Palin et les ex-gays

L’observatoire de l’hétérosexualité, on y trouve parfois de bons articles comme celui-ci. J’aime particulièrement le passage sur les ex-ex-gays. Cela me fait penser à un épisode de South Park (saison 11, épisode 2) où Butter est envoyé dans un camp car son père pense qu’il est « bi-curious ». :mrgreen:

5 Commentaires

  1. Oui, je l’ai lu aussi ce matin, c’est un article tres interessant, qui nous apprend d’ailleurs que les deux fondateurs de la plus grande « organisation d’ex-gays », Exodus, ont laisse tomber et se sont installes ensemble, ha ha!!

  2. Oui, très bon blog, mais le niveau des commentaires… C’est terrifiant.

    C’est marrant comme le principe du miroir ne marche pas : analyser (ou caricaturer) ce qui touche à l’hétérosexualité de la même manière que les hétéros analysent (ou caricaturent) ce qui touche à l’homosexualité, on pourrait croire que c’est pédagogique, que ça aide à faire prendre conscience de certaines choses, mais pas du tout. J’ai l’impression au contraire que ça bloque et que ça braque encore plus.

  3. Jujupiter> Ouiiiiii c’est trop fort cette finalité ! :pompom:

    Pascal> Ouaip, je suis d’accord. Ce n’est pas non plus une attitude très « ouverte » au final, et ça pourrait en empruntant ce chemin stigmatiser un autre choix ou non-choix. Il vaut mieux qu’on convertisse des hétéros. :ok:

  4. J’étais persuadée qu’il n’y avait pas de choix, comme on prend une décapotable ou un monospace ; ça dépend des circonstances, c’est une question de nature. Note bien, tant qu’on parle de ça on occulte des sujets plus dramatiques … Merci Matoo, tu es toujours aussi passionnant. Au fait, quand tu couds tu es jambes nues ? c’est dangereux ta manière de tirer l’aiguille !

  5. C’est rassurant de lire des dires de Sarah P. à présent qu’elle n’est pas élue. Sinon j’aurais flippé.
    Remarque à force j’en viens à douter : et si la stupidité se choisissait ?

    Le cas des politiciens est sans doute particulier puisqu’ils sont sommés de prendre position sur un sujet sur lequel spontanément ils n’auraient sans doute pas parlé et de le faire en fonction des réactions attendues de leur électorat, n’empêche je suis de plus en plus souvent persuadée que les hétérosexuel(le)s les plus acharnés à proclamer qu’ils en sont, sont souvent les plus refoulés des homosexuel(le)s.

    Et puis le coup de « je suis pas raciste, j’ai un ami martien » (remplacer martien par tout qualificatif porteur de discrimination potentielle), c’est tellement pitoyable. On dirait mon beau-frère. Ça ne me fait même plus marrer.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages