Jumper

*Vu où ça hein d’après vous ??? Eh ouaiiiii, dans l’avion !!*

Alors voilà… C’est l’histoire d’un gars qui découvre qu’il a un super pouvoir : il peut se téléporter où il veut dans le monde. Du coup, il décide de vivre comme un pacha en réalisant de juteux larcins et en usant de son pouvoir avec plus ou moins de bonheur. C’est un « jumper », et ils sont dans le collimateur d’une autre bande de gars qui les tuent parce que… Bah parce que c’est pas bien quoi.

Tout ce qu’il faut savoir c’est que le jumper c’est Hayden Christensen et qu’il est vraiment pas mal du tout. Et les effets spéciaux sont vraiment très chiadés. Donc les téléportations donnent lieu à de belles démonstrations en la matière.

Mais c’est tout.

C’est vraiment tout, et c’est pas beaucoup en fait.

Le scénario repose sur un timbre poste, et l’épaisseur psychologique des personnages est d’une exceptionnelle minceur. Donc heureusement que le film ne dure qu’1h35, mais c’est déjà très très long pour un truc aussi inintéressant.

Jumper

11 Commentaires

  1. Bien d’accord. Ce film a pour seuls mérites de nous permettre d’admirer le sublime Hayden Christensen et de retrouver le sympathique Jamie Bell (éternel Billy Elliot). A part ça, c’est le néant …

  2. Tiens, les trucs pas terrible, c’est aussi dans l’avion (ou les bus Euroline) que je les vois :) Genre I, robot – une publicité présentée par Will Smith.
    Même avis sur Christensen, même si c’est plutôt sa plastique que j’avais appréciée !

  3. Ah ben je vois qu’on a vu les mêmes films dans l’avion ! D’accord avec toi sur Benjamin Gates (et encore j’aurais été plus méchant) par contre j’ai trouvé que la beauté des effets de téléportation dans Jumper suffisait presque à justifier le film. C’est un peu comme Hiro qui arrête le temps, c’est tellement classe qu’on ne s’en lasse pas.

  4. Moi j’ai méga adoré! Je suis fan maintenant! C’est sûr que c’est pas très recherché, mais y’a une certaine « magie » qui me fascine :-)

    Je note quand même que tu as eu des super films dans l’avion. C’était quoi la compagnie ? Moi chez Iberia on a eu le droit à des films espagnols assez nuls (de mon avis). Ils ont, quand même, diffusé « August Rush » (qui est pas mal) mais que j’avais déjà vu…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages