Benjamin Gates et le Livre des Secrets

*Vu dans l’avion.*

J’avais plutôt bien aimé le premier volet des aventures de Benjamin Gates. C’était couillu et gonflé, un truc à la Indiana Jones, évidemment un pâle succédané, mais tout de même le personnage avait du charme. Et le film bénéficiait de jolis effets, et d’un brin d’originalité, quand on acceptait sans ciller son invraisemblance. Mais il penchait gravement vers l’autocongratulation américaine, et un scénario pas super épais non plus… Danger, danger !

Et là, ils ont fait super fort. Le film arrive à annihiler tout ce qu’il y avait de sympa dans le précédent opus, et à mettre tout le paquet sur ce qui était à peine supportable. Et il en devient donc… insupportable.

Les personnages sont poussifs au possible, ils cabotinent tant qu’ils peuvent, et finissent par ne plus ressembler à rien. L’histoire est d’un ridicule assez énorme, reposant sur l’orgueil démesuré de la famille Gates, et finissant dans une apothéose de n’importe quoi. Imaginez qu’on finit par découvrir les mystérieuses cités d’or cachées sous le Mont Rushmore. Et en plus, y’a un gros loquet dans les rochers qu’il faut actionner. Même la sortie de Solaris par Tao, elle ressemblait à quelque-chose à côté !!!

Donc la terrible intrigue, c’est que les Gates sont accusés d’avoir participé à l’assassinat de Lincoln. Ouh là là, Benjamin est terriblement vexé, et donc il décide d’enquêter et de prouver le contraire. Tout cela nous amène à une guéguerre avec un méchant-méchant, l’enlèvement du président des US et j’en passe et des meilleures. Mais on finit encore avec un trésor, et toujours avec l’Amérique, l’Amérique, si c’est un rêve, je le saurai…

Mais bon… Dans l’avion, pour passer le temps, ou un dimanche soir de déprime, allez ça passe. C’est divertissant, y’a des rebondissements et de l’action, y’a les trucs piqués à Indiana et Esteban qui fonctionnent malgré tout. Même quelques répliques qui font sourire, et Diane Kruger qui est jolie, Justin Bartha qui est très joli, John Voight qui est sympathique. Mais qu’est-ce Ed Harris et Helen Mirren sont allés faire dans cette galère ? Ah là là !

Benjamin Gates et le Livre des Secrets

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages