All my friends are gay!

Me revoilà. :mrgreen:

Oh là là, en plus j’ai tout un tas de posts chiants dans mes poches : des bouquins, des spectacles, des musées… Huhuhu. Mais revenons à nos moutons ! J’ai donc été très occupé cette semaine, et jeudi et vendredi, j’étais en « séminaire » dans un lieu verdoyant à deux pas de Paris. Eh ouai, ça continue, encore et encore, c’est que le début, d’accord, d’accord. (Oh mon dieu, vous avez remarqué qui je cite ? Il faut vraiment que je prenne des vacances !)

La salle était pleine de collègues, une trentaine venus de France et de Navarre, comme moi conviés à ce rendez-vous très corporÊte. Nous avions commencé la réunion à 9h du matin, et il y avait quelques places de libre, dont une à ma gauche. Vers 11h, on entend un « toc toc » à la porte. Cela me sort de la torpeur provoquée par deux bonnes heures de pôvrepoint, qui tentait de m’inculquer le pourquoi du comment de ma présence en ces lieux. Et voilà qu’une retardataire arrive tout sourire comme si de rien n’était. Elle lance un bonjour jovial, s’excuse de son retard, et jette un coup d’oeil circulaire.

Je ne sais pas pourquoi, mais elle est venue s’installer « par hasard » à ma gauche. V. qui est commerciale sur Nîmes se présente rapidement à moi. Nous commençons à papoter, et je sens qu’elle va me plaire cette nana. Cela a l’air réciproque car nous ne mettons que quelques minutes avant de tailler un costard à l’orateur, critiquer un voisin zélé, commenter la tenue d’une autre, ou se raconter nos vies. Ah là là, c’est quand même dingue ce genre de trucs. Et je me dis en moi-même : « Cette nana est l’incarnation même de la fille à pédés !! ».

Quand elle sort son gloss et son repulpant à lèvres Dior, je crois que j’ai rencontré ma meilleure amie de la journée. Elle hallucine quand je la complimente pour son bon goût en terme de maquillage. Elle me parle de son mari, de sa petite fille, de ce nouveau boulot, et patati patata. Et puis, la journée passe, les ateliers se succèdent, et nous faisons plus ample connaissance.

Dans l’après-midi, on discute pendant une présentation lambda sur des aspects financiers ou marketing ou sur le climat du Gabon, et elle m’explique que le soir même elle doit rejoindre son meilleur ami sur Paris. Oui oui, son meilleur ami habite à Paris, il est génial, super cool, elle adore sortir avec, et tous ses potes. Son meilleur ami pourrait même dormir avec elle à l’hôtel s’il est trop fatigué pour rentrer, car elle me confie que son mari n’est pas jaloux, et n’en a aucune raison. Ah oui, je vois… Elle finit par me dire qu’elle adore passer des soirées avec son meilleur ami et le petit copain de ce dernier et blablabla. * JE LE SAVAIS !!!! *

Moi ça m’amuse, alors je ne réponds rien à ça. Je dodeline gentiment, en posant des questions sur sa soirée, et en continuant à bavasser de tout et de rien. C’est le lendemain, alors que nous venons de finir un exercice en groupe, qu’on prend un café et elle me dit : « Oh c’est marrant mais vraiment je t’aime bien, j’accroche super bien avec toi. C’est naturel de te parler. C’est vraiment sympa. ». Et là, je lui dis tout de go : « Mais c’est normal ma chérie, tu es une fille à pédés !! ».

Elle me fait un grand sourire, et elle me dit : « JE LE SAVAIS ! ». C’est terrible mais tout mes amis sont gays, c’est quand même dingue, à chaque fois il m’arrive la même chose. Je lui ai expliqué que c’est comme dans « Heroes », c’est son super pouvoir de mutante. Huhuhu.

Après, j’ai eu droit à toutes les questions sur chérichou, et plein de détails sur son meilleur ami, et tous ses meilleurs amis phallophiles. ;-)

Quand elle m’a dit « Tous mes amis sont gays ! », j’ai pensé à Edina (de la série AbFab pour les trop jeunes ou les trop vieux) dont c’était la phrase qui m’avait fait mourir de rire à l’époque. « All my friends are gay! ALL MY FRIENDS ARE GAYS! » dit-elle à sa fille. J’ai essayé de retrouvé la vidéo, mais impossible de remettre la main dessus. Et lorsque je fais quelques recherches, il est mentionné que c’est dans l’épisode « Magazine ». Je me le suis regardé en long, en large et en travers mais pas de « All my friends are gay! ». Dommage… Si quelqu’un se souvient de l’épisode, qu’il me fasse signe !

Je repensais aussi à quelques jeunots à qui j’ai récemment parlé, et qui ouvraient les yeux grands comme une soucoupe, car « AbFab – Absolutely Fabulous » pour eux ne veut rien dire du tout (ou alors une vieille soirée au Queen où ils ne sont jamais allés). Aaaaah mein gott, un truc si queer et déjanté, c’est terrible que ça disparaisse comme ça de notre pédéculture.

Donc pour illustrer un peu cet article, et montrer l’ambiance et l’esprit de la série, voilà un extrait que j’adore, et qui figure Edina et Saffron (c’est sa fille). En gros, les rôles sont opposées, c’est-à-dire que la mère est délurée, droguée, fashion-victim, sex-addict et la fille est posée, intello et sérieuse. La mère vient de rentrer d’une nuit de baise avec un amant, et sa fille la chope en flag. Alors que cette dernière interroge sa mère sur ses frasques de la veille et est choquée, Edina lui parle de sa vie sexuelle…

Bon, je me suis fait chier à taper les sous-titres pour les non-anglophones, alors regardez-le !!! En matière de coming-out, c’est un extrait assez désopilant et qui est, pour moi, resté dans les annales.

18 Commentaires

  1. Hum… excellent (à la fois pour AbFab) et pour le coup du séminaire.
    C’est le genre de chose qui a tendance à m’arriver, même si en ce moment on me prend un peu trop souvent pour le « Boy next door » :cool:

  2. C’est dans l’épisode « special gay », quand Edina apprend que son fils est gay, et vit à New-York. Personne ne veut lui donner l’adresse de son fils, elle sort de sa cuisine en disant : « c’est pas grave, il est gay, il vit à New-York, je vais le trouver facilement ». Fin de la scène. Plus tard dans la série, elle doit simuler un mariage avec Patsy pour que Goopy Goldberg lui donne l’adresse de son fils.
    Faut pas croire, je suis pas fan d’Ab Fab:lol:

  3. AbFab, c’est AbCul (absolument cultissime) pour moi. J’ai découvert cette série en Angleterre « à l’époque ».
    Et Absolutely Awesome, le nom de mon blog est un clin d’oeil à Ab Fab ;)
    :rigole:

  4. C’est effectivement repris dans « gay », mais ce n’set pas là qu’elle le dit pour la première fois… faut que je ressorte mon intégrale en DVD !!! :cool:

  5. Diouar, Matoo, ce serait possible de changer le « captions=wp-content/ » en « captions=http://blog.matoo.net/wp-content/ », histoire que tout le monde profite des sous-titres ? :hum: :lol:

  6. Mon Matoo,c’est à moaa qu’il faut demander des « colles » comme ça. saison1 effectivement, l’épisode de l’anniversaire d’Edina.
    Deprimée,au bord de l’agonie,persuadée qu’elle va mourir, elle fustige sa fille qui lui organise une fête pour ses 40 ans.
    Elle lui parle d’Oliver le boyfriend de son ex mari que Saffy a osé inviter.
    « IS that because he’s gay, Mom? »
    « oh sweetie! I knew that for a long time. you know all my friends are gay, ALL ,my friends are gay »

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages