Take my breath away

Me voilà de retour à Paris, alors que j’ai passé le week-end à Berlin avec quelques potes. Cela avait commencé il y a quelques mois avec l’idée d’aller dans une capitale européenne, et de profiter d’une promo sur les vols. Nous partîmes à cinq ou six je crois au début, et au final, nous nous retrouvâmes quatorze en arrivant l’aéroport. C’est ainsi que Gonzague, Florian, Alexandre, Alexandre, Henri, Rémi, Houcine, FX, Clément, Charles, David, Olivier, Hervé et moi-même, soit quatorze tapioles certifiées ISO 9001, avons passé un peu plus de deux jours ensemble à (re)découvrir la capitale allemande.

Je vous laisse imaginer l’hilare compagnie que cela fut, et le fait que nous ne sommes pas passés inaperçus dans Berlin. J’ai pris beaucoup de plaisir à revoir la ville, avec toutes ses singularités, mais aussi à apprécier les changements orchestrés depuis quatre ans. Berlin est toujours aussi immense et peu peuplée, toujours aussi contrastée dans son urbanisme, et plus que jamais une étrange capitale, à la fois « grande ville » et finalement de peu d’importance au regard de certains pôles allemands.

La différence entre l’Ouest et l’Est est de plus en plus difficile à percevoir, de même que l’ancien no man’s land est presque complètement reconquis par les berlinois. Même la fameuse Alexander Platz qui m’avait tant marqué a beaucoup changé, avec plus de magasins, de publicités et de nouveaux bâtiments, qui contrastent avec l’ancienne place à l’atmosphère si soviétique et stalinienne. Mais j’aime toujours autant ce curieux assemblage, cette ville reconstruite qui se cherche, et ses symboles, à la fois de terreur et d’espoir mêlés, à la fois bourreau et victime de la guerre.

Métro Alexander Platz à Berlin

Il y a la fameuse porte de Brandebourg qui est l’image d’Épinal de l’Allemagne, mais un passage et un cliché obligatoire. Et d’autant plus quand on se rappelle des images de cette porte à l’Est, juste derrière le mur. Mais bon, j’ai une tendresse particulière pour la tour de télévision qui est juste un énoooorme truc qu’on voit de partout dans Berlin et dont l’aspect extraterrestre m’avait particulièrement troublé.

Porte de Brandebourg

Tour de télévision de Berlin

Nous avons marché surtout du côté Berlin-Est d’ailleurs, même si j’ai toujours un pincement quand on arrive à la Zoologischer Garten Banhof, et que je pense à ce roman de ma pré-adolescence « Moi Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée. »

Zoologischer garten bahnhof

A deux pas de là, l’église du souvenir qui est un monument que je trouve toujours très touchant et important. Une église intacte des bombardements subis, donc à moitié en ruines, et qui commémore la seconde guerre mondiale et ses atrocités. En 2004, nous avions aussi pu voir le chantier du mémorial de l’holocauste, qui est à présent terminé, et qui est très impressionnant.

Eglise du souvenir de Berlin

Bon sinon, les berlinois m’ont bien gavé avec leur putain de marché de noël !!! Nan mais c’est hallucinant, ces mecs ADORENT noël, mais vraiment ils n’en peuvent plus avec leurs cabanons en bois et leurs marchands de saloperies en tout genre. Il y en a partout, à chaque place, chaque coin de rue, et vas-y que je te colle de la musique débile, et que je te mets des pères-noël en faction, et des curry wurst en veux-tu en voilà !! J’ignorais que les allemands étaient à ce point passionnés par noël, et si prompts à le célébrer avec tant de faste et de barouf.

Unter den linden à Berlin

Rave de pères-noël sur Alexander Platz

Et samedi soir, après avoir trouvé un restaurant pour quatorze convives, nous avons débarqué dans un squat sur Oranienburger strasse. Et là une belle surprise nous attendait, avec une entrée glauquissime et tout pourrave. Le charme berlinois quoi !!

LUST

Ce « Lust » cachait une exposition d’oeuvres en métal parfois bien trashy, mais vraiment superbes et impressionnantes. Notamment ce superbe spécimen assez explicite…

Homme de métal

Mais ce que j’ai préféré ce sont ces corps de femme faits de minuscules bouts de métaux soudés les uns aux autres…

Femme en métal

Femme métal

Et juste derrière, Flo a poussé la porte d’un immeuble d’où sortait un mec louche… Un peu par hasard…

Squat Berlin

On a grimpé les étages pour découvrir de nouveaux murs tagués, et finalement c’était une soirée !!! La musique était de la bonne techno allemande, deux euros l’entrée, et en fait c’était une soirée bobo de base. Mouahahaha.

soirée squat Berlin

Ca c’était le samedi soir, et je n’ai pas eu le courage d’aller finir la nuit au « Berghain/Panorama bar », mais c’est con car ça avait l’air top. Fuck, fuck, fuck, je regrette (je suis trop ieuve, snifou) !! Par contre, j’avais le souvenir du dimanche soir au « Café Moskau » en 2004, et même si l’endroit est encore en travaux, un googlage m’a indiqué que la GMF se déroule au « Week12end » sur Alexander Platz (à côté de la mythique Karl Marx Allee). Nous avons bien fait d’y aller, car c’est un immeuble de bureaux tout ce qu’il y a de plus classique, avec deux étages dédiés à la teuf, les 12ème et 15ème. Le 12ème est dédié à la musique de tassepés, genre Madonna, Britney, et possède une vue imprenable sur Alexander Platz. Le 15ème n’a pas de vue, mais une excellente musique bien techno et enlevée. Pour ne rien gâcher, l’endroit était bien rempli et achalandé : plein de jolis mectons teutons tout partout !!!

Mais bon sinon, l’inspecteur Derrick est mort !!! C’est terrible !! Pour moi c’est toute l’Allemagne qui vient de perdre un symbole. Et c’est surtout le souvenir prégnant de ma grand-mère, qui a consciencieusement regardé Derrick et tous les inspecteurs allemands tous ses après-midis télévisuels de retraités qui se respectent.

:croa:

Heu voilà quoi, c’était le week-end à Berlin, avec quelques trucs zappés parce que je vais pas tout raconter non plus quoi !

15 Commentaires

  1. Ce qui est bien avec le Berghein/Panorama Bar, c’est qu’il y a pas besoin d’y aller en soiree. On peut aller dormir tranquillement et y aller au petit dej: c’est a cette heure la que c’est le meilleur :-)

  2. Rhaaa j’avais adoré GMF ! Je me souviens pas avoir réalisé tout de suite que les murs noirs étaient en fait des fenêtres… Génial, le lever de soleil là-bas !

    L’année prochaine, viens pour Folsom ! ;)

  3. J’y suis allé en novembre dernier et j’adore cette ville étrange à la fois tranquille mais aussi ses côtés sombres.
    Le Berghain est ma première vrai boîte de nuit où je me suis lâché complètement (aidé de quelques vodka-« Rouge-bull » ;-)). La musique est transcendante, le lieu est incroyablement underground tout comme ses habitants nocturnes et les videurs impressionnants (voir vampirique). Bref une incroyable soirée que je n’ai pas vu passé.
    Ce sera pour une prochaine.
    A côté j’ai renoncé à la soirée GMF (pour me reposer) et ceux de mes amis qui ont été, sont revenus déçu.
    Tschüss

  4. Je trouve le Berlin d’aujourd’hui bien fade à côté de celui du début des années 80. Le mur, la topologie qu’il imprimait à toute la ville, la juxtaposition constante des deux systèmes, la drague à tout va à l’Est comme à l’Ouest… Tout ceci est mort, rasé, ripoliné. Le passé impérial est recréé avec un arrogance incroyable. La ville paria est devenue une poule de luxe. Je comprends qu’on lui trouve encore un certain charme et un exotisme, mais ce n’est rien par rapport à la puissance de dépaysement qu’on pouvait y ressentir alors.

  5. Berlin est une ville très sympa pour le réveillon. Le grand classique, c’est de regarder le feu d’artifice à la Porte de Brandebourg. Pour la fête, à proximité, des DJ internationaux animent l’avenue, transformée pour l’occasion en piste de danse de 3km de long ! Pour l’hébergement, on peut encore trouver des hôtels abordables (à partir de 50 euros pour un trois étoiles, par exemple : http://www.hrs.com/switchSortCriteria.do;jsessionid=9A1BC47291DF90B8AF6EAF0282B07338.7-4?clientId=ZnJfX05FWFQ-&cid=7-4 )

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages