Iron Man

Danger, danger !! Iron Man est un des héros de ma jeûûûûûûnesse (il me semble que je lisais ça dans Strange non ?) ! Ils ont déjà fait un massacre pour ce pauvre DareDevil, mais si en plus Iron Man passe à la casserole. Angoise, angoisse !

Et finalement, une très chouette surprise ! Bon ok, ce n’est pas un grand film d’auteur, mais il y a quelques qualités de base qui ont sauvé la mise. D’abord certainement le plus important et qui est essentiel pour plaire aux aficionados : Le respect de l’histoire, globalement. Ensuite quasiment aussi important, il faut trouver un héros assez ressemblant physiquement, mais surtout dans l’attitude et l’esprit, et puis qui soit tout de même un peu comédien dans la vie. Or dans la personne de Robert Downey Jr., on trouve à peu près tout cela, et même plus. J’adore ce mec, et j’étais vraiment content de le voir aussi à l’aise dans le rôle de Tony Stark. On lui colle en plus une Pepper qui tient bien la route, interprétée par Gwyneth Paltrow.

Par contre, et là c’est le gros défaut de ce blockbuster : le scénario est inexistant. On a l’impression qu’il a fallu tellement de temps et d’énergie pour adapter le comic, pour mettre en place les personnages, leur donner un peu d’épaisseur, et matérialiser la genèse de l’armure, qu’ensuite il restait juste un quart d’heure pour trouver une intrigue. Boaaaaah disons que ça passe, car les éléments précédents sont particulièrement bien traités. Mais le méchant est d’un ridicule sans nom, on s’en débarrasse d’ailleurs tellement facilement qu’on dirait une formalité.

Et l’histoire c’est donc celle de Tony Stark, un brillant quadra milliardaire qui a construit sa fortune sur des ventes d’armes hyper-sophistiqués. Parce qu’en plus d’être pas mal, c’est un ingénieur et inventeur de génie. C’est aussi un grand cabotin, frimeur et coureur, grande gueule et colérique, à l’équilibre psychologique précaire bref un personnage de comic. Un jour, il est pris en otage par des terroristes à qui il a vendu des armes, et son métier se retourne contre lui. Il comprend son erreur, et il revient aux US avec l’idée de tout changer, et avant-tout de réorienter son entreprise… Il revient aussi avec une nouvelle invention, une source d’énergie quasi-inépuisable et miniature, et il crée peu à peu une sorte d’armure ultra perfectionnée qui est mue par cette batterie incroyable. Ses envies de mutation industrielle et technologique ne sont pas du goût du directeur de Stark Enterprise…

Le film est très divertissant et plaisant, il a aussi le mérite d’être assez drôle à maintes reprises, et ce grâce à un Robert Downey Jr. très en forme. Ses divers tests de son armure donnent lieu à des saynètes plutôt cocasses, et donnent un ton assez léger au film. Il faut aussi remarquer que les effets spéciaux sont bien évidemment incroyables et superbes, rien à redire de ce côté là.

Iron Man

8 Commentaires

  1. Je confirme qu’effectivement « Iron Man » était publié dans Strange durant les années 80.
    Sinon en ce qui concerne l’absence de scénario, je pense que cette impression vient du fait que le film repose surtout sur la construction du héros (au sens propre ici avec l’armure, et au sens figuré lorsque Tony Stark prend conscience de ce qu’il va pouvoir faire effectivement de cette technologie) et non sur un combat contre un méchant. C’est cela le coeur du film, pas la dernière partie contre le super méchant de l’histoire (qui pour le coup est un peu léger, en tant que super méchant). Maintenant que les bases sont fixées, je pense qu’on aura droit à un second épisode avec un vrai super méchant, dans une histoire s’étalant sur tout le long du film.
    Sinon moi j’ai trouvé le film très réussi, pas du tout déçu par le Iron Man de l’écran comparé à celui rescapé de ma mémoire de môme, et Robert Downey Jr. est top dans le rôle (et ça fait rudement plaisir aussi de retrouver une Gwineth Paltrow en pleine forme). Bref, une réussite pour moi.

  2. Effectivement, Iron man était publié dans Strange. Je n’ai pas boudé mon plaisir. Je trippais en même temps que le héros lorsqu’il s’est élancé pour la première fois dans le ciel…

    Ton analyse est très juste et pose un problème récurrent pour les adaptations. A trop vouloir présenter les personnages, le scénario est souvent réduit à peau de chagrin. Personnellement j’attends quand même le 2 avec impatience.

    Et si tu es fan de marvel, le nouveau « HULK » prévu cet été avec Edward Norton pourrait nous surprendre agréablement…

  3. Pas de Mme Arbogast ni même de référence à celle-ci.
    Par contre, Jim Rhodes est là avec un joli appel du pied à la présence de WarMachine dans le 2.
    Jarvis n’est plus un majordome mais un système de domotique. Dommage :(

    Quoi qu’il en soit, je me suis fait dessus pendant l’après générique.
    Samuel L Jackson en Nick Fury (référence à la série UltimateS) vient voir Stark et le recrute à pour le projet « Initiative Avengers ».

    Même sans suivre la série UltimateS (http://en.wikipedia.org/wiki/Ultimates), tu dois connaitre les vengeurs cher Matoo !!!

    Et là, ça va donner à mort. Captain America, Thor, La Sorcière Rouge, Hank Pym, La Guèpe, Hawkeye… S’ils incluent Ms Marvel et Tigra, je dis banco !

    Il parait que Robert Dawney Jr fera une apparition en tant que Stark dans le Hulk à venir.

    L’univers Marvel commence à devenir cohérent dans ses films. Il était temps !!!

  4. krysalia : « Cette absence de scénar, ça sent le II à plein nez. »

    Ceux d’entre nous qui sont restés jusqu’à la fin du générique en ont eu confirmation ! ;-)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages