Arizona Dream

Changement de paysages, changements de climats, mais aussi changement d’état, et nous voilà en Arizona ! Grâce à Shirka (c’est le petit nom de notre GPS), nous sommes finalement arrivés à bon port. C’est-à-dire la charmante bourgade de Tusayan (pop. 562, alt. 6 612 ft / 2 015 m) aux portes du Parc National du Grand Canyon. Shirka perd parfois le chemin de la Terre, mais là, ça a été à peu près…

Passer de Los Angeles au Grand Canyon est un choc assez significatif, autant dans la fraîcheur de l’atmosphère, la présence des pins, ou bien la petite ville américaine bien « roots », mais ça fait du bien de voir autre chose. J’ai adoré les panneaux classiques qui indiquent les commerces, et qui sont pour moi des images d’Epinal des villes des US.

Panneaux à l

Il y a aussi la présence du drapeau américain qui est omniprésent, et absolument partout. Cela fait forcément un peu bizarre, surtout que pour nous l’utilisation du drapeau français est assez homéopathique, ou passerait plutôt pour un nationalisme aux relents de pétainisme carrément nauséabonds. Mais c’est bien l’une des particularités des USA, et c’est tout à fait respectable.

Drapeau américain à Tusayan

Nous étions logés au « Grand Hotel », mais en arrivant nous nous sommes regardés avec A., et c’était évident, il s’agissait plutôt du « Great Northern » de « Twin Peaks ». La décoration intérieure et le personnel ont achevé de nous convaincre que nous étions bien dans un épisode de Twin Peaks. Me voilà dans le lobby :

The Grand Hotel - Tusayan AZ

L’endroit est complètement surréaliste, tout en bois, kitschissime avec ses animaux empaillés, son personnel qui a vraiment l’air droit sorti d’un film de Lynch, et le pire c’est le restaurant avec l’animation folklorique. Nous avons eu droit aux faux indiens qui dansent la gigue, et aux vrais cowboys qui jouent du banjo… Mémorable !! La bouffe était dégueue, le café… américain, et les serveuses…lynchiennes !!

Mais bon, à quelques kilomètres de là, nous avons passé une soirée et une journée à découvrir le Grand Canyon. Et là, oui c’est juste une grande claque dans la gueule. Mein gott, que c’est grand, que c’est beau et impressionnant. D’ailleurs, toutes les photos sont ratées dans le sens où il est impossible d’en saisir l’ampleur, les couleurs et la variété de relief. Il aurait d’ailleurs fallu rester plus longtemps pour faire une randonnée, pour découvrir toutes ses particularités, et vraiment profiter de la qualité du parc.

Le Grand Canyon, Arizona.

Malgré tout, nous avons fait une grande promenade le long d’un des « bords » ainsi qu’un survol en hélicoptère, et tant de beauté laisse songeur.

On se demandait pourquoi un voile bleuté venait rendre moins « net » le panorama, et contre toute attente, l’endroit est sujet à une pollution atmosphérique assez conséquente. C’est terrible de se dire que dans un cadre naturel et presque sauvage, on est encore poursuivi par la pollution urbaine. Cela n’empêche pas de pleinement profiter de ces visions qui ne cessent de changer de couleurs selon les heures de la journée, des panoramas qui nous font nous sentir tout petit petit.

Le Grand Canyon, Arizona.

16 Commentaires

  1. Une petite correction, le voile bleuté que tu as pu observer n’est pas la pollution atmosphérique, mais plus simplement l’humidité présente dans l’air… L’absence de voile atmosphérique est le signe d’un air très sec (ou de pas d’air du tout, mais ce n’est pas le sujet!). Petite remarque, c’est grâce à ce voile atmosphérique que les peintres paysager suggèrent la profondeur, et ce, depuis la renaissance!
    Ce qui ne veut pas dire que l’air du grand Canyon n’est pas pollué, seulement, la pollution, elle, est invisible…

  2. Ah tiens, ce drapeau omniprésent me rappelle bizarrement quelque chose…
    Un petit air de nationalisme portugais?? (Oui, je suis portugais, et oui leur nationalisme m’exaspère. Je ne parle pas ici de leur drapeau omniprésent, mais de leur suffisance vis-à-vis de nous autres européens)
    Avis partagé par mon pti frère, qui veut foutre des baffes à la gueule de tous les portugais qui nous rabaissent :)

  3. Aaaaaaaaah merci pour l’info sur la pollution !!! Je n’avais pas pensé à ça !! :langue:

    Sinon pas déçu du tout, non, non. Je regrette juste de ne pas avoir le temps d’aller à Bryce Canyon. ;-)

  4. Matoo, si tu souhaites te faire des films, je te conseille un petit motel a San Luis Obispo (rien a voir avec Pascal) sur la cote Pacifique entre L.A. et Moterrey. J’y ai passe une nuit avec mon copain. Nous nous sommes presentes tard a l’accueil, la nuit tombait, il nous fallait trouver une chambre. L’employe de service, etait un gars handicape (il boitait), assez jeune (~30ans), il avait pas l’air tres eveille (soit il avait jamais vu deux jeunes mecs prendre une chambre avec un seul lit, soit il etait un peu retarde). Le motel etait typique, du genre des motels que l’on trouve dans les films d’horreur, ou tout le monde se fait massacrer a grands coups de couteau dans la baignoire. Bref, on s’est regarde avec mon copain, on a pris les cles, et on est parti s’enfermer a double tours dans la chambre :)

    C’est ca, aussi le charme des US ! ;)

  5. très chouettes les photos. Il paraît que sur le grand cayon quelqu’un a construit une espèce de U avec un plancher de verre, pour qu’on puisse marcher au dessus du précipice :help: . Je ne sais pas si tu as essayé ça, mais je sais que personnellement je n’aurais ptet pas tenté :gene:

  6. Sinon, moi, j’ai passé mon week end à Nevers, c’était cool.
    Ah, ça fait envie.
    Le truc marrant, c’est que depuis peu, mon Cher (l’homme de ma vie, je dis ça au cas où il lirait le commentaire) et moi parlons Etats-Unis pour un futur voyage… Pour nous rendre compte finalement que l’idée avait certainement été insinuée par toi, Matoo !
    Que nos vies sont pathétiques. :afro: :-)

  7. Le Grand Canyon, avant d’y aller, je m’attendais à être déçu. Mais putain ! J’aurais jamais cru que c’était possible ! C’est presque extra terrestre tellement c’est grand ! C’est bien vrai, « une claque ».

  8. Il est vrai que le drapeau américain c’est dur de le louper chez nos voisins… mais personnellement j’aime bien ! Dommage qu’on ne soit pas attaché à une telle valeur en France…

    Pour le café, je n’en bois pas, mais mes amis n’arrêtaient pas de répéter qu’il est dégueulasse. Le seul qui reste buvable est l’expresso (de mémoire :p) (lorsqu’ils en ont).

    Enfin, le Grand Canyon ça doit vraiment être quelque chose. Lorsqu’on est confronté à la Nature je trouve qu’on se sent tout de suite différent ! Une certaine humilité s’empare de nous :-)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages