Conte de fées approximatif à l'intention des enfants malades

Rien que le titre, ça présage de bonnes choses. Mais là quand j’ai lu cette planche de Romain Dutreix au dos du dernier Fluide Glacial (N°389 – Novembre 2008), j’ai éclaté de rire. Et pourtant, c’est un humour à la psikopat assez « terrible » (dans tous les sens du terme). Mais un humour grinçant comme ça, lorsqu’il revisite un tel conte avec un regard aussi lucide qu’impitoyablement ironique, en devient irrésistible.

Romain Dutreix - Fluide Glacial N°389 Novembre 2008

13 Commentaires

  1. MOuhahahahahahahahhahahahahahahahaha !
    Fouilouyoude Goloziole c’est bon mangez en !

    Matoo, j’ai découvert ton beulogue en 2005 avec un post sur Fluide. la boucle est bouclée. Par contre je vais vraiment continuer à te lire parce que c’est toujours aussi bon :rigole:

  2. @Polyphème : je ressens comme un leger malaise en lisant cette planche de Fluide Glacial, est ce moi qui suis trop « coincé » ou le sujet qui est trop « serieux » ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages