Veuillez nous excuser pour cette interruption momentanée des programmes.

Ah putain, tout ça parce que j’ai voulu trifouiller les entrailles de mon WordPress en faisant le voeu pieux de voir ma base mysql passer en UTF-8. Eh oui, eh oui, figurez-vous que ça m’importe à moi ces choses-là. On ne dirait pas comme ça, à me connaître ou à me lire, mais j’ai une facette obscure légèrement portée sur l’informatique.

Vous savez bien que j’aime les narvals et les mitochondries, mais j’aime aussi énormément les 0 et 1. Oui, j’ai eu une vraie révélation mystique lorsqu’en première année de DUT, mon prof d’électronique numérique nous a intronisé dans l’univers du binaire… Un truc de ouf que ça m’a fait !!! Ca commence tout bêtement par cette manière si simple de coder des nombres, le binaire. Et rapidement on réalise tout le pouvoir de ce langage, alors qu’on trouve les matériaux qui permettent de le mettre en oeuvre : les semi-conducteurs. Les putains de dopages, les sacrées jonctions P-N… Rhalalàlàlà ! Et hop, voilà de simples circuits qui permettent de transmettre cette vitale information : le courant passe, le courant ne passe pas. 0 ou 1. Et ces portes logiques qui donnent naissance aux premières opérations booléennes électroniques. Mein gott, mais c’est une addition en binaire !!! Mais alors on peut ainsi en multipliant les opérations, en complexifiant et recombinant ces éléments, on peut TOUT FAIRE !!!

Bref, c’était l’éclate totale. Pourtant je n’ai pas eu de bonnes notes (« Mathieuuuuu B., si tu allais moins au Queen, tu pourrais peut-être suivre les cours d’élec num du lundi matin !!! » m’avait dit un responsable de TP), et je dealais avec mes camarades de promo. Moi je faisais la théorie, et eux ils faisaient mes soudures de circuits. Parce que moi je me brûlais toujours les doigts, et je criais que j’en avais trop marre. Je préférais faire des bagues et des bijoux en étain avec mon fer à souder, mais mon prof ne l’a jamais compris.
« B., B., B., mais qu’est-ce que vous faites ici ? Mais pourquoi l’électronique ?? Vous voyez bien que ce n’est pas votre truc ? »

Il n’a jamais compris tout le mysticisme et la transcendance qui se cachaient derrière sa matière. Le pauvre !

Tout ça avait commencé quand en CE2, on m’avait demandé en début d’année de mettre mon futur métier sur un quart de page : « Informaticien ». J’ai du écrire cela pendant une bonne dizaine d’années, jusqu’à ce que j’y renonce vraiment après l’IUT. Et pourtant, j’ai passé des heures et des heures à taper mes programmes en BASIC sur mon ZX81, et à apprendre à lire ce langage d’un autre temps, et à en modifier quelques paramètres pour évaluer les changements. Et j’ai appris petit à petit à écrire mes propres lignes de code. Ensuite c’était le CPC464, et le PC1512, et puis le 286, un vieux portable Zenith de mon oncle (qui pesait 3,5Kg, avec un disque dur énoooorme de 20Mo), le 386 SX25, et ensuite l’éclate avec le fameux DX2/66.

Et ma prof de C++ qui me disait avec son accent du Tonquin : « Môtieu B., vousse êtes nÛÛÛl, vousse ne comprendez pas la progwamaTion tucturée !!! Vousse êtes trozoriginal pour faire de informâââtik ! Vous devéze devenir ÂÂrtist !! ».

Depuis, je suis devenu un artiste du marketing (aheummm), mais je n’ai jamais renoncé à ma passion pour les bijoux en étain au fer à souder… et le BINAIRE !!! :mrgreen:

Bref tout ça pour dire qu’en 2003, un autre prophète est venu à moi. Il s’appelle Michel V. Il vivait en Corse, et avec ses petits doigts il a créé : b2. Waaaaaaaah ! Tout seul le gars !! Tout seul, il a créé un CMS (Content Management System) qui aujourd’hui pourrait encore motoriser un blog avec 80% des fonctionnalités « utiles ». Depuis, à chaque fois que je le vois, je le célèbre, je le porte aux nues, je disperse des roses sur ses pas, et il est vraiment cool car il ne m’en a jamais voulu.

Mais bon, résultat, ma putain de base mysql est en ISO !!! Comprenez chers amis, que dans les premières versions de CMS, on ne se posait pas la question des encodages. Les américains se passant d’accents, leurs logiciels avaient souvent des difficultés à les gérer, mais ne parlons pas du support des caractères japonais ou russes. Du coup chacun son encodage, et chacun sa merde ! Sauf qu’un autre prophète est venu : Kenneth Thompson (il a bien la figure de l’emploi celui-là), et il nous a donné UTF-8. Et maintenant c’est trop la joie dans les chaumières.

b2 n’est plus utilisé que par quelques irréductibles (corses ?), tandis que WordPress en est la suite officielle. J’ai suivi aussi le mouvement, après avoir longuement résisté (Je t’aiiiime Michel V. !!!), et de mises à jour en mises à jour, ma base de données ne doit pas être dans un bel état. Autant j’aime bien bidouiller un peu les fonctions php que je vois, ou bien un bout de HTML, une cuillère de CSS, autant dès qu’on rentre dans mysql, c’est un peu comme quand on se baigne en Bretagne… Il fait froid, et je suis ému.

Mais j’avais utilisé il y a quelques mois un plugin d’un mexicain qui convertissait les bases de données d’ISO-8859-1 en UTF-8. J’adore ce système de plugin qui fait qu’on utilise les bouts de code d’inconnus du bout du monde qui oeuvrent pour le bien commun. Alléluia !

Je me suis dit que ça collerait bien avec mon problème actuel. Mais je savais bien que le plugin n’était dispo que pour une version antérieure, et que je prenais donc je grands risques. Surtout que ma base de données est un beau salmigondis de rustines plus ou moins étanches.

Eh bien, le résultat vous avez pu en juger par vous-mêmes. Tous les posts s’affichaient jusqu’à ce qu’un caractère accentué arrive, c’est-à-dire à peu près au bout de 3 mots. Arrghhh. Et évidemment cette manipulation est irréversible, donc j’ai du restaurer ma base de données. Mais comme j’ai un hébergement mutualisé, et un dump de 52Mo (ouai j’en ai une énoooorme), j’ai du un peu patienter pour être aidé par le support technique.

Me voilà donc de retour sur un blog qui vous sert cet encodage, digne de Champollion, en ISO-8859-1 (Ce qui explique les encodages pourri des légendes des photos à droite, car cela vient de mon fil rss de mon twitpic, d’ailleurs c’est pour ça que j’ai voulu convertir, pfff.). Du coup j’ai demandé un coup de main à g30rg3 (ils ont de drôles de noms les mexicains…) en lui écrivant un mail. Et là c’est le bonheur du web et de ses impénétrables voies, car il m’a gentiment répondu.

Maintenant j’ai plein de conseils pratiques pour convertir tout cela et rentrer dans le droit chemin. Mais je flippe ma race de chacal du sahara sur le coup !

Je me ragaillardis en me disant qu’après tout j’ai bien réussi jusque là à faire mon blog, à l’administrer, à en faire le thème aussi. Donc j’arriverais bien à convertir cette satanée (gentille, gentille) base de données !!! Taïaut, taïaut, que Thierry la Fronde me vienne en aide ! (Et surtout tous mes copains ingés !!!)

NB: Ne pas oublier de sauvegarder ma base tous les jours.

20 Commentaires

  1. Hein? Tu ne pourrais pas utiliser les mots des pauvres gens? Chais pas moi par exemple : »Ne rentre pas trop tard, surtout ne prends pas froid » ? :ok:

  2. ouh là là, j’ai pas encore installé le plugin qui sauvegarde ma base de donnée… et comme je trifouille pas mal aussi (en bcp moins compliqué, je suis un juriste apprenti geek hein !) je serais bien inspiré de le faire !

  3. Pour sauvegarder ta base de donnée il y a un plugin qui fait ça, chouchou, même que tu reçois tout sur ton mail et que t’as pu qu’à sauvegarder pour les jours où ça part en eau de boudin:
    http://wordpress.org/extend/plugins/wp-db-backup/

    Et il y a aussi celui-là qui te met à jour WordPress et tes plugins sans mettre la main au cambouis:
    http://wordpress.org/extend/plugins/wordpress-automatic-upgrade/

    …et on est bien content de te retrouver, moi aussi j’ai un geek qui dort dedans moi :salut:

  4. Ah la la. Moi je n’ai jamais rêvé de faire informaticienne, mais j’ai passé quelques années au foyer d’une école de. Je me souviens d’une petite annonce: «Perdu fer à souder rose. Valeur sentimentale.»
    Et devine?
    Ben oui, il était dèpe. (Mon premier dèpe out of the placard, mais je ne l’avais même pas vraiment compris : je le prenais simplement pour un original. Gaydar = zéro :langue: )

    (« Comprenez chers amis » = la religieuse portugaise ?)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages