490 francs la cartouche…

… d’un jeu vidéo de 1985 qui défrise !! (Ca fait 75 euros pour les plus jeunes, arf.)

Petit retour en arrière dans la chronique « joystick » du Mini-journal de Patrice Drevet en 1985. On apprécie le discours du commentateur, le fond et la forme, ainsi que les jeux présentés… :mrgreen:

(Je dis ça mais à 9 ans, en 1985 donc, je tripais comme un fou avec mon ZX81, avec lequel je programmais en basic des carrés noirs et gris qui bougeaient… On était pauvre, je devais me contenter d’1ko de RAM. :mrgreen: )

20 Commentaires

  1. En 1985 (j’avais 13 ans), j’attendais Noël avec impatience. J’allais avoir mon premier ordinateur. L’Amstrad CPC 6128 avec boucou boucou de mémoire : 128 Ko. Le double de l’ancien modèle. Mon tout premier ordinateur. Et Patriiiiiiiiiiiice à la télé !

    séquence nostalgie réussie
    :lol:

  2. mon dieu patrice drevet :eek: :-)

    j’étais trop fan de lui ( pas l’expression djeunes :mrgreen: , juste « trop » ) : je passais une heure ou deux par semaine sur son 3615 tiffy , qui rassemblait des jeux, des articles de science illustrés en ascii ( ah le bon vieux temps du minitel unicolore :petard: ) et aussi un chat je crois bien, ou j’espérais lui parler. Bon, j’avais 10/12 ans hein, je suis excusable :gene:. J’ai du faire ça deux mois, et là ma mère a vu la note de téléphone :help:

     » pour ceux qui ne connaissent pas… c’est bien !  »

     » c’est pas de la tarte, mais de la disquette pour amstrad à 230F  »

    Mais c’est pas possible ce commentaire :petard: , je suis écroulée :rigole: !

  3. « Pour ceux qui connaissent pas, c’est bien », « C’est pas de la tarte, mais de la disquette ». Alors, ça c’est du sacré commentaire… Bon, je repars avec mon VG5000 de Philips, premier ordinateur que j’ai eu.

    Ce qui m’amuse beaucoup, c’est que, revoyant ces images, j’ai un peu compris pourquoi mes parents étaient désespérés quand je passais des heures à jouer à ces conneries. C’était quand même ultra-naze !

  4. ‘tain le flashback de la mort… Moi j’avais 11 ans en 1985 et j’étais à fond sur ZX81 et ensuite sur Amstrad (comme beaucoup de monde apparemment !). 3D Grand Prix, j’y ai pas mal joué :-)

  5. j’ai commencé avec un Armastard CPC6128, mais moi j’avais déjà plus de 20ans… P’têt’ même 23 ou 24… Un vieux quoi. déjà. Et j’étais un sorte de pionnier au yeux des élèves que je surveillais à l’époque. Et je me souviens dejà trèèèèèèès bien du scrabble et pendant qu’on cherchait les mots, de ce message « garfieldd réfléchit »…

  6. Rhâ !!! J’étais amoureuse de Patrice Drevet à l’époque, du haut de mes 9 ans :cool: Sa mèche blanche me parassait super sensuelle.
    Noël 85, mon premier ordinateur : un amstrad CPC 464. Ecran monochrome, lecteur de cassettes. Il fallait 10 minutes pour charger un pac man ou un meynaupède mais j’y restais des heures.
    Tiens ce soir, j’essaye de le remettre en route, mon amstrad ! C’était trop bon.

  7. Oups, 85?
    Moi j’étais encore au FisherPrice couleur… Mais déjà le premier Mac faisait son entré à la maison et on avait le droit de dessiner sur MacPaint plutôt que de pourrir les tapisseries avec des vrais crayons!
    Le doux bip du disque dur qui démarre… 20 mégas! ça calme…

  8. Ralala, j’étais entouré de placenta à l’époque ! Mais quand même 5 ans plus tard, je découvrais mon premier ordinateur. Avec des K7, un écran vert fluo ex-quis, un stylet (car c’était « tactile » mais fallait appuyer comme un bourrin) et sa magnifique imprimante à aiguille à papier troué. Tout une époque ! Merci Matoo :cool:

  9. Aaaaaaahhhh nostalgie quand tu nous tiens :-)
    J’avais 4 ans en 1985 et je commencais à devenir accro aux jeux qui commencaient à se développer chez Amstrad… Merci pour ce retour en enfance :ok:

  10. Rhaaaaaa les ordinateurs à cassettes !!!!
    Patoche a aussi brièvement présenté le Top 50 de Canal avant qu’il ne soit repris par Marc Toesca !!

    Les jeux vidéos doivent être de famille puisque son fiston a longtemps signé des tests de jeux pour plusieurs mags sous le pseudonyme Crevette. (Maintenant il est rangé des jeux vidéo, il travaille pour Turbo sur M6 mais avec tout l’électronique embarquée, ce sera bientôt comme pour travailler pour un mag de jeux):lol:

  11. Oulala, 1985 j’étais déjà un vieux – eh oui garfieldd mois aussi – j’avais délaissé mon Atari 400 pour un TO7, avec son lecteur de K7… Question jeux c’était pas ça et je me souviens retourner souvent sur l’Atari pour me battre contre des TIE Fighters. Côté console je m’éclatais avec ma Colecovision. En revanche je n’ai guère de souvenir de l’émission de Drevet (trop vieux déjà ?).

  12. Moi j’avais un ordi Alice qui lui aussi etait rouge peripathetiput. Et oui, elle bourlinguait deja dans les annees 80. Grace au lecteur K7 fourni, tu chargeais des jeux palpitants tels que celui de la « chenille » (que le magasin adidas des Champs-elysees a pompe sans vergogne pour mettre sur leurs stations d’accueil). Il fallait demander aux parents de demarrer le telechargement quand ils se levaient pour que tu puisses jouer un peu plus tard ds la soiree.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages