Totoro et nekobus

Je suis un grand grand fan de Miyazaki*, et quand j’ai regardé pour la énième fois Totoro récemment, j’ai tilté sur ces deux scènes. Les personnages de ce film, « mon voisin Totoro » sont extraordinaires, à commencer évidemment par Totoro lui-même. Alors qu’une telle bestiole ferait peur au moindre gamin occidental, les japonais ont une autre manière de considérer les manifestations de la nature ou bien des revenants. Et cette drôle de divinité onirique parvient à émouvoir et à créer un attachement incroyable à la fin du film.

Cette scène là, elle me fait beaucoup rigoler, car je retrouve mon chérichou et moi le matin. Le matin, quand il est inréveillable malgré les sonneries, radios à donf, bisous, retournements et autres manipulations. La seule chose qu’il craigne c’est quand je le tire du lit par les pieds !!!! Là il se réveille en me gueulant dessus et en pleurnichant à moitié. L’hiver aussi, je lui subtilise la couette, et je m’en vais avec le laissant greloter de son côté. Gnark, gnark. Il faut dire que c’est lui qui me demande expressément d’utiliser tous les moyens pour le tirer du lit… sauf le tirage des pieds (mais je le fais tout de même en ultime recours).

Du coup, la gamine là c’est tout moi, et Totoro c’est tout lui. Et au bout d’un moment, il arrive aussi que je me rendorme sur son petit corps tout chaud, ronronnant.

Un autre personnage que j’avais déjà évoqué et dans lequel je me reconnais parfaitement c’est le chat-bus ou nekobus. Que dire… C’est juste tout moi quoi.

*Mein gott, je n’en reviens pas, et il faut que j’avoue ça, c’est trop drôle. Je suis d’un con parfois !! J’ai failli posté cet article en écrivant au lieu de Miyazaki : « Yamakasi ». Ce n’est qu’en relisant, ou ça m’a paru bizarre ce nom… Et il a fallu que je vérifie sur le net pour retrouver le nom de Hayao Miyazaki !!!

Matootoro

10 Commentaires

  1. Totorooooooooo !! J’y reviens régulièrement sans jamais m’en lasser. Rien que de voir la bouille des petits Giblis qui tentent de fuir aux deux fillettes et hop, je retombe en enfance ! Je verse quasi systématiquement une larme à la fin du film, même si celle-ci n’est pas triste du tout. Peut être le retour brutal à l’âge adulte ?
    Et pour rester dans le fil de ton billet, en principe, c’est moi qui joue les Totoro… ^^

    Ha, si tiens, un lien marrant que j’avais débusqué il y a assez longtemps : 101 trucs à faire avec un Totoro mort (oué,c’est totalement subversif, mais j’assume !!) http://www.jurai.net/~bates/dead-totoro/

  2. Ouiii j’adore aussi toute l’oeuvre de Miyazaki, et en particulier Totoro. Il m’arrive aussi de me rendormir sur le corps bien chaud de mon chéri quand je suis chez lui le week-end, mais chez moi c’est plutôt mes « nekos » qui s’endorment sur moi :-)

  3. Moi je serais plutôt Totoro. Mais mon chéri ne porte pas une jupette rose et des couettes pour me réveiller. Quoi que ce serait sans doute efficace (mais kestufous ??? T même pas épilé !). :eek:

  4. J’veux un totoro moi aussi, rien que pour faire dodo sur son bedon tout plein de poils. :pleure:
    Mais j’adore, moi aussi, ce film, que j’ai en VHS enregistrée sur Canal par une copine, en VHS achetée et en DVD… C’est grave ?

  5. ce matin, comme par hasard, cher balthazar, j’ai remarqué la peluche de Totoro en bus dans une boutique de bd
    et là je tombe sur ton article, chouette, je me revisionner un bout
    merchi
    à peluche
    laurent alias ohlebeaujour alias lolo :salut:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages