsi j’ai pu m’étonner de certains grands noms qui ne sont pas vraiment connus aujourd’hui, ou apprendre un tas de choses (inutiles et donc indispensables) sur le Paris des Sciences des siècles passés. Certains quartiers sont évidemment mieux achalandés que d’autres, mais globalement chaque parcelle de cette ville recèle un nombre impressionnant de rue « scientifiques », et de lieux spécifiques qui ont vu une quelconque découverte éclore.

De Parmentier à Newton, en passant par Buffon, Daguerre, Darwin, Humboldt, ou encore Nicot, Appert, Curie, Linné… Aucun détail n’échappe à la sagacité de ce docte ouvrage. Il m’a en tout cas convaincu d’un besoin irrépressible maintenant : il faut absolument que j’aille à la chasse de tous les cadrans solaires (plus d’une centaine) qui sont visibles sur nos murs parisiens, et qui sont là répertoriés.

Le bouquin est passionnant parce qu’il est en plus écrit dans un style assez léger et souvent drolatique, ne lésinant pas sur les jeux de mots (parfois un peu poussifs). Mon enthousiasme durant cette lecture a en tout cas bien confirmé mon évidente épistémophilie.

Le guide du Paris Savant

3 Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages