L.A. Confidential

Ah je comprends mieux pourquoi tout le monde m’a demandé ce que j’allais faire à Los Angeles… En effet, à part faire du shopping, on ne peut pas dire que ce soit la ville la plus intéressante de l’univers. Hier, nous avons pas mal arpenté cette gigantesque cité, histoire de passer dans les endroits « immanquables ». Et c’était bien les trucs touristiques à faire, mais clairement une fois suffira. On y retourne en fin de semaine, et là nous irons visiter le MOCA et le Getty Center.

Nous avons passé une journée très plaisante à se balader en voiture pour balayer les standards de Hollywood, et aussi reconnaître les « spots » les plus célèbres de kyrielles de films. Et en figure de proue, je voulais aller faire ma petite photo du signe Hollywood dans les collines de L.A. !! C’est marrant de constater le manque de transition total entre la nature presque sauvage des parcs et des endroits inhabités, qui jouxtent une ville vraiment très urbaine.

Signe Hollywood

Evidemment, nous sommes allés en reconnaissance sur Rodeo Drive pour aller faire nos « Pretty Woman ». C’est juste une petite rue assez banale, avec quelques belles devantures, et des autochtones bien idoines.

Magasins sur Rodeo drive

Ca magasine sur Rodeo drive !!

Et puis Hollywood, c’est Hollywood Boulevard et son Walk of Fame ! Donc nous avons suivi les étoiles, nous sommes passés devant le Chinese Theatre… Ok, ok, ce n’est pas plus passionnant que cela, je vous confirme.

Walk of fame - Hollywood Boulevard

Chinese Theatre - Hollywood Boulevard

Nous avons suivi Mulholland Drive, qui nous a emmené dans une grande promenade dans les collines de Los Angeles. C’est marrant, je trouve que ce coin, et plus loin Topanga Canyon, ressemble pas mal aux Corbières !! :mrgreen: Mais bon c’est aussi le film de Lynch, ou encore les randonnées de Ruth dans « Six Feet Under », et tout un tas de références qui suffisent à exciter mes méninges… En plus de procurer une superbe vue sur la vallée !

Vue de Mulholland Drive

Aujourd’hui, c’était visite des studios Universal. Donc une journée délibérément dédiée aux loisirs puérils et au genre « parc d’attraction ». C’était plutôt sympa au final, même si ça ne m’a pas non plus complètement conquis ou émerveillé.

Entrée des Universal Studios

Disons que j’espérais un peu plus de respect et de références au cinéma en tant que 7ème Art, alors qu’il s’agit tout simplement d’une exploitation basiquement disneyienne de quelques personnages de film, et d’une mise en valeur de blockbusters. On dirait que tout ce qui compte, et qui fait un bon film, c’est l’action et rien que l’action. Rien sur le jeu, la mise en scène, le scénario et tout ce qui fait du cinéma un art à part entière. Là c’est la seule facette industrielle qui paraît avoir été retenue.

Mais comme d’habitude, le show à l’américaine est de grande qualité, et on ne s’ennuie pas du tout. D’ailleurs, j’ai été agréablement surpris par quelques attractions dont les comédiens/animateurs n’étaient pas du tout servis à la sauce Disney, mais parfois au contraire assez irrévérencieux et trashy. Et les thématiques du parc peuvent être très efficaces, comme la reprise des dinosaures de Jurassic Parc, qui ne peut que bien fonctionner !

Le dinosaure de Hollywood !!!

Mais bon, nous partons demain pour le Grand Canyon, et j’ai hâte de voir ça !! De toute façon, je retiens aussi d’ici la vue de quelques cieux de Santa Monica, ou bien du soleil couchant sur le Pier. C’est si romantique en plus. ;-)

Palmiers à Santa Monica

Pier de Santa Monica

Pier de Santa Monica

11 Commentaires

  1. Merci Matoo. J’aime bien ta façon tranquille de faire la part des choses (et puis aussi que tu sois allé voir en gros ce que j’aurais eu envie d’aller voir aussi, en particulier Mulholland Drive.
    J’ai l’impression d’être en train d’expérimenter un mode de vacances modernes : je prends mes congés sur place à Paris et je profite des lieux qui font rêver par lectures internautiques des copains. Spa mal comme façon de consoler son impécuniarité.
    Mais bon il faut des amis courageux qui prennent le temps et trouvent les moyens de poster à mesure de leur périple. :kiss:

  2. Suis à la bourre, ça faisait quelques jours que je n’étais pas passé ici, et bête que je suis quand j’ai parlé à A. en fin de smeaine je ne me suis pas douté que tu l’y rejoindrais !

    Je passerai sur la sensation de déjà-vu et la petite boule au coeur, n’est-ce pas :lol:

    Pensez à moi et profitez. Besos los angelinos !
    De toute façon L.A. c’est pas fait pour être visité, c’est fait pour être vécu, na.

  3. D’accord avec toi : pour moi LA = AUCUN INTERET ! MIs à part le Ghetty Museum et sa villa romaine, alors là chapeau ! Oui bien sûr il y a le fun du Universal Studio. Sinon, il faut en effet visiter l’arrière pays, ses parcs, etc… (mais l’arrière pays ici c’est mieux d’y aller en avion !). Ne pas toujorus chercher les cafés philosophiques non plus. Pour ça, viser plutôt la côté Est ou San Francisco

  4. « I just woke up from a fuzzy dream
    You never would believe those things that I had seen
    I looked in the mirror and I saw your face
    You looked right through me, you were miles away
    So far away…So far away… » :lol:

  5. Bonjour. Tu te trompes quand tu dis qu’à Los Angeles, il n’y a pas grand chose à faire… à part du shopping. En creusant un peu, tu aurais pu visiter le mémorial de la shoa créé par Wiesenthal, le musée de l’automobile (je ne suis pas fan de voitures et pourtant replonger dans les années 50 avec des monstres de design, c’etait pas mal). Il y a aussi le musée d’art afro-américain. le quartier japonais aussi est épatant quand on sait que ses habitants ont eu de sacrés problèmes lors de la II guerre mondiale alors que les USA entraient en guerre contre le japon. Ne pas oublier aussi le petit musée du cinema abrité par les premiers studios de Cecile B.de mille, le quartier de Passadena qui sert encore de décors à pas mal de séries TV… cela fait une dizaine d’années que je fréquente LA et je peux t’assurer que c’est une ville qui ne manque pas d’interêt sur le plan de l’architecture (à visiter le Walt Disney concert hall); sur le plan historique, culinaire, etc… Je te donnerai des tuyaux si tu en as besoin. Cordialement . Eric

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages