La Getty Villa

Un peu refroidi par notre visite au MOCA, j’ai convaincu A. de profiter de notre présence à Santa Monica pour pousser jusque la Getty Villa. Mais en arrivant, nous avons découvert qu’il fallait réserver d’abord par téléphone ou internet pour y entrer. Carramba !! Nous sommes donc repartis frustrés… Et puis, j’ai tenté le coup sur la route (je suis têtu), j’ai appelé le centre de réservation. J’ai eu une charmante femme qui a tout arrangé, et nous avons fait demi-tour (A. faisait un peu la tronche…) avec un numéro à donner pour entrer. Comme pour le Getty Center, seul le parking est payant, pas le musée.

C’est ainsi que nous avons visité cette reproduction de la villa des Papyrus d’Herculanum que Getty a fait construire dans les années 70. Cette bâtisse extraordinaire sur les hauteurs de Malibu, avec une belle vue sur la mer, est vraiment faite sur des plans réels, mais surtout décorée et meublée avec ce qu’on sait de l’Antiquité et ce qu’on a récupéré d’Herculanum et Pompéï. Et c’est juste incroyable et superbe…

Villa Getty

Villa Getty

Villa Getty

La Villa est aussi l’écrin de la collection d’antiquités grecques, romaines et étrusques de Getty. Encore une fois, une somptueuse collection installée dans des salles superbes (avec des sols en marbre, répliques des sols antiques, en utilisant les mêmes matériaux et techniques…) et qui ne lésine pas sur les repères historiques, archéologiques, artistiques. Au contraire, le musée fait la part belle à une grande pédagogie, des explications détaillées des modes de vie de l’époque (sur ce qu’on en sait), de la représentation des hommes, des femmes, des enfants, des vieillards, des vertus ou des vices, mais aussi de la mythologie etc. Le seul bémol à cela, et une chose qui nous a troublé, c’est l’absence de toute mention complémentaire aux autres peuples et aux autres influences de l’époque. Quid de l’Egypte, des Phéniciens, de Carthage ?? On a l’impression que l’on est obnubilé par les grecs et les romains, avec au final quelques oeillères.

Ces collections sont aussi sous les feux de quelques scandales, vu les polémiques sur la provenance de certaines antiquités. Et apparemment, certaines ont même été restituées à la Grèce et à l’Italie. Mais vu la manière dont tout cela est exposé, mis en valeur, rendu accessible au public, je sais que c’est discutable, mais je me dis qu’elles sont tout de même entre de bonnes mains (plutôt que chez des collectionneurs privées, car sinon tous les musées sont censés se valoir).

Villa Getty

4 Commentaires

  1. J’ai plus ou moins le même souvenir de la Villa Getty. Récemment je suis allé à la Villa Vizcaya en Floride qui est un délire de Renaissance vénitienne sublime ET de bon gout!
    :doute: : oui, de bon gout!

  2. Moi j’y suis déjà allé trois fois et c’est à chaque fois le même ravissement, loin du kitch immonde qu’ont parfois les américains. Comme je l’avais dit dans un commentaire précécent, c’est pour moi un des rares intérêts de Los Angeles. Même la souris dysnéenne, sainte patronne des hydrocéphales ayant passé l’hiver dehors sans antigel, ne trouve pas grâce à mes yeux. (Mais je dois être devenu un vieux con)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages