Valérie Lemercier au Palace

Je n’avais jamais vu l’humoriste en chair et en os, et j’attendais énormément de ce spectacle. Je sais que c’est un certain privilège de voir Valérie Lemercier en live, vu qu’elle n’enregistre pas ses shows, et qu’elle se fait plutôt rare sur les planches. Mais je ne pensais pas être aussi déçu en définitive…

Meeerde ! A croire que je ne suis pas pédé, car c’était la Gay Pride dans les rangs de ce Palace tout rénové, et nos compères sont bien connus pour être fan de la dame. Donc d’abord ambiance nostalgie des soirées joyeuses et juvéniles du Palace, mais passé ce précieux moment, j’ai découvert avec déception des places en première catégorie… Chères mais où l’on ne voyait pas bien. Premier hic.

La seconde mauvaise surprise c’est dans l’entrée et la sortie, frigorifiques. Pas de bonjour ou au revoir, pas de contact avec le public, Valérie Lemercier se permet un accueil à la Madonna, et quitte la scène de la même manière. Elle fait son truc, et hop, salut à demain. Outre cela, le spectacle n’a aucune unité, il n’y a aucun lien ou liant entre les sketches, qui sont simplement enchaînés par des plongeons dans le noir. Mouai…

Bon mais, tout cela aurait bien pu être compensé par l’humour de Lemercier, par son écriture décapante, son ironie mordante et son ton de bourge déjantée et décadante. Eh bien, je n’ai pas vraiment rigolé, ou alors trop peu lorsqu’elle devenait vraiment très vulgaire. Et c’est un peu juste en fait… Parce que les saynettes tirées de VDM ne fonctionnent pas très bien, et toutes les tentatives d’humour finissent souvent à l’eau. Encore une fois, le plus comique ce sont les « bouffer la chatte à maman » et consort, mais ça ne vole pas bien haut, et c’est vite lassant. C’est fou qu’elle ne puisse faire rire qu’en parlant de pipi, caca et bite-couille.

Tous mes potes m’ont fait des retours similaires, mais aucun n’était vraiment fan et ne l’avait vu avant en spectacle. En tout cas, je n’y retournerais certainement pas.

Valérie Lemercier au Palace

10 Commentaires

  1. @ Tazio, votre plume a déserté le ouèbe, c’est dommage ;op
    @Matoo : zut je pensais aller la voir, nonobstant un Palace glacial, mais si le plus désopilant c’est qu’elle joue au Palace après nous avoir appris qu’on pouvait y péter, j’hésite.

  2. écoute moi je crois que j’ai ri de bout en bout… ma seule déception était que le spectacle soit trop court
    moi je trouve qu’elle a un sens de l’observation et du détail incroyable : depuis le spectacle je me marre tout seul chaque fois que je croise une pub pour la senseo :lol:

  3. Bonjour
    Trouvez -vous normal de payer 39 euros une place au balcon et de ne pas pouvoir voir le spectacle?
    J’étais avec ma fille le samedi 27 decembre 2008, au balcon rangée S siège 13, ma fille était à coté de moi
    J’ai suivi le spectacle debout et ma fille était sur un strapontin
    Les personnes derrière nous étaient comme nous
    C’EST HONTEUX CE SYSTEME
    A la sortie de la représentation, ce fait a été signalé au guichetier mais aucun remboursement(et la salle est neuve)
    Les acteurs ont la vie facile avec ce système…….
    Réponse souhaitée
    FR

  4. J’ai dépensé 60 € pour faire plaisir à mon chéri et y aller avec lui (il est fan de Valérie), et ils me restent en travers de la gorge vu que je suis franchement limite côté thune depuis quelques mois.

    Honnêtement, je me suis fait chier. Je partage complètement toute ta critique, mon Matoo.

    En fait, il n’y a qu’un sketch qui m’a un peu fait rire (un peu, c’est dire), c’est celui sur la mère aristo qui rend visite à ses gamins. Avec le Choco BN écrasé. J’ai bien aimé l’expression : « Porcherie 5 étoiles ! » que j’utilise désormais.

    Ceci dit, franchement, ce spectacle n’a aucun intérêt. Ce n’est même pas décalé, ni même intelligent vu l’absence de critique sociale. Et les « bouffer la chatte » et autres grossiéretés, ça va 5 minutes : le coup de la pseudo-bourgeoise qui veut choquer en lançant un « J’adore la bite », ça fait 20 ans que ça existe. Ca ne fait plus rire, maintenant. Enfin, en tout cas, moi, ce n’est plus le cas.

    Ce spectacle est à l’image de l’affiche : c’est Valérie Lemercier et c’est tout. A se demander combien de temps elle a mis pour le monter : 3 minutes sur un coin de table dans un resto avec ses copains de la télé ? Ouais parce que, quand j’y suis allé, la moitié de la salle était des pédés CSP++, et l’autre moitié des gens de la télé (Marc-Olivier, si tu me lis : tes implants sont magnifiques, je veux les mêmes ; c’est qui ton chirurgien ?). Alors quand je vois que Valérie se targue d’avoir un public « très diversifié », faut pas déconner (en même temps, vu le prix des places, ce n’était guère étonnant).

    En résumé : ce sera ma première et dernière fois que j’irai la voir dans un théâtre. Qu’elle en reste aux Césars et aux « Visiteurs » : elle n’est même pas crédible quand elle fait croire que c’est elle qui danse dans le dernier Chatillez…

  5. quelle déception ! dépenser 60 € pour 1h20 de spectacle sans intêret… pourtant, j’avais vraiment envie de le voir son show ! Ben, franchement dans le style « soirée foutue », c’est le pompon !!! j’ai réussi à rire une dou deux fois, et encore ! je crois que c’était juste histoire de n’être pas venue pour rien !! aucune communication avec le public ! ni un bonsoir… rien ! je m’attendais à quelque chose de beaucoup plus incisif mais là, c’était être vulgaire pour être vulgaire ! pipi-caca-bite-couille… ouais ! et quoi d’autre Valérie ?
    en résumé : c’est vraiment du foutage de gueule !!! je n’irais plus jamais la voir en spectacle et quand je la verrai à la TV, je pense que le souvenir de son « spectacle » me restera en travers de la gorge encore très longtemps. Peut-être qu’elle s’en fout ? c’est vraiment l’impression que j’avais en tout cas !

  6. Je serai un peu moins dur, vu que la soirée m’a coûté un bras… transport depuis bordeaux, 2 places achetées… Promenade agréable depuis bastille dans les rue de Paris que je ne me lasse pas d’aimer.. Ah, oui la soirée… les efforts en applaudissements ont été récompensés par un merci et 3 ou 4 passages sur scène en courant, un Numéro de plus (la prof de danse de l’Est).
    Quant au reste, j’avoue, c’est plutôt moyen. J’ai eu un grand moment d’inquiétude dès le début avec « l »agent de Moustaki », simplement pas drôle… On partait mal. Les passages de la voisine du dessus qui vient se plaindre du bruit sont assez drôles (« je parle 8 langues, mais avec vous, c’est marrant, j’ai l’impression qu’il m’en manque une!!!).. . Dommage qu’elle reste soft la dessus, un bon pétage de plomb final m’aurait bien fait rire… D’autant que mes voisines n’ont pas décroché un petit rire pour m’aider à me réchauffer….
    Bref, moyen, moyen.. mais comme ce fut ma première fois en vrai.. je lui pardonne.. C’est un peu comme un premier soir avec un mec, faudra remettre ça pour s’assurer des choses!!!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages