Brrrr

Je suis tombé sur cette image « anodine » du troisième épisode de la seconde saison de Heroes, et ça m’a quand même interloqué quelques secondes.

Heroes - S02EP03

Meeerde, il est de 1976 comme moi ce con !!! Oh là là, les mecs de 76 commencent à clamser dans les séries, et en plus ils sont maris, pères et héros !!! Putain comment ça fout la pression ça !!!

Vite, il faut que je découvre mes super pouvoirs, et que je fasse un truc constructif de ma vie qui file plus vite que la lumière (nan je sais, c’est pas possible, parce qu’il me faudrait une masse infinie, et que je vais me mettre au régime… si si).

Mari… Bon bah ça, ça va à peu près, pour le moment je suis bien dans mon slip avec chérichou. Mais bon, du coup il va falloir officialiser ça. Donc il faut que je me lance en politique pour faire avancer le pédémariage !! Parce que si l’on attend que ça arrive tout seul, on aura épuisé tout le stock de mecs nés en 1976, aussi centenaires vivent-ils ! Alors entre l’entrepreunariat et mes visées idéologiques, je sens que je vais aller loin.

Père… Ah oui y’a ça aussi… Hummm oui. Oncle c’est pas possible ? Parce que ça m’arrange j’ai un frangin qui est hétérosexuel et qui possède un appareil reproducteur en bon état. Sinon bah ok, au volet politique du pédémariage, il faut y ajouter la pédéadoption. Allez hop !! Oh et puis soyons folles, je pourrais aussi faire un gamin à une nana ?

Nan, finalement l’adoption c’est ce qu’il me faut !!! :gene:

Héros ? Ah… Nan mais bon vous savez c’est une série hein ? Et puis ce sont vraiment des héros, le mec là par exemple il pouvait passer à travers les murs. Héros du marketing ? Arf arf, non pas vraiment. Héros de ma môman ? Oui oui certainement. :mrgreen: Ou alors je biffe cette mention carrément inutile, laissons tomber l’héroïsme.

C’est affreux de réaliser post après post comme on est en train de vivre sa crise de la trentaine. Je vous assure que même pour un fanatique de l’autoanalyse et de l’autodérision comme moi, c’est limite angoissant. Heureusement, je ris encore de moi. Huhuhu.

Bon et puis, ça va s’arranger hein ?

Mais oui mon biquet, tu es le plus beau et le plus intelligent. C’est normal, tu es mon fils.
Maman, la semaine dernière.

26 Commentaires

  1. Mais c’est quoi cette crise de future ménopausée? :lol: Et c’est quoi cette obsession de vouloir faire quelque chose de constructif? Personne ne viendra décerner de médaille… La crise de la trentaine, ça doit être un peu ça: choisir son camp entre ceux qui veulent absolument laisser une trace, construire quelque chose de visible aux autres qui prouve qu’ils ont « fait » quelque chose de leur vie (« réussir » professionnellement, avoir une descendance, devenir propriétaire, …) et ceux qui s’en foutent et ménent leur barque sans se soucier d’aucune échéance ni de projets destinés à laisser une trace.
    Sinon, faut pas s’en faire pour le héros mort au combat, c’est comme dans les comics, ils reviennent toujours, même quand ils sont quand même mort (comme Captain Marvel, mort du cancer mais que Marvel a quand même réussi à faire revenir! :pompom: )

  2. J’ai encore un peu de marge… Je vais juste rentrer d’ici quelques temps dans la dernière ligne droite avant les 30 ans… 26 ans c’est à la fois proche et loin de 30 ans !! En tout cas, il va falloir que je me mette à chercher dès maintenant un mec si je ne veux pas être célibataire à mes 30 ans :-)

  3. trente ans, mon dieu, ça a existé mes trente ans? en soixante dix huit? pfuuuu quel coup de vieillesse dans les gencives ! heureusement que je suis maso sinon qu’est ce que je viendrais faire sur ces blogs de jeunots! Faust au secours Méfisto , mes fistons devrais je dire!

  4. La trentaine, vaut mieux s’en approcher que de s’en éloigner !

    Le problème, c’est que ça vaut aussi pour la quarantaine, la cinquantaine, etc.

    La chronologie est un truc qui me fascine. J’aurais dû être prof d’histoire ! Des exemples qui m’amusent : il n’y a que vingt-et-un ans entre la fin de la première guerre mondiale et le début de la seconde, vingt-trois entre la fin de la seconde et Mai 68, treize entre Mai 68 et l’élection de Mitterrand, etc.

    Bon, je sais que même l’élection de Mitterrand, pour la plupart des lecteurs de ce blog, c’est déjà de la préhistoire. Mais bon, une autre façon que j’ai de mesurer le temps, c’est par exemple de me demander ce que je faisais quand untel est né. Par exemple, quand Matoo est né, j’étais en classe de seconde. Ou quand j’avais l’âge qu’a Matoo aujourd’hui, il se passait quoi… Ah oui, Chirac dissolvait l’assemblée nationale et Jospin gagnait les législatives.

    Voilà, encore une contribution complètement inutile, mais ça m’a amusé. Et ceux que ça intéresse pourront s’amuser à calculer mon âge.

    Avant de conclure, une histoire arrivée à un ami qui a dépassé les quatre-vingts ans : lors d’un dîner où il racontait ses souvenirs de jeunesse, l’Occupation, etc., il aperçoit un jeune un peu perdu dans les dates et il lui dit « A cette époque, vous n’étiez pas né. » A quoi le jeune répond « Non, ma mère non plus d’ailleurs. »

    Allez, bises à tous, je retourne au boulot.

    Bruno.

  5. mais dis donc, toi aussi t’as un appareil reproducteur en bon état il me semble :D

    Pour le vocabulaire du bâtiment, genre construire quelquechose, bâtir une famille, élever son statut, blablabla… Je dirais que tout ça c’est de la blague, qu’on soit homo, hétéro, bi, trans, célib ou autre(s). Ce qui devient important à notre âge c’est d’avoir commencé à faire des choix qui ne seraient pas des choix par défaut. Se marier parce qu’on en a envie pour un tas de raisons, ou ne pas le faire parce qu’on sait pourquoi. Faire un enfant pas parce qu’on doit mais parce qu’on veut, ou s’en foutre des pressions quand on en veut pas, parce qu’on est clair avec soi même.

    mais même alors, c’est une sacrée pression que de se dire qu’à la trentaine, on a plus le droit de douter, que ce serait une preuve d’immaturité… immaturité devant qui d’abord. Alors je rajoute : savoir prendre son temps et continuer son bonhomme de chemin face à ceux qui voudraient bien nous coller un moule dessus tel un gigantesque filet à papillons ! :langue:

  6. Moi je les aime beaucoup mes 30 ans… et quelques ! Bon certes, pour retenir ce temps qui me file entre les doigts, et comme mon anniversaire était il y a peu, j’ai assuré à mes neveux que j’avais… 25 ans. Le pire : il mon cru jusqu’au moment des bougies… Par ailleurs, je commence à voir les résultats de mes enquêtes ethnographiques… Tu es un bel exemple dans mes typologies. Te voici presque héros des sociologues !
    Y

  7. Dis donc Matoo!!
    Quand t’auras fini de nous mettre la pression sur notre âge!!!
    De 76 aussi et fier de l’être!!!
    Je sais pas pour vous, mais moi je me bonifie avec l’âge, c’est comme le vin.
    Et pour tous ceux qui angoissent de passer la trentaine, ne vous inquiétez pas, ça va bien se passer!
    C’est à ce moment que vous constaterez que vous n’avez plus de temps à perdre dans la vie et qu’il faut mordre dedans chaque jour!
    Fini de se créer des problèmes quand il n’y en a pas, juste profiter…
    Ciao.

  8. Toutes façons on est toujours le héro de sa moman… et c’est plutot rassurant. Quand à la crise de la trentaine, j’y suis pas encore, mais chez les triplettes, ya la vieille, forcément yen a toujours une. Elle va la vivre bientot. Je la redirige ici pour suivre la thérapie de groupe. Thanx Matoo. (au fait au fait, j’ai vu Gyoooooom ce week end, au Couine. T’es vénère??? hihihi)

  9. Je te rassure tout de suite (et ça n’a rien ou peu à voir avec être homme, femme, homo hétéro, parents ou pas, ou poisson rouge), pour les 40, la crise, c’est pire.
    (surtout si au même moment tout ce qui constituait le coeur de votre vie vous tombe sur la tête).

  10. :gne: j’imagine que je devrai attendre mes 30 ans pour comprendre cette ménopause par procuration… z’êtes zarb, les vieux… (patapé, patapé…)
    Là, j’attends encore mes règles, alors venez pas me stresser avec la crise de la trentaine, hein? (comment ça, je les aurais jamais, mes règles? ah ben vi, c’est vrai… :gene: )

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages